Select...

ophtalmologue
Ophtalmologie

Ophtalmologue : quand le consulter ?

Vous clignez des yeux pour lire ? Vous avez des migraines à répétitions… c’est peut-être le moment de prendre rendez-vous avec un ophtalmologue. Médecin des yeux que l’on consulte aussi bien pour un bilan visuel, un renouvellement de lunettes, un AVC, un chalazion, une blépharite, ou encore une uvéite, l’ophtalmologue est celui qui veille sur la santé de vos yeux. Qu'est-ce qu'un ophtalmologiste ? Quelles pathologies traite-t-il ? On fait le point. 

Un défaut de la vision, un décollement de la rétine ou encore une dégénérescence maculaire, tous ces dysfonctionnements qui concernent la vue, peuvent être pris en charge par un ophtalmologue.

 

C'est quoi un ophtalmologue ?

 

Diplômé après environ 10 années d’études de médecine, l'ophtalmologue est un professionnel de santé spécialiste de la vue. Il traite les maladies de l’œil et les affections de la vision. L’ophtalmologue est aussi appelé oculiste ou ophtalmologiste. Selon le Larousse médical, "l’ophtalmologie est une discipline médico-chirurgicale et optique qui se consacre à l'étude de la structure et du fonctionnement du système visuel, ainsi qu'aux maladies qui le concernent".

 

Pourquoi aller voir un ophtalmo ?

 

Voici les différentes pathologies qui doivent amener à consulter un ophtalmologue : des maux de tête à répétition, une sensibilité soudaine et gênante due au soleil ou à la lumière, une vision trouble ou voilée, des corps flottants, une sècheresse oculaire, des tâches noires dans le champ de vision. Des changements dans la vision comme l'apparition de lignes ondulées pouvant évoquer une DMLA ou encore un gonflement des paupières, rougeurs doivent alerter et conduire à prendre rendez-vous avec un ophtalmologue.

 

Les missions de l'ophtalmologue

 

Lors d'une consultation ophtalmologique, l’ophtalmologue vérifie dans un premier temps l'acuité visuelle et corrige les imperfections de la vue. Les examens visuels permettent de mesurer la vue du patient de loin puis de près, avec ou sans correction. Si besoin, le médecin prescrira une correction optique adaptée pour corriger des troubles de la réfraction (myopie, hypermétropie, astigmatisme, presbytie). Il délivre alors une ordonnance pour des verres et monture de lunettes ainsi que, le cas échéant, pour des lentilles de contact.

L’ophtalmologue soigne les maladies oculaires et détecte les différentes maladies ophtalmologiques ou complications générales à un stade précoce afin de les traiter si besoin. Il diagnostique des maladies ophtalmologiques comme la cataracte, la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge), le glaucome, les affections des paupières et des voies lacrymales. Il diagnostique également les complications ophtalmologiques de maladies générales (diabète…) ou liées à la prise de certains médicaments.

Enfin, l’ophtalmologiste a des compétences chirurgicales. Il peut réaliser des interventions comme celles de la cataracte (pour remplacer le cristallin opacifié, par un implant parfaitement transparent) ,du glaucome ou de la rétine par exemple. Il peut aussi opérer de la myopie.

 

Quand consulter un ophtalmologue ? : le bon suivi pour chaque âge

 

Les rendez-vous réguliers chez l’ophtalmologue sont indispensables pour préserver la santé de vos yeux, mais aussi prévenir certaines maladies et certains troubles de la vue. C’est d’autant plus le cas si l’on est une personne à risque (antécédents familiaux de glaucome, risque cardiovasculaire, diabète...). Alors, quand faut-il consulter son ophtalmologue ? À chaque âge, son suivi.

Avant 4 mois, devra être orienté en urgence chez l’ophtalmologiste tout enfant présentant une anomalie anatomique au niveau des paupières, du globe oculaire, de la conjonctive ou des pupilles – en particulier une leucocorie (reflet blanchâtre de la pupille) – mais également en cas d’apparition ou de mise en évidence d’un strabisme, d’un nystagmus ou d’une position compensatrice de la tête encore appelée à tort “torticolis”. Certains comportements visuels devront attirer l’attention comme un manque d’intérêt aux stimuli visuels, l’absence de réflexe de fixation après 1 mois, de réflexe de clignement à la menace après 3 mois ou de poursuite oculaire, l’existence d’un plafonnement ou l’errance du regard, le fait que l’enfant appuie régulièrement sur ses yeux (signe oculo-digital de Franceschetti) ou qu’il agite ses mains devant ses yeux (signe de l’éventail). Les retards d’acquisition de la préhension des objets sont également des signes inquiétants.

De 6 mois à l’âge verbal, en dehors des signes précédemment cités, un enfant qui se cogne aux objets et tombe, qui bute sur les trottoirs ou plisse régulièrement les yeux devra être adressé très rapidement à l’ophtalmologiste. Une fermeture des yeux à l’éblouissement fera rechercher une anomalie oculaire de même que des comportements anormaux visuels comme une indifférence aux personnes proches ou à l’entourage.

Entre 2 et 5 ans, seront rajoutés à la liste précédente les retards d’acquisition du langage, des lenteurs d’exécution ou des dyspraxies et, chez l’enfant plus grand, une lecture trop rapprochée, une gêne à la vision de loin, une difficulté et une fatigabilité à la lecture, l’apparition de maux de têtes, de clignements réguliers des yeux, de rougeurs et de picotements oculaires.
Tous ces signes d’appel devront orienter la consultation le plus rapidement possible chez l’ophtalmologiste

Si vous portez des lentille, une visite chaque année est recommandée. S'il existe des antécédents de glaucome dans la famille ou de diabète, un dépistage régulier est souhaitable.

À partir de 40 ans, la vue évolue et la presbytie va s’installer progressivement. Certaines pathologies peuvent se développer comme le glaucome, la cataracte. La DMLA ou Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age survient généralement après 50 ans . C’est le moment de prendre rendez-vous avec un ophtalmologiste pour réaliser un check-up complet.

Sans problème particulier, un contrôle régulier est recommandé au moins tous les 3 à 5 ans. N’hésitez pas à consulter en cas de symptômes visuels inhabituels et à demander un deuxième avis.

 

En quoi consiste une consultation chez un ophtalmologue ?

 

Lors de la consultation, l’ophtalmologue se renseigne sur la raison de la consultation, ainsi que sur les antécédents médicaux, chirurgicaux, et les traitements existants le cas échéant. Les différents examens réalisés selon les pathologies sont les suivants : mesure de l’acuité visuelle, examen du segment antérieur de l’œil à la lampe à fentes, prise de la pression intraoculaire pour détecter un éventuel glaucome...

Selon l’âge, la santé ainsi que les antécédents du patient, le professionnel de santé peut également pratiquer un fond d’œil. Cet examen permettant de s’assurer de l’état de santé de la rétine et particulièrement la macula et les vaisseaux sanguins pour dépister un glaucome, des lésions de la rétine causées par la myopie ou encore des tumeurs de la rétine.

 

Puis-je aller chez l'ophtalmologue sans ordonnance ?  

 

L’ophtalmologue peut être consulté directement sans visite au préalable chez votre médecin généraliste. Cependant, une ordonnance médicale est obligatoire pour acheter des lunettes de vue. Cette ordonnance doit dater de moins de 1 an pour les enfants de moins de 16 ans, de moins de 3 ans pour les sujets de plus de 42 ans et de moins de 5 ans pour les personnes de 16 à 42 ans, sauf cas exceptionnels. 

 

Où prendre rendez-vous avec un ophtalmologue ?

 

L’ophtalmologue peut exercer soit dans un hôpital, un cabinet ou bien dans une clinique privée. Il travaille main dans la main avec le médecin généraliste et les autres professionnels de la vue comme l'orthoptiste et l’opticien.

Grâce à la recherche et aux évolutions des techniques, l’ophtalmologie est une discipline qui progresse d’années en années. Les machines se perfectionnent tout comme les techniques de chirurgie oculaire. De nouveaux traitements et solutions font également leur apparition. Certaines maladies oculaires sont d'ores et déjà détectées par l’intelligence artificielle, comme la rétinopathie diabétique et la rétinopathie hypertensive. 

 

Sources :

Publication le 14/05/2024 par Elise Chevillard

Relu par Alexis Cooren

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Découvrez nos webinaires

webinaire maladies thyroide
Webinaire
Maladies de la thyroïde : comprendre et traiter les troubles
Mardi 28 mai de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Ils sont tous disponibles en replay !
Voir tous nos webinaires
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin référent de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Pour aller plus loin…

Découvrir les médecins référencés

S’informer sur la prise en charge

S’informer sur la protection des données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert

Nous sommes disponibles
pour vous accompagner

Nous sommes disponibles pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins référencésLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Rejoignez-nous !

Copyright © Carians 2024, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris