traitement infertilite masculine
Gynécologie, urologie

Quel traitement pour l’infertilité masculine ?

L’infertilité peut être réversible. Votre médecin traitant est alors votre allié. Il peut vous aider à choisir un ou des médecins spécialistes.

Il vous sera proposé une réponse thérapeutique progressive selon le degré de gravité. En commençant par éliminer les causes qui peuvent facilement l’être (sources de chaleur, consommation excessive d’alcool, de psychotropes…). Ces causes écartées, si les résultats ne s’améliorent pas, des examens sont à entreprendre afin de déterminer précisément la cause de l’infertilité et commencer le traitement adapté.


Infertilité masculine : les examens

Il s’agit à ce moment de déceler d’où vient le problème pour mieux y répondre. Différents examens peuvent être prescrits :

  • Une analyse de sperme ou spermogramme à faire en laboratoire de préférence (qualité, quantité, consistance, mobilité, morphologie…sont testées), pour détecter des anomalies spermiques.
  • Un test hormonal, qui se fait en laboratoire par exemple, grâce à une prise de sang (véhicule des hormones notamment FSH et testostérone), pour vérifier si la cause est hormonale ou non.
  • Un examen urologique (analyse de la taille des testicules, et de la prostate et des vésicules séminales par vérification du scrotum et rectum).
  • Une biopsie testiculaire (ponction chirurgicale de tissu testiculaire suivie d’un examen au microscope), pour identifier la présence ou non de spermatozoïdes.
  • Un bilan infectieux pour les deux membres du couple.
  • Etc



Infertilité masculine : solutions

En fonction des résultats de ces examens, des solutions thérapeutiques peuvent exister. Il peut s’agir de traitements hormonaux ou par antibiotiques (pour lutter contre les infections du système uro-génital). Des corrections chirurgicales sont proposées en cas de problèmes anatomiques : obstruction de voies spermatiques ou rupture de segments.

Lorsque les traitements ne suffisent pas, ou que les réparations ne sont pas possibles, on envisage le recours à la procréation médicalement assistée (PMA).

Trois techniques de PMA existent :

  • L’insémination artificielle. Des spermatozoïdes du conjoint ou d’un donneur anonyme, sont déposés dans l’utérus de la femme, par un médecin spécialisé en fertilité, sans hospitalisation.
  • La FIV (fécondation in vitro). Cette fois-ci la fécondation a lieu en laboratoire, pour maximiser les chances de réussite. Après un prélèvement de spermatozoïdes et d’ovocytes, une sélection est faite et des spermatozoïdes sont mis en contact avec les ovocytes. Une fois l’embryon développé, il est réinjecté dans l'utérus. D’autres types de FIV existent. Notamment la FIV avec ICSI (injection intracytoplasmique de spermatozoïde), dans les cas les plus problématiques d’infertilité masculine, où un seul spermatozoïde choisi est injecté dans chaque ovule.
  • L’accueil d'embryon d’un couple donneur, dans l’utérus de la femme du couple dit receveur, en cas d’infertilité des deux membres du couple ou de risque de transmission d'une maladie génétique à l'enfant.

Et si vous demandiez un deuxième avis ?

Dans les méandres de tous ces examens et traitements, il est parfois difficile de s’y retrouver. Le processus peut être sinueux et douloureux pour un couple.

Si vous avez des questions résiduelles, besoin d’un éclairage nouveau sur un ou plusieurs éléments de votre dossier médical, vous pouvez demander un deuxième avis. Ce deuxième avis peut vous permettre d’aborder avec plus de confiance le parcours thérapeutique à venir, de mieux dialoguer avec votre conjoint et ainsi d’être plus associés ensemble à la solution thérapeutique et donc de moins la subir.




SOURCES :

  • Inserm
    https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/infertilite
  • Le Figaro Santé, La fertilité masculine diminue-t-elle vraiment ?
    http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/12/11/19550-fertilite-masculine-diminue-t-elle-vraiment
  • Procrea fertilité, Infertilité chez l’Homme
    https://procrea.ca/fr/infertilite-chez-lhomme/
  • L’appareil génital masculin, Dr. Chantal KOHLER
    http://campus.cerimes.fr/histologie-et-embryologie-medicales/enseignement/histologie7/site/html/cours.pdf
  • Lille2P1, La spermatogenèse
    https://lille2p1.wordpress.com/2015/08/08/ue2-la-spermatogenese/
  • Servicepublic.fr, Procréation médicalement assistée (PMA)
    https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31462
  • Amelie, Le bilan médical de la stérilité ou infertilité
    https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/sterilite-pma-infertilite/bilan-medical-infertilite-sterilitete

Par Mathilde Lamolinerie - Publication le 22/07/2020

Actualisé le 19/05/2021

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Découvrez nos webinaires

webinaire cancer de la prostate
Webinaire
Adénome et cancer de la prostate :
Comment éviter l’opération ?
Jeudi 25 novembre 2021 de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Revoyez les en replay
Voir tous nos webinaires
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Gynécologie, urologie
traitement cancer urologique

Prostate, vessie, rein… Comment soigne-t-on les cancers urologiques ?

Ce sont les cancers les plus fréquents chez l’homme. Les cancers urologiques affectent l’appareil génital masculin (prostate, testicule, verge) mais aussi les appareils urinaires féminin et masculin...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 22/11/2021

cancer et fertilité masculine

Cancer et fertilité masculine : comment la préserver ?

Préserver sa fertilité quand on est atteint d’un cancer de la prostate, du testicule ou de la verge, c’est possible. Un simple recueil de sperme avant le traitement ou l’opération permet d’anticiper...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 17/11/2021

facteurs de risque cancer urologique

Prévenir les cancers urologiques : quels sont les facteurs de risque ?

Près de 79 000 cancers de la sphère urologique sont diagnostiqués chaque année. Certains facteurs de risque biologiques et environnementaux peuvent être évités ou atténués pour prévenir ou ralentir...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 15/11/2021

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion