L’histoire de Jeanne, 72 ans, souffrant d’une hernie discale lombaire

Par Olivia Derrien le 5 avril 2019
hernie discale lombaire
Cela fait plusieurs années que Jeanne souffre d’importantes douleurs sciatiques. Aujourd’hui elle ne peut plus marcher plus de 20 minutes sans faire une pause. Les douleurs sont telles que la simple station debout peut devenir insupportable. Réveillée presque toutes les nuits par ses douleurs, la vie de cette femme très active qui pratique le yoga et le stretching est aujourd’hui fortement entravée.

Une succession de traitements inefficaces


Jeanne a vu plusieurs médecins qui lui ont successivement prescrit différents traitements. Elle a reçu des infiltrations lombaires qui n’ont apporté qu’une amélioration temporaire. Aucun effet positif sur ses douleurs n’a été remarqué par la patiente avec les séances de kinésithérapie.

Actuellement elle prend des anti inflammatoires et des antalgiques tous les jours, mais ceux-ci provoquent des effets secondaires, un inconfort supplémentaire dont Jeanne se passerait volontiers.


Devant cet échec et l’absence de diagnostic réel, Jeanne décide d’avoir recours à deuxiemeavis.fr qu’elle a connu grâce à un magazine. Après avoir vérifié que le service était pris en charge par sa mutuelle, elle a pu choisir le médecin à qui elle poserait ses questions, un chirurgien orthopédique spécialiste de la colonne vertébrale.

Un deuxième avis a aidé Jeanne à préciser son diagnostic et à trouver un traitement adapté


La question essentielle que se pose Jeanne est de savoir si elle doit continuer les traitements ou s’il faut envisager une opération, car ses douleurs sont devenues trop handicapantes.


L’avis très complet du médecin expert est rendu sous 7 jours à la patiente. Le chirurgien détaille ce qu’il voit sur son IRM et lui explique précisément ce qui lui cause ses douleurs sciatiques gauches invalidantes. L’image montre très clairement une compression de la racine L5 gauche du nerf sciatique par une hernie discale. En outre, le médecin indique que le canal lombaire est légèrement rétréci à cet endroit précis, ce qui laisse encore moins de place au nerf sciatique. Ses douleurs concordent parfaitement avec ces images d’examen.


Le chirurgien propose à Jeanne une intervention chirurgicale qui consisterait à libérer la racine nerveuse comprimée. Une hernie discale dans la majorité des cas ne nécessite pas d’opération mais pour Jeanne tous les éléments sont réunis pour envisager l’intervention. En effet, l'intensité des douleurs, l'échec de l'ensemble des traitements et la cohérence entre ses symptômes et les images IRM justifient l’opération.

L’opération ne nécessite pas une grande cicatrice et la durée d’hospitalisation est très courte, de l’ordre de deux jours, ce qui rassure grandement Jeanne. Il y a 80% de chances d’amélioration des douleurs suite à ce type de chirurgie.

Pour finir, le médecin expert alerte Jeanne sur l’importance du respect d’une période de précaution post-opératoire. Pendant le mois suivant l’intervention, elle ne devra pas faire de sport, ni de séance de kinésithérapie et limiter ses trajets en voiture.


Après un long parcours sans solution apportée à ses souffrances, Jeanne peut aujourd’hui envisager l’avenir plus sereinement. Grâce à deuxiemeavis.fr, elle comprend mieux sa maladie et dispose de tous les éléments nécessaires pour prendre une décision.

Nous souhaitons à Jeanne un bon rétablissement !


Si vous vous retrouvez dans l’histoire de Jeanne, tout comme elle, demandez un deuxième avis sur votre maladie.

*Pour des raisons de confidentialité et de protection de la vie privée, le nom des personnes a été changé.

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier