L'histoire de Malik, 42 ans, atteint de coxarthrose

Par Olivia Derrien le 12 juillet 2019
Témoignage coxarthrose
Il y a une vingtaine d’années, Malik* subissait un grave accident de la voie publique qui lui infligeait de multiples fractures, notamment du fémur droit. Après plusieurs opérations tout était rentré dans l’ordre et Malik avait retrouvé une vie normale. 

Mais récemment, des douleurs au niveau du genou droit sont apparues puis se sont étendues au niveau de sa hanche droite. Ces douleurs se sont très vite accentuées affectant à présent ses deux hanches. Aujourd’hui Malik, qui n’a que 42 ans, ne peut plus se déplacer sans une canne. 

Un premier avis médical posant le diagnostic de coxarthrose


L’équipe médicale de Malik lui a fait passé plusieurs examens d’imagerie médicale : radio et IRM, grâce auxquels a été posé le diagnostic de coxarthrose dégénérative débutante et gonarthrose

La coxarthrose est une arthrose de la hanche, c’est-à-dire une dégradation progressive du cartilage de l’articulation entre le bassin et le fémur. La gonarthrose est l’arthrose qui touche l’articulation du genou.
Ces pathologies sont très invalidantes comme le montre le cas de Malik. 
En effet, Malik ne peut plus marcher 100 mètres avant d’être obligé de s’arrêter.  Tous les gestes de la vie quotidienne sont devenus difficiles : s’habiller, conduire ou faire le ménage. Même monter les escaliers est une réelle épreuve de patience tant il doit monter les marches une à une. 

De nombreux traitements ont été essayés pour soulager ses douleurs. Il a reçu plusieurs traitements par infiltrations dans les hanches et dans le genou mais cela n’a pas été efficace. Les séances de kinésithérapie ne l’apaisent que temporairement et son traitement antidouleur le fait somnoler. Cela fait 10 mois que Malik ne travaille plus à cause de ses douleurs, elles sont présentes en permanence, assis comme debout. Seul le fait de s’allonger régulièrement peut le soulager dans la journée. Malik ne supportant plus cette situation, il s’est tourné vers deuxiemeavis.fr afin d’obtenir des éclairages et conseils sur sa pathologie. Il se questionne notamment sur la nécessité de consulter un chirurgien. Il se demande également s’il existe un lien entre son accident et ses douleurs récentes. 

Un deuxième avis éclairant pour Malik



En 24 heures, Malik reçoit l’avis d’un Professeur en chirurgie orthopédique et traumatologie. Ce dernier confirme un début de coxarthrose droite et qu’elle est très probablement liée à l’accident initial il y a 20 ans. 

D’après le médecin expert, il est logique, après l’échec des traitements par infiltration, de demander l’avis d’un chirurgien orthopédiste sur l’éventuelle pose d’une prothèse totale de hanche. En effet, cette opération de remplacement de sa hanche pourrait être préconisée dans son cas, car l’invalidité dont il souffre est très sévère pour son âge. Cela améliorerait grandement sa qualité de vie. 

Avant de décider de l’acte chirurgical, le Professeur conseille à Malik d’effectuer un test qui permettra de confirmer que la douleur a bien pour origine la hanche. Il s’agit d’un test anesthésique : si la douleur disparaît après l’injection d’un anesthésiant au niveau de la hanche cela confirmera l’origine de la douleur. La certitude que ses douleurs lui sont causées par sa hanche permettra de justifier une arthroplastie totale

Pour Malik, cet avis d’un Professeur en chirurgie orthopédique a été très rassurant et a effacé tous les doutes qu’il avait sur le diagnostic posé initialement. 

Nous souhaitons à Malik bon courage pour la suite de son parcours ! 

Si vous vous retrouvez dans l’histoire de Malik, demandez un deuxième avis sur votre maladie.

*Pour des raisons de confidentialité et de protection de la vie privée, le nom des personnes a été changé.

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier