Consultations médicales en ville : combien vais-je payer ?

Par Marion Berthon le 3 avril 2019
consultation médicale prix
On le sait, les tarifs des consultations peuvent considérablement varier d’un médecin à l’autre. Comment s’y retrouver et éviter les mauvaises surprises au moment de régler les honoraires ? Quelles mesures prendre pour ne pas avoir de reste à charge ?

Entre tarifs conventionnels et dépassements d’honoraires


Pour comprendre les différences de tarifs, il faut savoir que les honoraires pratiqués par les médecins varient en fonction de la discipline du médecin (généraliste ou spécialiste) et de son secteur d’activité (1, 2 ou 3).


Les médecins du secteur 1 - qu’ils soient généralistes ou spécialistes - sont ceux qui proposent les honoraires les plus bas : une consultation classique est facturée 25 euros en France métropolitaine (attention, les prix ne sont pas les mêmes pour l’Outre-mer).
Les médecins conventionnés secteur 2 fixent leurs tarifs librement mais « avec tact et mesure » comme l’explique l’Assurance maladie. Le montant du dépassement d’honoraires n’est cependant pas remboursé par l’Assurance maladie. Si les prestations facturées sont égales ou supérieures à 70 euros, le médecin devra vous remettre une information écrite préalable.
Les médecins du secteur 3 dits « hors convention » - qui ne sont qu’un millier en France - pratiquent les honoraires qu’ils souhaitent, mais leurs patients ne sont remboursés qu’au tarif d’autorité, soit 16 % seulement des honoraires conventionnels…

Pour éviter les mauvaises surprises, les médecins sont tenus d’afficher dans leur salle d’attente ou sur leur lieu d’exercice les honoraires qu’ils facturent ainsi que le tarif de remboursement par l’Assurance maladie.
Le montant facturé par les médecins varie également en fonction des circonstances de réalisation de l’acte (au cabinet du médecin ou à domicile, en semaine ou le dimanche, de jour ou de nuit, pour des consultations « complexes » …) et des caractéristiques du patient (les honoraires d’un pédiatre varient selon l’âge de l’enfant par exemple).


Pour connaître le détail des tarifs par acte, vous pouvez consulter le site Internet de l’Assurance maladie (www.ameli.fr) et pour connaître le secteur d'exercice de votre médecin (avec une activité libérale), vous pouvez consulter l’annuaire santé d’Ameli.fr.

Comment éviter les restes à charge ?


Pour être remboursé au mieux, n’oubliez pas de déclarer votre médecin traitant à l’Assurance maladie. En effet, la différence de remboursement n’est pas négligeable : la Sécurité sociale prend en charge 70 % de la consultation (moins 1 euro au titre de la participation forfaitaire) si vous entrez dans le parcours de soins coordonnés, c’est-à-dire si vous avez désigné un médecin traitant et si vous le consultez en première intention, contre 30 % seulement pour les consultations hors parcours de soins coordonnés. Prenons l’exemple d’une consultation chez votre médecin généraliste facturée 25 euros : elle ne vous sera remboursée que 6,50 euros au lieu de 16,50 euros si vous n’avez pas déclaré votre médecin traitant.


Et il en va de même si vous consultez directement un spécialiste sans avoir au préalable été orienté vers celui-ci par votre médecin traitant. Seuls les gynécologues, les ophtalmologues, les stomatologues et les psychiatres (si vous avez entre 16 et 25 ans) peuvent être consultés sans passer par votre médecin traitant dans le cadre du parcours de soins coordonnés.


Pour ne pas avoir de reste à charge, c’est-à-dire pour être intégralement ou en grande partie remboursé de vos frais médicaux, il existe également la solution “complémentaire santé”. 95% des français en sont pourvus soit par leur entreprise, soit en ayant souscrit en direct. Si vous en avez une, contactez-la pour connaître ses modalités de prise en charge. Certaines d’entre elles remboursent aussi les services innovants de téléconsultation ou de télémédecine. Grâce aux accords passés par deuxiemeavis.fr par exemple, vous n’aurez rien à payer pour accéder rapidement à des médecins experts de votre problème de santé. Pour savoir si vous êtes couverts par votre complémentaire santé, contactez deuxiemeavis.fr en utilisant le formulaire en ligne ou par téléphone au 01 81 80 00 48.

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier