Select...

témoignage glaucome
Témoignages

L’histoire de Stéphane, 47 ans, atteint d’un glaucome

Lors d’un contrôle de routine chez l’ophtalmologue, Stéphane*, cadre de 47 ans, a appris qu’il risquait de développer un glaucome à angle fermé et ses deux yeux seraient touchés par ce risque. On lui a préconisé de subir une intervention chirurgicale appelée iridotomie préventive

 

Le diagnostic du glaucome

 

L’humeur aqueuse est un liquide nutritif transparent qui remplit l’oeil et se renouvelle en permanence. Parfois la zone d’évacuation de ce liquide (l’angle irido-cornéen) se rétrécit et l'évacuation du liquide a du mal à s'effectuer. Cela entraîne davantage d’humeur aqueuse dans l’oeil et donc une augmentation de la pression intraoculaire. Avec le temps, cette pression endommage le nerf optique, c’est ce qu’on appelle le glaucome.

Dans le cadre d’un glaucome à angle fermé, comme ce que risque Stéphane, les symptômes apparaissent brutalement : de fortes douleurs oculaires et une baisse de l’acuité visuelle et les conséquences sur la vision sont irrémédiables. 

 

Demander un deuxième avis lorsque l’on vit dans un désert médical

 

Stéphane était inquiet de l’opération qu’on lui proposait. En effet, tous les examens qu’il a passé semblaient normaux, sa pression intraoculaire était normale et son nerf optique ne semblait pas endommagé. Il ne ressentait pas de symptôme, c’est la raison pour laquelle il souhaitait demander un deuxième avis médical sur sa situation avant de se décider pour l’intervention. Mais Stéphane vit dans les Yvelines, une zone reconnue comme un désert médical, il lui était donc difficile de trouver un rendez-vous rapidement chez un autre ophtalmologue. 

 

En faisant appel à deuxiemeavis.fr, Stéphane a pu obtenir l’avis d’un ophtalmologue spécialisé qu’il a lui-même choisi, en 7 jours. 

 

La nécessité d’un deuxième avis médical pour une opération préventive

 

Le médecin expert de deuxièmeavis.fr était très clair : la configuration de l'œil de Stéphane le prédisposait à faire un glaucome à angle fermé. En effet, même si les examens ne montraient rien de dysfonctionnel aujourd’hui, l’ophtalmologue a expliqué à Stéphane que ses angles irido-cornéens étaient étroits. Le risque était donc que ces angles finissent par se fermer et créer un glaucome. L’expert a confirmé donc le diagnostic et la nécessité de l’iridotomie préventive. 

 

Le but de cette opération est d’élargir les angles afin de prévenir toute fermeture. Elle est pratiquée en ambulatoire à l’aide d’un laser avec une anesthésie de contact de l’oeil (gouttes ophtalmiques anesthésiantes). Stéphane n'avait pas besoin d’être hospitalisé. Le médecin expert a précisé à Stéphane que les risques de l’intervention sont très minimes. Il devra subir deux interventions différentes, une pour chaque œil car la vision est très floue après le passage du laser. 

 

En clair, même si Stéphane ne ressentait aucun trouble, l’opération préventive lui évitera de développer à plus long terme des glaucomes sur chacun de ses yeux. 

 

Ce deuxième avis a été très éclairant pour Stéphane, qui a désormais toutes les informations nécessaires pour prendre ses décisions de santé. 

 

Nous souhaitons à Stéphane bon courage pour la suite de son parcours. 

 

Vous vous posez aussi des questions sur votre pathologie ? Un deuxième avis médical peut vous être utile. N’hésitez pas à en parler à votre médecin !

 

*Pour des raisons de confidentialité et de protection de la vie privée, le nom des personnes a été changé.

Publication le 15/01/2024 par Hortense Fisset

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Découvrez nos webinaires

Webinaire douleurs du genou deuxiemeavis.fr
Webinaire
Soulager les douleurs du genou : diagnostic & traitement
Mardi 12 mars de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Ils sont tous disponibles en replay !
Voir tous nos webinaires
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin référent de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Témoignages
L'histoire de Lakshmi, 67 ans, souffrant d'un mélanome

L'histoire de Lakshmi, 67 ans, souffrant d'un mélanome

Lakshmi* vit à la Réunion depuis de nombreuses années. Retraitée depuis peu, cette adepte de méditation et de marche vit avec la maladie depuis plusieurs années. En effet, elle souffre d’un cancer de...

Lire la suite, 3 min de lecture

Par Marion Bonne le 08/04/2024

L'histoire de Joëlle, 52 ans, atteinte d'un rétrécissement aortique 

L'histoire de Joëlle, 52 ans, atteinte d'un rétrécissement aortique 

Joëlle a 52 ans, 2 enfants, et elle habite à l’étranger.Elle est sportive, ne décrit aucun symptôme en particulier à l'effort, mais à l'occasion d'un bilan cardiaque systématique, avec test d'effort,...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Nathalie Torloting le 01/04/2024

L’histoire de Léa, 41 ans, souffrant d’endométriose sévère

L’histoire de Léa, 41 ans, souffrant d’endométriose sévère

Enseignante en Bretagne, Léa* avait des difficultés à concevoir un enfant avec son conjoint. C’est en réalisant un bilan d’infertilité qu’elle a découvert qu’elle était atteinte d’endométriose....

Lire la suite, 4 min de lecture

Par Mathilde Lamolinerie le 25/03/2024

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Découvrir les médecins référencés

S’informer sur la prise en charge

S’informer sur la protection des données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert

Nous sommes disponibles
pour vous accompagner

Nous sommes disponibles pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins référencésLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Rejoignez-nous !

Copyright © Carians 2024, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris