5 pistes à investiguer lorsque votre traitement n’a pas d’effet

Par Fanny Bernardon le 11 février 2019

On peut classer les traitements en fonction de l’effet recherché : curatif, afin de guérir d’une maladie, palliatif, pour en soulager les symptômes ou préventif, visant à éviter la survenue d’une pathologie. Votre traitement ne montre pas de résultats ? Il existe une multitude de raisons pouvant l’expliquer : voici 5 pistes à explorer.


1 - En parler à votre médecin

Vous êtes peut-être préoccupé ou angoissé par l’absence de résultats de votre traitement. Ne restez pas dans cette situation déconcertante et prenez rendez-vous avec votre médecin. Vous ferez le point sur votre observance thérapeutique, c’est-à-dire le respect de la posologie prescrite. Dernièrement, avez-vous rigoureusement pris votre traitement ou avez-vous commis des oublis ? Essayez aussi d’identifier des changements majeurs qui auraient pu se produire dans votre vie : alimentation, survenue d’un nouveau symptôme ou d’une autre pathologie, prise d’un médicament simultanément… Ce seront des indices précieux pour identifier la cause du problème.

2 - Vérifier le dosage


L’absence de résultat ne signifie pas nécessairement que votre traitement n’est pas efficace chez vous, mais peut-être simplement que la posologie n’est pas adaptée. Cette hypothèse peut être étudiée en modifiant la dose ou la fréquence de prise du médicament sur une nouvelle prescription de votre médecin.

3 - Changer de traitement


Si toutefois vous ne répondez pas du tout au traitement, votre médecin peut éventuellement vous orienter vers d’autres médicaments pour traiter votre maladie ou vos symptômes. Demandez-lui au bout de combien de temps vous pouvez vous attendre à en constater les effets : cela rendra cette période plus confortable.

4 - Réévaluer le diagnostic


Une autre raison pouvant expliquer l’inefficacité de votre traitement est que le diagnostic posé est inexact. Dans ce cas, il est logique que vous n’éprouviez aucune amélioration. N’hésitez pas à soulever cette question avec votre médecin, ce qui vous permettra par la même occasion de mieux comprendre les raisons pour lesquelles ce diagnostic a été posé initialement.

5 - Demander un deuxième avis


Obtenir un second éclairage sur votre situation médicale vous apportera des informations complémentaires et vous sécurisera : vous aurez l’assurance que vous avez pris toutes les dispositions possibles pour trouver une solution à votre problème. Veillez à solliciter un médecin expert de votre maladie.

Lorsqu’il n’y a plus de traitement possible


Vous avez considéré toutes les options mais vous vous trouvez dans une situation d’échec thérapeutique ? N’hésitez pas lire nos conseils lorsqu’il n’y a pas ou plus de traitement.

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier