Blog

L'histoire de Cathie, 62 ans, souffrant d'un cancer du péritoine

Par Nolwenn Degeselle le 13 juillet 2018
Cette semaine, nous allons vous raconter l’histoire de Cathie*, 62 ans, souffrant d’un cancer du péritoine. Cathie habite près de Saint-Nazaire et est désormais à la retraite, après avoir fait carrière au sein d’un collège. En juin 2016, on diagnostic d’abord à Cathie un cancer de l’ovaire.Cathie subit une intervention chirurgicale ayant pour but de retirer la tumeur qui était rattachée à son ovaire droit. Parallèlement à...
Lire la suite

L'histoire de Sandra, souffrant d'endométriose

Par Nathalie Torloting le 6 juillet 2018
Aujourd’hui, nous allons vous raconter l’histoire de Sandra*, qui souffre d’endométriose. Sandra est comptable dans la région de Bordeaux. Elle a 42 ans, elle vit en couple et n’a pas encore d’enfant.  L’histoire de son endométriose débute en mai 2014 avec la découverte d’un kyste endométriosique de l’ovaire droit qui est retiré en juillet...
Lire la suite

L’histoire de Thierry, souffrant d’un cancer du côlon

Par Nathalie Torloting le 29 juin 2018
Aujourd’hui, nous allons vous raconter l’histoire de Thierry*, qui souffre d’un cancer du côlon.Le cancer du côlon est le troisième cancer le plus fréquent, et représente 50 % des cancers digestifs. Thierry est cadre dans une société de restauration dans la région de Marseille, il a 62 ans, et vit en couple. C’est en avril 2018, que son cancer du côlon lui est diagnostiqué lors d’une coloscopie à la suite d’un test...
Lire la suite

Le Vrai / Faux de la télémédecine

Par Nolwenn Degeselle le 29 juin 2018
Pas une semaine sans qu’on ne parle de télémédecine dans la presse, à la télévision ou sur les réseaux sociaux. Pour vous, nous démêlons le vrai du faux sur la télémédecine… Serez-vous prêt à sauter le pas ? La télémédecine remplace une consultation chez le médecin. FAUX ! Elle est complémentaire. La télémédecine n’a pas vocation à se substituer à la médecine traditionnelle : les...
Lire la suite

La médecine n'est pas une science exacte

Par Prune Nercy-Giudici le 22 juin 2018
Lors d’une consultation avec son médecin, on attend parfois une solution déjà toute trouvée, juste en énonçant un certain nombre de symptômes. Après un interrogatoire et examen clinique, il est vrai que le médecin se prononce généralement plus rapidement pour des maux simples ou courants, tels une angine ou un rhume. Mais quand il s’agit de maux plus rares ou complexes, il est tout à fait normal que votre médecin prenne plus le...
Lire la suite