Retour à l'accueil

L'histoire de Cathie, 62 ans, souffrant d'un cancer du péritoine

Par Nolwenn Degeselle le 13 juillet 2018
témoignage cancer du péritoine

Cette semaine, nous allons vous raconter l’histoire de Cathie*, 62 ans, souffrant d’un cancer du péritoine. Cathie habite près de Saint-Nazaire et est désormais à la retraite, après avoir fait carrière au sein d’un collège.
 
En juin 2016, on diagnostique d’abord à Cathie un cancer de l’ovaire.
Cathie subit une intervention chirurgicale ayant pour but de retirer la tumeur qui était rattachée à son ovaire droit. Parallèlement à cette intervention, on lui prescrit 2 cycles de chimiothérapie en juillet 2016. Après une biopsie de la tumeur retirée, le diagnostic s’affine : en réalité les résultats de la biopsie orientent le diagnostic vers un cancer du péritoine (GIST), il n’est donc plus question d’un cancer de l’ovaire.
 
Le péritoine est la membrane qui recouvre les organes à l’intérieur de l’abdomen. Bien souvent, le cancer du péritoine est un cancer secondaire, c’est-à-dire que la tumeur initiale se situe sur un autre organe (exemple : estomac, pancréas, côlon…) qui a étendu ses cellules cancéreuses dans le péritoine. Il est également possible que les cancers de l’ovaire entraînent des métastases péritonéales, c’est d’ailleurs ce qui avait été initialement diagnostiqué à Cathie. Les cancers primitifs du péritoine, c’est-à-dire qui apparaissent en premier lieu dans cette membrane sans qu’une autre tumeur soit présente ailleurs dans l’organisme, sont en revanche beaucoup plus rares.
 
Ce nouveau diagnostic bouleverse la stratégie thérapeutique proposée à Cathie : la chimiothérapie est abandonnée. On lui propose alors de débuter un traitement de chimiothérapie orale pour une dose de 400mg par jour. Mais la maladie continue de progresser, avec l’apparition de nécrose en décembre 2017, et l’apparition d’une nouvelle tumeur sous l’ombilic lors de son dernier scanner en mai 2018.

Quels sont les traitements du cancer du péritoine ?

 
Cathie est sous le choc, et a l’impression que son oncologue n’est pas certain du traitement qu’il lui propose, à savoir doubler les doses de sa chimiothérapie orale. C’est à ce moment-là que Cathie se tourne vers deuxiemeavis.fr. En cherchant sur internet, elle découvre qu’elle a la possibilité d’obtenir, en moins de 7 jours, l’avis d’un médecin expert de sa maladie. Elle constitue alors son dossier sur la plateforme. Pas très à l’aise avec internet, Cathie décide de transmettre par courrier ses examens pour que notre équipe se charge de les numériser.
 
Et c’est en moins de 24h que Cathie reçoit l’avis d’un gastroentérologue expert dans les tumeurs digestives. Il lui explique que le traitement qu’elle reçoit actuellement est le traitement qui fait référence. Il lui explique aussi que la biopsie montre une mutation de l’Exon 11, et qu’à ce titre le traitement qu’elle reçoit est le plus efficace.

Deux stratégies sont alors proposées à Cathie :
1.    à cause de la progression de la maladie, doubler la dose de la chimiothérapie orale comme le propose l’oncologue de Cathie ;
2.    opter pour un traitement de deuxième ligne mais cela signifie une plus haute toxicité des produits.
En conclusion, le médecin expert préconise dans un premier temps de doubler les doses afin de voir comment réagit la progression du cancer.
 
Cathie est ainsi plus rassurée et peut commencer, avec son équipe traitante, les nouvelles doses de son traitement plus sereinement. Nous souhaitons à Cathie beaucoup de courage pour la poursuite de son traitement.

Si vous vous retrouvez dans l'histoire de Cathie, tout comme elle, demandez un deuxième avis sur votre maladie.

*Pour des raisons de confidentialité et de protection de la vie privée, nous avons changé le nom du patient et ses informations personnelles.

Accédez facilement à un médecin expert de votre maladie pour obtenir son avis écrit en moins de 7 jours