Select...

infiltration genou
Orthopédie

Comment se déroule une infiltration pour un genou ?

L’infiltration du genou est une technique médicale qui consiste à injecter un liquide dans l’articulation malade (infiltration intra-articulaire). Cette méthode a pour objectif de diminuer l’inflammation de la zone, à l’origine de douleurs et/ou de gonflement du genou. Elle est utilisée en cas de poussée inflammatoire douloureuse d’arthrose du genou (gonarthrose), ou de poussée liée à un rhumatisme inflammatoire chronique (goutte, polyarthrite rhumatoïde…). Elle est proposée lorsque le traitement combinant séances de kinésithérapie et prise de médicaments (antalgiques, antiinflammatoires), ne donne pas de résultats satisfaisants.  

 

Les différentes technique d'infiltration pour le genou

 

Il existe différentes techniques d’infiltration, selon le produit utilisé et l’indication. Elles sont réalisées en milieu aseptisé, chez un rhumatologue, un chirurgien orthopédiste ou un médecin généraliste formé.  

 

L'injection de corticoïdes

On utilise fréquemment de la cortisone dans les infiltrations du genou en raison de ses propriétés anti-inflammatoires. Les corticoïdes sont injectés dans l’articulation gonflée, si besoin sous contrôle radioscopique ou échographique pour suivre le trajet de l’aiguille. Juste avant de procéder à l’infiltration de corticoïdes, il peut être bénéfique de réaliser une ponction afin d’évacuer le liquide articulaire en excès. Ce geste permet d’analyser le liquide produit en surplus par le genou, et de soulager la douleur au genou. Il est réalisé avec la même aiguille qui administre les corticoïdes, au cours de la même séance.

 

L'injection d'acide hyaluronique 

L’infiltration d’acide hyaluronique consiste à injecter un produit visqueux dans l’articulation douloureuse. Il s’agit de « lubrifier » l’intérieur du genou afin de diminuer la douleur en cas d’arthrose du genou. L’acide hyaluronique possède également un effet antiinflammatoire et antalgique. L’objectif des infiltrations est d’obtenir un effet sur le long terme permettant de diminuer la prise d’antidouleurs et d’antiinflammatoires par voie orale.

 

La synoviorthèse

Avec la synoviorthèse, les médecins injectent dans le genou des corticoïdes puissants qui ont pour but de détruire la membrane synoviale (tissu qui tapisse l’intérieur des articulations) malade. Elle peut être proposée aux personnes souffrant d’arthrite persistante liée à une maladie rhumatismale chronique (polyarthrite rhumatoïde…). 

 

L'injection de Plasma Riche en Plaquette ou PRP

L’injection de Plasma Riche en Plaquettes est une méthode récente qui consiste à injecter dans l’articulation le plasma et les plaquettes provenant du patient. Pour cela, une petite quantité de sang est prélevée puis passée à la centrifugeuse afin de séparer les globules rouges et les plaquettes. Une fois injectées dans le genou, les plaquettes libèrent des facteurs de croissance qui favorisent la régénération partielle du cartilage et réduisent l’inflammation.

 

Est-ce qu'une infiltration dans le genou fait mal ?

 

Le geste, bien effectué, ne doit pas être douloureux. La peau est désinfectée au niveau du point de piqûre ; le médecin insère l’aiguille sur le côté interne ou externe du genou et injecte lentement le liquide. L’intervention dure une dizaine de minutes. En général, elle ne nécessite pas d’anesthésie locale mais celle-ci peut être proposée en fonction du geste ou de la sensibilité du patient.

Une réaction douloureuse peut apparaître dans les heures suivant l’infiltration, mais elle est habituellement sans gravité. En revanche, si au bout de 48 heures, la douleur augmente ou une fièvre se déclare, il est nécessaire d’avertir son médecin et de consulter au plus vite afin de vérifier l’absence d’infection dans l’articulation (risque rare, mais grave : 1 cas sur 50 000 infiltrations).

 

Quels sont les effets d'une infiltration et au bout de combien de temps peut-on les ressentir ?

 

Le fait d’utiliser des corticoïdes locaux permet de soulager rapidement la douleur et l’inflammation ; les effets sont ressentis au bout de quelque jours. Toutefois, ils ne sont pas durables (un à deux mois environ). Il n’est pas recommandé de réaliser plus de trois infiltrations par an sur le même genou.

Concernant l’acide hyaluronique, les effets apparaissent au bout de quelques semaines mais ils sont plus durables. En revanche, si les premières injections n’ont pas démontré de bénéfice, il n’est pas recommandé d’en pratiquer d’autres.  

 

Peut-on marcher après une infiltration au genou ?

 

Après une infiltration de corticoïdes ou d’acide hyaluronique, il est possible de marcher, mais de manière raisonnable pendant au moins 48 heures. Pendant ce laps de temps, il est recommandé de mettre le genou au repos relatif, de ne pas forcer sur l’articulation. Ce repos permet d’optimiser l’efficacité du produit.

 

Quels sont les effets secondaires des infiltrations ? 

 

L’infiltration de cortisone permet de diffuser dans l’organisme une quantité minimale de substance active, ce qui réduit les effets secondaires associés aux corticoïdes. On peut parfois observer une légère hausse de la glycémie dans les deux semaines suivant l’injection.

L’infiltration d’acide hyaluronique peut être suivie d’une douleur locale et d’un gonflement, que l’on peut soulager en appliquant de la glace.  

                                                                                         

Sources :

Publication le 19/04/2024 par Marion Guérin

Relu par Yann Jeandet

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Découvrez nos webinaires

webinaire maladies thyroide
Webinaire
Maladies de la thyroïde : comprendre et traiter les troubles
Mardi 28 mai de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Ils sont tous disponibles en replay !
Voir tous nos webinaires
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin référent de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Orthopédie
Comment soigner une tendinite du bras ?

Comment soigner une tendinite du bras ?

La tendinite est un trouble musculo-squelettique fréquent, caractérisé par une douleur au niveau des tendons. Elle peut toucher le coude, la cheville, l’épaule, le genou, le poignet… Il est important...

Lire la suite, 3 min de lecture

Par Marion Guérin le 17/05/2024

Douleur à la colonne vertébrale : comment se soigner avec l'orthopédie ?

Douleur à la colonne vertébrale : comment se soigner avec l'orthopédie ?

Les douleurs à la colonne vertébrale sont la plupart du temps bénignes et disparaissent spontanément. Mais il arrive qu’une maladie en soit à l’origine et nécessite une prise en charge médicale. En...

Lire la suite, 3 min de lecture

Par Marion Guérin le 10/05/2024

Comment soigner une jambe cassée avec l'orthopédie ?

Comment soigner une jambe cassée avec l'orthopédie ?

Une chute, un choc… La fracture de la jambe, chez l'adulte comme chez l’enfant, résulte la plupart du temps d’un traumatisme. En général, l’os se brise lorsqu’il y a une torsion de la jambe alors que...

Lire la suite, 3 min de lecture

Par Marion Guérin le 03/05/2024

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Découvrir les médecins référencés

S’informer sur la prise en charge

S’informer sur la protection des données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert

Nous sommes disponibles
pour vous accompagner

Nous sommes disponibles pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins référencésLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Rejoignez-nous !

Copyright © Carians 2024, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris