webinar cancer du sein
Webinaires

Cancer du sein : retour sur le webinar “Des patientes, des cancers, des traitements”

Que sait-on du cancer du sein aujourd’hui ? D’ailleurs, existe-t-il un cancer du sein ou plusieurs ? Comment s’en protéger ? Quels sont les traitements disponibles ? Quid des perspectives thérapeutiques ?

 

Le Docteur Mahasti Saghatchian, oncologue spécialiste du cancer du sein à l’Hôpital Américain de Paris et le Docteur Séverine Alran, chirurgienne sénologue et gynécologue au groupe hospitalier Paris Saint-Joseph ont répondu aux questions de Pauline d’Orgeval, Présidente et co-fondatrice de deuxiemeavis.fr.

 

Quel état des lieux peut-on dresser du cancer du sein en France aujourd’hui ?

 

Dr Alran [5:12] : le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme en France aujourd’hui, avec 54 000 nouveaux cas annuels et une médiane d’âge au diagnostic de 65 ans. Néanmoins, près de 20% des cancers du sein touchent des femmes de moins de 50 ans, d’où l’importance de la prévention chez les plus jeunes. Et si plus de 70% des diagnostics sont précoces, c’est-à-dire que la tumeur est petite, c’est aussi grâce aux campagnes de dépistage organisé. N’oublions pas non plus qu’1% des cancers du sein concernent des hommes. 

 

Existe-t-il des moyens de prévenir un cancer du sein ?

 

Dr Saghatchian [3:00] : oui, il est possible d’agir au niveau individuel. Les études scientifiques ont permis d’identifier deux leviers principaux : l’activité physique et l’alimentation. On sait aujourd’hui que la sédentarité est un facteur de risque majeur de nombreux cancers, en particulier le cancer du sein. Il faut bouger régulièrement ! Concernant l’alimentation, évitez les produits ultra transformés, réduisez votre consommation d’alcool, privilégiez le bio et intégrez davantage de fruits et légumes. C’est tout un mode de vie à repenser !

 

Le dépistage, grâce à la mammographie, est aussi un moyen de prévention car il permet de détecter au plus tôt des lésions précancéreuses ou des cancers de petite taille qui ont davantage de chance d’être guéris.

 

Faut-il parler du cancer du sein ou des cancers du sein ?

 

Dr Saghatchian [6:50] : il existe une multitude de sous-types de cancers du sein : cancers hormonodépendants, HER2+, triples négatifs… Leurs différences biologiques sont telles qu’il s’agit véritablement de maladies différentes. Chaque cancer diffère aussi selon sa taille, l’atteinte des ganglions, la présence de métastases… Autant de critères qui vont mener à des stratégies thérapeutiques différentes.

 

Dr Alran [8:56] : sans compter les caractéristiques de chaque patiente - travail, enfants ou projet de maternité, antécédents de cancer du sein dans les branches maternelles ou paternelles, comorbidités - qui sont évidemment prises en compte dans le choix du traitement. Finalement, il y a autant de cancers du sein que de patientes.

 

Quels sont les traitements actuels contre le cancer du sein ?

 

Dr Alran [11:22] : les situations médicales sont si nombreuses que la prise en charge est devenue très complexe, avec beaucoup de possibilités de traitements. La chirurgie prend une place majeure, avec des techniques oncoplastiques de moins en moins invasives. Les progrès sont notables en termes de conservation de la forme et du volume du sein. Et dans la mesure du possible, la reconstruction est réalisée au cours de la même opération que l’ablation.

 

Dr Saghatchian [13:03] : du côté des traitements médicamenteux, ils sont de plus en plus adaptés au type de cancer grâce aux progrès dans la classification des sous-types. L’analyse génomique des cellules cancéreuses permet de mieux identifier les patientes qui vont répondre à la chimiothérapie et d’adapter les doses afin de minimiser les effets secondaires. L’objectif est d’être le plus efficace et le moins toxique. Il y a aussi l’hormonothérapie pour les cancers hormonosensibles, parfois associée à des thérapies ciblées pour en augmenter l’efficacité. Concernant l’immunothérapie, elle n’en est qu’à ses débuts dans le cancer du sein.

 

Quelle place prend le deuxième avis médical dans le cancer du sein ?

 

Dr Alran [16:45] : depuis le Plan Cancer 2003-2007, le parcours de soins en cancérologie est très encadré et les traitements protocolisés. En particulier, le dossier de chaque patiente est obligatoirement examiné en RCP ou Réunion de Concertation Pluridisciplinaire, qui rassemble plusieurs experts du cancer : chirurgien, oncologue médical, radiothérapeute… 

 

Pour autant, le Plan Cancer encourage le recours à un deuxième avis. Et dans les faits, il n’est pas rare que les patientes souhaitent demander un deuxième avis médical, voire même que leur médecin les encourage en ce sens. Dans 75% des cas, les avis sont concordants. Dans un quart des cas, un traitement alternatif est proposé, ou bien un ordre différent des traitements. Surtout, ce second avis rassure la femme qui entre alors avec confiance dans son parcours de soins.

 

Dr Saghatchian [21:52] : cette confiance est primordiale pour la patiente lorsque l’on connaît les impacts des traitements, comme l’ablation d’un sein (20% des cas). La prise de décision partagée est essentielle et l’avis de la femme compte, bien que les traitements soint standardisés. Par exemple, les attentes d’une femme âgée ne sont pas les mêmes que celles d’une femme plus jeune. Il s’agit toujours d’une balance bénéfice/risque et il est intéressant d’observer que de nos jours, les femmes recherchent de plus en plus la préservation d’une qualité de vie, parfois au dépend de la quantité.

 

Quid de l’attention portée aux patientes en tant que femmes ces dernières années ?

 

Dr Alran [38:33] : clairement les progrès sont là, notamment en termes de préservation de la qualité de vie avec les traitements, avec une ouverture sur des sujets de la vie quotidienne comme la sexualité, la psychologie, le bien-être global… Il faut remercier les associations qui œuvrent auprès des femmes pendant et après les traitements. Car l’accompagnement ne devrait pas s’arrêter une fois que le cancer n’est plus là.

 

Retrouvez l’intégralité du webinar en vidéo ici :

 

                                                                             

Par Fanny Bernardon - Publication le 10/11/2021

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Découvrez nos webinaires

webinaire cancer de la prostate
Webinaire
Adénome et cancer de la prostate :
Comment éviter l’opération ?
Jeudi 25 novembre 2021 de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Revoyez les en replay
Voir tous nos webinaires
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Webinaires
les français et les erreurs médicales

Sondage : les Français face aux erreurs médicales

Les Français remettent-ils en question l’avis de leur médecin ? Sont-ils souvent confrontés à des erreurs de diagnostic et de traitement ? Comment alors éviter ces erreurs médicales ? Un échantillon...

Lire la suite, 3 min de lecture

Par Marion Berthon le 22/09/2021

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion