qu'est ce que les affections longue durée
Orientation, information, accompagnement

Les Affections Longue Durée en 3 questions

Aujourd’hui en France, le système de santé est tel que les patients atteints des maladies les plus graves sont les plus protégés. Depuis le 19 octobre 1945, avec la mise en place de l’assurance de longue maladie, la protection des malades a évolué jusqu’à la création de la liste des Affections Longue Durée (ALD)
Quelles maladies sont concernées ? Quelle est la procédure pour obtenir une reconnaissance en ALD ? Qu’est-ce que cela change pour le patient ? Découvrez l’admission en ALD en 3 questions. 

Quelles maladies sont inclues dans la liste des Affections Longue Durée ?


Les pathologies nécessitant des soins prolongés et coûteux sont qualifiées d’Affections Longue Durée. Elles peuvent faire l’objet d’une prise en charge financière à 100%. Il en existe 30, c’est pourquoi on parle parfois d’ALD 30.  On trouve notamment les cancers, le diabète, l’infection par le VIH ou encore la mucoviscidose. 

Certaines formes graves, évolutives ou chroniques d’une maladie, impliquant un traitement particulièrement coûteux et qui s’étendra probablement sur plus de 6 mois peuvent également être reconnues comme ALD. Il s’agit des listes ALD 31 et ALD 32¹.

Quelle est la différence entre ALD exonérante et ALD non exonérante ?


Elles n’ouvrent pas aux mêmes droits². L’ALD exonérante permet une prise en charge financière à 100% des traitements liés à la pathologie. On dit qu’elle ouvre droit à l’exonération du ticket modérateur³, c’est-à-dire que la somme qui reste habituellement à la charge du patient ou de sa mutuelle est alors payée par la Sécurité Sociale. Le patient n’avance aucun frais.

Les coûts de transport, s’ils sont liés au traitement et sur prescription médicale, sont aussi concernés par l’ALD exonérante.

Néanmoins, la participation forfaitaire4 de 1€ peut rester à la charge du patient. Cela signifie qu’il doit continuer à payer 1€ pour tous les actes médicaux comme les examens radiologiques, les médicaments, les transports ou encore les consultations. 

Une ALD non exonérante n’ouvre pas ces droits. Les soins sont remboursés au taux habituel de la Sécurité Sociale et le patient peut faire appel à sa mutuelle pour rembourser son reste à charge.

Comment demander son admission en ALD ?


C’est le médecin traitant qui demande l’ALD pour son patient, à l’exception des situations d’urgence où le médecin hospitalier peut s’y appliquer afin d’accélérer la procédure5

Elle consiste à adresser un formulaire appelé « protocole de soins » au médecin-conseil de l’Assurance Maladie, contenant le diagnostic et les traitements envisagés. La reconnaissance en ALD est généralement obtenue en 2 semaines. Le patient doit alors actualiser sa carte vitale sur les bornes disponibles à la Caisse d’Assurance Maladie, à l’hôpital ou en pharmacie afin de mettre à jour ses droits.

Le médecin traitement est choisi et déclaré par le patient auprès de sa Caisse d’Assurance Maladie. Il coordonne les soins et dirige si besoin vers d’autres professionnels de santé, par exemple des spécialistes. Il peut lui-même être généraliste ou spécialiste.

Si votre pathologie peut faire l’objet d’une reconnaissance en ALD, votre médecin vous en informera. C’est son rôle d’enclencher les démarches afin que vous puissiez bénéficier de vos droits. Vous ne devez, en principe, vous occuper de rien. En cas de doute, vous pouvez trouver la liste des ALD 30 sur le site de la Haute Autorité de Santé6. L’Institut National du Cancer met également à disposition des ressources pour faciliter les démarches des patients en oncologie7.


Références : 
1 - https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34068
2 - https://www.ameli.fr/assure/droits-demarches/maladie-accident-hospitalisation/affection-longue-duree-ald/affection-longue-duree-ald
3 - https://www.ameli.fr/assure/remboursements/reste-charge/ticket-moderateur
4 - https://www.ameli.fr/assure/remboursements/reste-charge/participation-forfaitaire-1-euro
5 - https://www.e-cancer.fr/Professionnels-de-sante/Recommandations-et-outils-d-aide-a-la-pratique/Outils-pour-la-pratique-des-medecins-generalistes/Descriptif-de-l-organisation-des-soins-en-cancerologie
6 - https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_565292/fr/l-ensemble-des-actes-et-prestations-pour-les-ald-apald-hors-maladies-rares
7 - https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Demarches-sociales-et-cancer

Par Fanny Bernardon - Publication le 26/06/2019

Actualisé le 06/11/2020

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Découvrez nos webinaires

webinaire sur la sclerose en plaques
Webinaire
Sclérose en plaques : évolution et avenir de la prise en charge thérapeutique
Mardi 10 mai 2022 de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Revoyez les en replay
Voir tous nos webinaires
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Orientation, information, accompagnement
hospitalisation enfant : comment ça se passe

Tout ce que vous devez savoir avant l’hospitalisation de votre enfant

Votre enfant doit-il être hospitalisé ? Qu’il s’agisse d’une hospitalisation de courte durée ou d’un séjour de plusieurs semaines, l’inquiétude des enfants et des parents est la même. Découvrez les...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 05/01/2022

les anticoagulants qu'est ce que c'est

Zoom sur les anticoagulants

Les anticoagulants sont des médicaments qui fluidifient le sang, utilisés principalement pour le traitement de certaines maladies cardiovasculaires.   A quoi servent les anticoagulants ?    Les...

Lire la suite, 3 min de lecture

Par Marion Berthon le 27/12/2021

Les diurétiques qu'est ce que c'est ?

Zoom sur les diurétiques

Les diurétiques sont des médicaments qui favorisent l’élimination urinaire de l’eau et des sels minéraux (sodium et potassium), utilisés principalement pour le traitement de certaines maladies...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 08/12/2021

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avis Les médecins experts Les maladies La prise en charge Témoignages Blog
Mentions légales Politique de confidentialité C.G.S

Copyright © Carians 2022, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion