Comment optimiser ses chances de grossesse ?

Par Philippine Picault le 11 mai 2020
optimiser chances de grossesse
A quelle fréquence faut-il avoir des rapports sexuels pour favoriser une grossesse ? Tous les jours, deux à trois fois par semaine, uniquement en période d’ovulation ou au contraire de manière régulière ? Une position est-elle à favoriser ?

Pour tomber enceinte, il faut qu’un spermatozoïde rencontre un ovule. A priori, rien de bien difficile et pourtant ce n’est pas si simple. Voici des astuces pour favoriser vos chances de grossesse


Déterminer sa période d’ovulation

Les femmes ne sont fécondes que quelques jours par mois au moment où l’ovaire expulse un ovule. Ce moment indispensable à la fécondation est appelé la période d’ovulation qui varie d’une femme à l’autre. Bien connaitre sa période d’ovulation permet d’optimiser ses chances de grossesse

Pour ce faire, les femmes peuvent utiliser plusieurs techniques :
  • les tests d’ovulations qui sont des tests urinaires déterminant la présence de l’hormone LH, ils sont généralement fiables mais peuvent représenter un coût important s’ils sont répétés plusieurs fois par mois. 
  • le repérage des glaires cervicales sécrétées par le col de l’utérus qui apparaissent quelques jours avant l'ovulation et s'arrêtent le lendemain.
  • la prise de la température corporelle qui augmente d’environ 0,4 degrés après l'ovulation (par rapport à la température corporelle habituelle). 
La période de fécondation n’est pas strictement égale à la période d’ovulation : les quelques jours qui précèdent l’ovulation et la suivent sont également propices à la fécondation.


Préserver le taux maximal de spermatozoïdes

L’éjaculation entraîne la libération de millions de spermatozoïdes contenu dans le sperme. Leur mobilité est primordiale car pour atteindre l’ovocyte et le féconder, ils vont devoir migrer vers les trompes. Plus les relations sexuelles sont fréquentes, plus les spermatozoïdes sont mobiles et leur qualité est bonne. Néanmoins, les rapports quotidiens diminuent le nombre de spermatozoïdes dans le sperme. 

Le pouvoir fécondant de l’homme est donc très variable. Il est préconisé d’avoir des rapports tous les trois jours afin de préserver le taux maximal de spermatozoïdes.


Conseils pour tomber enceinte

Après avoir combiné la période d’ovulation avec des rapports sexuels réguliers, il est encore possible d’optimiser votre niveau de fertilité. Voici quelques pistes pour la femme et l’homme :
  • Eviter le stress : il y aurait une relation entre le stress et l’infertilité donc trouvez du temps pour vous relaxer.
  • Avoir un régime équilibré : le poids a une influence sur la fertilité. Un indice de masse corporelle (IMC) trop haut ou trop bas diminue aussi la fertilité en entraînant des troubles de l’ovulation.
  • Limiter la consommation d’alcool et éviter le tabac : une bonne hygiène de vie peut renforcer la fécondité, tout comme votre état général de santé.
  • Éviter les lubrifiants : la majorité altère et ralentit les spermatozoïdes. Si vous ne pouvez pas vous en passer, vérifiez qu’ils préservent votre fertilité.
  • Eviter les sources de chaleur : toute élévation de température diminue le nombre de spermatozoïde, il faut donc éviter les pantalons serrés, les saunas, ou encore les bains chauds.

Contrairement à certaines idées reçues, il n’existe pas de position idéale durant les rapports pour tomber enceinte. 

La conception d’un enfant peut prendre du temps. Après plusieurs mois de tentatives, il sera peut-être nécessaire de consulter un spécialiste de l’infertilité mais ne vous y précipitez pas tout de suite !



Sources :

Clinique mutualiste la Sagesse, A.M.P. Le repérage de l'ovulation
http://clinique-rennes.fr/mp-le-reperage-de-lovulation
Hôpitaux de Toulouse, Physiologie de la reproduction
https://www.chu-toulouse.fr/-physiologie-de-la-reproduction-
https://www.bmj.com/content/bmj/354/bmj.i4262.full.pdf
Creinin MD., et al. Contraception (2004) 70: 289-92
Johnson S., Marriott L. Inaccuracy of the calendar/App based methods for predicting day of ovulation in women who are actively trying to conceive. Présenté au ESHRE. Juillet 2017 : Genève
Évolution de la saisonnalité des naissances en France de 1975 à nos jours d’Arnaud Régnier-Loilier

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier