10 conseils avant de vous faire opérer

Par Prune Nercy-Giudici le 21 juin 2018

Votre état de santé nécessite une chirurgie, et votre médecin vous encourage en ce sens ?
Gardez en tête qu’une opération n’est jamais un geste anodin ! Voici quelques recommandations simples qui vous aideront à bien appréhender cet acte médical, et vous assureront un esprit tranquille le jour J de l’opération.

1 | Évitez de prendre une décision hâtive :


En dehors de toute urgence, si votre médecin vous suggère de vous faire opérer, prenez le temps de réfléchir à sa proposition et de peser le pour et le contre. 
Votre médecin vous exposera les différents bénéfices et risques d’une telle intervention chirurgicale. Si cette explication a été trop rapide, si vous n’avez pas tout compris, ou si vous avez encore des questions, reprenez rendez-vous ! Cherchez aussi de l’information sur internet (en vérifiant les sources !), auprès d’associations, auprès d’autres patients. Essayez de vous faire votre propre avis…

2 | Prenez d’autres avis si nécessaire :


Cette option ne peut que vous aider dans votre prise de décision : un autre avis peut confirmer la nécessité de cette chirurgie, vous proposer une approche différente (technique moins invasive, geste plus localisé), ou encore, dans certains cas, vous suggérer une autre option thérapeutique qui pourrait éviter une chirurgie. 
Cela dans le but de renforcer votre participation dans la prise de décision médicale, au côté de votre équipe traitante, et de vous permettre d’identifier les meilleures options possibles pour vous.

3 | Choisissez un chirurgien de confiance : 


N’hésitez pas à prendre tous les renseignements nécessaires sur le chirurgien qui va réaliser votre opération. Vous pouvez lui demander ses références pour être sûr de son expertise pour VOTRE pathologie. 
Le bouche à oreille peut aussi être un facteur à prendre en compte : un de vos proches a peut-être déjà subi une intervention chirurgicale par ce même chirurgien ?
Dans tous les cas, instaurer un dialogue avec votre médecin est primordial afin de construire une relation de confiance.

4 | Vérifiez l’établissement de santé :


Vous avez la possibilité de trouver l’établissement dans lequel aura lieu votre chirurgie sur le site https://www.scopesante.fr.
Étudiez les différents avis des patients et les évaluations de l’HAS (Haute Autorité de Santé), ils peuvent vous donner de précieuses indications.

5 | Informez-vous sur les coûts de la chirurgie :


Votre opération a un coût, et afin d’éviter les mauvaises surprises, pensez à vous renseigner au préalable. Demandez notamment un devis à l’établissement qui va vous recevoir.
Votre chirurgie sera sûrement prise en charge en partie par votre caisse d’assurance maladie. Votre mutuelle, quant à elle, peut compléter cette prise en charge.
Pour connaître le détail de ce complément, vous pouvez lui demander une “prise en charge” : cela pourra aussi jouer dans le choix de l’établissement (Public ? Privé ?), du professionnel de santé (Pratique-t-il des dépassements d’honoraires ? Si oui, sont-ils couverts par votre mutuelle ?), ainsi que des coûts supplémentaires éventuels liés à votre confort (votre mutuelle rembourse-t-elle la chambre individuelle ? l’option télévision ? etc…).
Pour plus d'information sur les chambres individuelles, voir l’article de notre partenaire le courtier comparateur de mutuelles santiane.

6 | Informez-vous sur les précautions à prendre avant une chirurgie : 


Avant toute opération, un certain nombre de règles est à respecter afin que l'intervention chirurgicale se passe dans de bonnes conditions, comme par exemple :
  • éviter le tabac, 
  • être à jeun de quelques heures, 
  • se laver avec un antiseptique le jour de l’intervention (type Bétadine), etc…
Vous pouvez demander la liste de ces recommandations au secrétariat de votre chirurgien, elle vous sera d’une grande aide.

7 | Faites face à votre anxiété : 


S’inquiéter à l’approche d’une chirurgie est tout à fait normal. Plutôt que de mettre cette crainte dans une boite, faites-y face en mettant des mots dessus et en échangeant avec votre médecin et vos proches.
En connaissant mieux le déroulé de votre intervention chirurgicale et les suites opératoires, vous serez peut-être plus rassuré. Posez toutes vos questions à votre chirurgien. Pourquoi ne pas aussi faire un repérage des lieux ? Demander des photos du bloc ? …

8 | Préparez les suites opératoires :


Anticipez votre convalescence en réglant quelques points nécessaires : devez-vous au quotidien vous occupez d’un parent ? D’un enfant ? Avez-vous un animal de compagnie ? 
Si la réponse est oui, c’est le moment de vous faire aider : l’important après toute chirurgie est le repos.

9 | Ne restez pas seul :


Parlez-en autour de vous : famille, amis… Partagez avec eux vos craintes, vos doutes, vos questions… Faites-vous épauler lors de cette étape importante.

10 | Reposez-vous la veille : 


Une fois toutes ces recommandations suivies : vous pouvez être serein. 
Vous avez étudié toutes les options possibles, et votre choix est fait en toute connaissance de cause. 

La chirurgie va suivre son cours, et votre convalescence est organisée au mieux afin d’assurer un retour à la maison en douceur !

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier