Sondage COVID-19 : les français et la deuxième vague

Par Marion Berthon le 11 novembre 2020
francais deuxieme vague covid

Depuis plusieurs mois, le monde entier vit au rythme de la pandémie de Covid-19. Flambée des cas, hôpitaux submergés, services de réanimation à l’agonie, incertitudes sur la gestion de crise... En ce début d’automne, la France n’échappe pas au rebond épidémique. La deuxième vague tant redoutée est bien là. Comment les Français appréhendent-ils la deuxième vague de Covid-19 ? Deuxiemeavis.fr et OpinionWay ont interrogé un échantillon de 1017 personnes représentatif de la population française et dévoilent les résultats de leur enquête réalisée en octobre 2020.

 

69 % des Français ont changé leurs habitudes face au Covid-19

 

Les Français semblent accueillir la deuxième vague covid avec davantage de sérénité que la première. 2 Français sur 3 ne sont pas plus stressés par cette nouvelle flambée du Covid-19. Ce sont les 18-24 ans qui se déclarent plus inquiets que leurs aînés (41 %).

Pour faire face à cette nouvelle montée du virus, 69 % des sondés expliquent avoir changé leurs habitudes. Premier réflexe immunitaire : 51 % des Français ont choisi de diminuer leurs sorties et de passer plus de temps à la maison. Une mesure de restriction contraignante majoritairement prise par les seniors (59 % des 65 ans et plus), et moins suivie par les jeunes adultes (34 % des 18-24 ans) qui privilégient pour leur part la consolidation de leurs défenses immunitaires par la prise de compléments alimentaires ou par la pratique du sport (27 % des 18-24 ans). 12 % des personnes interrogées expliquent chercher l’information sur Internet pour se prémunir contre le nouveau coronavirus, et 4 % avoir recours à la télémédecine

Malgré le lourd tribut payé depuis le printemps 2020, 31 % des Français affirment n’avoir en rien modifié leurs habitudes pour endiguer la pandémie. Les 35-49 ans sont les plus réfractaires et sont 36 % à ne pas avoir modifié leur vie d’avant.

 

 

81 % des Français sont stressés par le comportement des autres

 

Si les Français ne craignent pas plus la deuxième vague que la première, ils sont en revanche très nombreux à être angoissés par le non-respect des mesures barrières et la fréquentation de clusters par les personnes qu’ils côtoient. 81 % des sondés sont plus stressés par le comportement des autres qu’ils ne peuvent pas contrôler, que par le comportement qu’ils doivent eux-mêmes adopter. Une défiance exacerbée chez les plus de 65 ans (88 %), tranche d’âge considérée comme la plus à risque de développer une forme grave d’infection au SARS-CoV-2. Très peu de conflits familiaux ou amicaux sont déclarés concernant les différences de points de vue sur les comportements protecteurs à adopter face au coronavirus. 

Si les attitudes concernant le port du masque, le lavage des mains et autres gestes barrières ne sont pas appliqués de la même façon, 82 % des personnes interrogées affirment que ce n’est pas source de conflits.

 

 

 

 

Un stress lié aux désaccords du monde médical

 

Modes de transmission, port du masque à l’extérieur, risques de formes graves, reconfinement, contamination des enfants, chloroquine, les injonctions sont multiples et parfois contradictoires. L’absence de consensus médical est considérée comme une source de stress pour 46 % des Français, tous âges confondus. Les 25-34 ans semblent les moins affectés par ces incertitudes et déclarent à 38 % ne pas éprouver de stress face à ces désaccords médicaux.

Face à la dégradation de la situation sanitaire et à une épidémie dont on ne semble pas voir la fin, les Français s’avouent stressés par le comportement des autres et les désaccords du monde médical mais développent des stratégies d’évitement pour lutter contre la contamination. 

Découvrez le sondage de deuxiemeavis.fr et OpinionWay dans son intégralité : « Les Français et la deuxième vague covid ».

 

 

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier