image Maladies des yeux

Glaucome

Je découvre les médecins experts

Mise à jour le 1 juillet 2020

  • Qu'est-ce qu'un glaucome ?

    Il existe plusieurs formes de glaucomes :
    • le glaucome chronique (appelé aussi « glaucome primitif à angle ouvert ») : c’est le plus fréquent. Le filtre d’évacuation se ferme progressivement et évacue moins bien l’humeur aqueuse (liquide transparent contenu dans l’œil), ce qui entraîne une élévation de la pression oculaire puis une lésion de la tête du nerf optique. L’altération de la vision est alors progressive et n’entraîne pas de gêne perceptible. 
    • Le glaucome aigu (appelé aussi « glaucome par fermeture de l’angle ») : c’est une urgence ophtalmologique. L’accolement de l’iris au filtre d’évacuation entraîne le blocage de l’humeur aqueuse derrière l’iris, qui ne peut plus sortir de l’œil. Les symptômes sont brutaux : fortes douleurs et baisse de la vue.
    • Le glaucome congénital, le glaucome consécutif suite à une inflammation ou à un traumatisme : ils sont très rares.
    Nous traiterons ici du glaucome chronique. Le glaucome chronique est une maladie oculaire pouvant conduire à la cécité si elle n’est pas traitée.

    Les facteurs de risque du glaucome chronique sont :
    • l’hypertonie oculaire (pression à l’intérieur de l’œil supérieure à 21 mm de Hg),
    • l’âge (au-dessus de 45 ans),
    • l’hérédité (c’est-à-dire des antécédents familiaux de glaucome chronique),
    • la prise de cortisone,
    • le diabète,
    • la myopie.
  • Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour un glaucome ?

    Pourquoi demander un deuxième avis pour un glaucome ?

    Demander un deuxième avis médical est primordial :
    • pour confirmer le diagnostic et plus spécifiquement le type de glaucome.
    • Pour vous assurer que les traitements en cours sont les plus adaptés à votre cas mais aussi si vous supportez mal le traitement en cours et souhaitez étudier si un autre traitement local (collyre) peut être proposé en remplacement.
    • Pour choisir un traitement alternatif aux béta-bloquants en cas de contre-indication.
    • En cas d’échec d’un traitement par laser, pour pouvoir éventuellement proposer une deuxième série de traitement par laser en changeant le type de machine.
    • Pour savoir si c’est le bon moment pour opérer.
    • Pour connaitre les indications et l’intérêt dans votre situation des traitements par de nouvelles techniques.
    • Pour connaitre la surveillance à instaurer dans votre cas après intervention ou en cas d’abstention thérapeutique.
    • Mais aussi, pour les personnes ayant des antécédents familiaux de glaucome, afin d'évaluer le risque d’en être soi-même porteur.

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

    • Quel est le traitement ou la combinaison de traitements le plus adapté à mon cas ? Pourquoi ?
    • En quoi consistent les traitements qu’on me propose pour mon glaucome ?
    • Quels sont les avantages et les risques liés à ce traitement ?
    • Quels sont les effets à moyen et long terme de ce traitement ?
    • Dois-je me faire opérer de mon glaucome ? Quand ? Quelle est la technique la plus adaptée ?
    Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
  • Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    Deux avis valent mieux qu'un

    Que vous soyez patient ou médecin, deuxiemeavis.fr vous permet d'obtenir l'avis d'un médecin expert en moins de 7 jours alors que les délais de consultation peuvent excéder parfois 6 mois.

    Un deuxième avis médical auprès d'un médecin référent dans votre problème de santé peut vous permettre d'approfondir les avantages et inconvénients de votre traitement et parfois d'identifier des alternatives. Un patient plus informé et qui participe au choix de son traitement a généralement de plus grandes chances de guérison.

    Je découvre les médecins experts
    discover experts
    EXPERTISE

    Expertise des médecins vérifiée et garantie par le conseil scientifique

    discover experts
    RAPIDITÉ

    Avis médical sous 7 jours, délai compatible avec une prise de décision rapide

    discover experts
    CONFIDENTIALITÉ

    Données de santé protégées et jamais communiquées à des tiers

    discover experts
    PRIS EN CHARGE

    Sans avance de frais, pris en charge à 100% par les complémentaires santé partenaires

  • Quel est le spécialiste du glaucome ?

    Le spécialiste du glaucome est l’ophtalmologue qui réalise le diagnostic et propose un traitement au long cours. Il est important de s’assurer de sa spécialisation dans la prise en charge du glaucome.
  • Quels sont les symptômes d'un glaucome ?

    Le glaucome chronique est une maladie d’évolution lente. Les symptômes sont donc très tardifs. Le glaucome chronique doit faire l’objet d’un dépistage systématique chez l’ophtalmologue chez la population de plus de 40 ans et est souvent diagnostiquée au cours d’un examen de routine chez un patient ne se plaignant d’aucun symptôme. Les rares symptômes évocateurs de glaucome chronique dans l’évolution de cette maladie sont l’apparition de scotomes (taches noires ou colorées dans le champ visuel).
  • Comment diagnostiquer un glaucome ?

    Le diagnostic de glaucome chronique se base le plus souvent sur une batterie d’examens réalisés chez l’ophtalmologue au cours d’un examen approfondi. Parmi les examens réalisés nécessaires au diagnostic et au pronostic du glaucome, on retrouve principalement : un examen de l’œil à la lampe à fente, la mesure de la pression intra-oculaire par un tonomètre, le fond d’œil, l’étude du champ visuel par périmétrie, l’OCT (échographie de l’œil). Les examens sont systématiquement pratiqués sur les deux yeux.
  • Comment soigner un glaucome ?

    Le choix du traitement du glaucome dépend :
    • du type de glaucome,
    • du stade de la maladie,
    • de sa vitesse d’évolution (c’est pour cette raison qu’il faut répéter les examens du nerf optique et du champ visuel pour savoir comment évolue la maladie…),
    • mais aussi des caractéristiques personnelles du patient : âge, antécédents médicaux et chirurgicaux, état de santé général, contre-indications éventuelles à certains traitements et choix de vie.

    Traiter le glaucome revient à abaisser la pression intraoculaire jusqu’à une valeur cible en fonction du stade de la maladie.

    Trois moyens thérapeutiques existent pour abaisser la pression intra-oculaire : 
    • Le traitement médical à base de collyres : un ou plusieurs collyres doivent alors être administrés régulièrement, à heures fixes, tous les jours. Le collyre, en fonction du médicament qu’il contient, augmentera la quantité de liquide drainée hors de l’œil ou diminuera la quantité de liquide produite par votre œil. Ainsi les collyres peuvent appartenir à différentes classes thérapeutiques : les béta-bloquants, les myotiques (comme la pilocarpine), les inhibiteurs de l’anhydrase carbonique, les prostaglandines, et les dérivés de l’adrénaline.
    • Le traitement au laser (trabéculoplastie) : il existe différents types de lasers adaptés à différentes formes de glaucome (Laser Argon, Laser YAG, Laser Diode). Il vient parfois en complément du traitement médical mais les résultats ne sont pas définitifs et il faut poursuivre ou reprendre le traitement par collyre
    • Le traitement chirurgical (trabéculectomie ou sclérectomie) : il est proposé quand, malgré le traitement médical maximum, le champ visuel se dégrade à une vitesse telle qu'elle fait craindre la survenue ou l'aggravation d'un handicap visuel. Elle a pour objectif de contrôler la pression oculaire. La trabéculectomie consiste à créer une dérivation pour permettre à l'humeur aqueuse de sortir de l'œil. Dans le cadre de la sclérectomie non perforante, le trou n'est pas complet et le chirurgien laisse une fine membrane pour réguler la sortie de l’humeur aqueuse. L’opération soigne mais ne guérit pas le glaucome.
    Le glaucome chronique ne peut pas se guérir mais il peut être stabilisé avec une prise en charge à vie du patient.
Je télécharge la fiche

Les autres maladies des yeux

Nos articles de blog

Nous vous proposons des articles réguliers sur les maladies que nous couvrons, les associations qui peuvent vous aider, les progrès en termes de télémédecine...

Actualité du 13/09/2019
Lors d’un contrôle de routine chez l’ophtalmologue, Stéphane*, cadre de 47 ans, apprend qu’il risque de développer un glaucome à angle fermé et ses deux yeux seraient touchés par ce risque. On lui préconise de subir une intervention chirurgicale...
Lire la suite...