Dossier médical partagé, le guide pratique pour débuter

Par Marion Berthon le 18 janvier 2019
Véritable carnet de santé électronique, le dossier médical partagé (DMP) centralise toutes vos données médicales et vous permet de les partager avec les professionnels de santé de votre choix, même à l’hôpital (pour en savoir plus, lire l’article Tout savoir sur le DMP, votre nouveau carnet de santé). Voici un guide pratique pour débuter.

Je veux ouvrir mon DMP. Comment faire ?

Pour ouvrir votre DMP, il vous suffit de vous rendre sur le site Internet www.dmp.fr, rubrique « Créez votre DMP ». Vous devez pour cela vous munir de votre carte vitale et de votre « code spécifique de création ». Si vous n’avez pas reçu ce code par courrier ni par mail, cliquez sur le lien qui vous est proposé. Renseignez votre numéro de sécurité sociale (il est inscrit sur votre carte vitale) et validez. Le code vous sera envoyé par e-mail ou par courrier sous une dizaine de jours. L’ouverture de votre DMP ne devrait ensuite prendre que quelques minutes. Vous pourrez y accéder sur Internet ou sur votre smartphone en téléchargeant l’application mobile dédiée.
Si vous avez un accès limité à Internet ou si la démarche vous paraît fastidieuse, pas d’inquiétude, vous pouvez vous rendre à l’accueil de votre organisme d’assurance maladie, en pharmacie ou auprès d’un professionnel de santé équipé des outils informatiques adaptés. Si vous n’avez pas de téléphone portable ni de messagerie électronique, pas de difficulté non plus : vous pouvez tout de même bénéficier d’un DMP qui sera renseigné par les professionnels de santé, mais vous ne pourrez pas y accéder depuis un compte Internet.
 

Et pour mes enfants, comment ouvrir un DMP ?

C’est au représentant légal de l’enfant mineur (parent, tuteur ou aide sociale à l’enfance selon la situation familiale de l’enfant) qu’il revient de procéder à l’ouverture et à la gestion du dossier médical partagé. Vous devrez bien sûr veiller à associer votre enfant à la démarche, dans le respect des droits du mineur. Votre enfant pourra, s’il le souhaite, garder le secret sur certaines informations ou actes médicaux. Il aura la possibilité pour cela de demander à son médecin de masquer les renseignements qu’il ne souhaite pas partager avec ses représentants légaux. A sa majorité, votre accès sera invalidé et votre enfant majeur devra créer ses propres identifiants. Pour le moment, les parents divorcés disposent d’un seul et même identifiant pour accéder au DMP de leur enfant. La question est encore à l’étude.

Mes données de santé sont-elles sécurisées sur le DMP ?

Les données de santé renseignées dans votre DMP sont stockées conformément aux exigences de la règlementation en vigueur relative à la protection des données personnelles sur un serveur hautement sécurisé, agréé par le ministère de la Santé. Elles relèvent du secret médical et ne peuvent être transmises à des tiers. Seuls les professionnels à qui vous autorisez l’accès ainsi que les équipes d’urgence peuvent y accéder. A tout moment, vous pouvez vous y opposer et modifier les autorisations préalablement données. Pour renforcer la sécurité de vos informations médicales, à chaque fois que vous voudrez accéder à votre DMP, votre mot de passe vous sera demandé ainsi qu’un code d’accès à usage unique différent à chaque connexion que vous recevrez sur votre adresse électronique ou par SMS.

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier