Blog

Annonce d'une maladie grave : un moment difficile pour le patient... Mais aussi pour son médecin

Par Prune Nercy le 14 septembre 2018
L’annonce d’une maladie grave, lors de sa découverte ou d’une rechute, est une étape difficile que ce soit du côté du patient qui reçoit l’information et de ses proches, ou du côté du soignant qui doit porter la mauvaise nouvelle. C’est un moment qui va chambouler radicalement la vie du patient, et remettre en cause par la même occasion ses projets de vie.

Un patient qui passe du choc à l’acceptation de la maladie :


Bien souvent lors de l’annonce d’une maladie grave, il y a la sidération. Le patient est sous le choc, et n’arrive pas à assimiler toutes les informations données par le médecin à ce moment-là.
L’acceptation de la maladie fait partie d’un processus qui comprend plusieurs étapes : le choc, la colère, le déni, le marchandage, la dépression, l’acceptation. Les étapes ne surviennent pas systématiquement dans le même ordre selon les patients, car chaque individu a un cheminement et une capacité à intégrer les informations qui lui est propre.

On se rend compte d’ailleurs que ce n’est pas à ce moment-là de la prise en charge que surviennent toutes les questions : elles arrivent plus tard, au fur et à mesure de l’avancée du patient face à sa maladie.

En revanche, le besoin d’accompagnement est présent chez toutes les personnes.

Des médecins qui apprennent « sur le tas » à gérer l’annonce de la maladie :

Le médecin, quant à lui, va devoir faire face à d’autres difficultés, pour lesquelles il a été très peu formé pendant ses études.
Outre le fait d’être porteur d’un message difficile à entendre par le patient qui reçoit la mauvaise nouvelle, il va devoir adapter son attitude et son discours afin d’accompagner et d’aider au mieux la personne.

Cela se traduit dans un premier temps dans le choix des mots : le médecin doit adapter son langage afin de faire passer l’information correctement, selon le patient, son vécu, son historique, sa situation familiale et sociale et il doit s’assurer de la bonne compréhension de ce qu’il vient d’annoncer. Le médecin donnera toutes les informations nécessaires au patient à plusieurs moments de la prise en charge, et ce plusieurs fois s’il le faut.

Le médecin doit être à l’écoute pour pouvoir accompagner au mieux le patient. 

Il est aussi bien souvent confronté aux mécanismes de défense employés par les patients qui peuvent varier d’un individu à un autre : agressivité, déni, projection, isolation, régression… Autant de signes qui méritent une véritable attention de la part du soignant, car ils sont indicateurs du degré de compréhension et du mal être psychique de la personne. 
Ces signes ne doivent pas être négligés ou minimisés.

Par ailleurs, le médecin devra mettre de côté ses propres émotions s’il veut aider au mieux le patient. Il ne peut pas se projeter dans la situation médicale ou sociale de la personne. 
Chaque situation est délicate à traiter, et le patient ne doit pas ressentir de pression ou de culpabilité face à son médecin.

Une relation de confiance est primordiale tout au long du processus de prise en charge thérapeutique.

Des aides extérieures existent :


Lors de cette étape importante, rappelez-vous qu’il est très important d’être soutenu. 

Que vous soyez ou non bien entouré par votre famille, vos amis, sachez qu’il existe des aides extérieures qui peuvent vous soulager. Des associations de patients sont là pour échanger sur votre maladie. N’hésitez pas à vous informer sur votre maladie ou celle d’un de vos proches, en recherchant des informations de votre côté et en demandant plusieurs avis médicaux. Vous pouvez également consulter un psychologue (en prenant rendez-vous ou depuis peu, en ligne), il sera un pilier supplémentaire lors de votre prise en charge thérapeutique.

Et si vous rencontrez d’autres difficultés à ce moment clé de votre vie (problèmes financiers, etc.), vous avez la possibilité d’obtenir un rendez-vous auprès d’une assistante sociale.
Retour à la liste des articles
Catégories :
- A propos d'un deuxième avis (7)
- Associations de patients (3)
- Histoires de patients (28)
- Les coulisses de deuxiemeavis.fr (5)
- Maladies et traitements (14)
- Spécialités (3)
- Télémédecine (5)