Les déplacements médicaux, entre frais de transport et fatigue

Par Marion Berthon le 6 novembre 2019
télémédecine déplacements médicaux frais de transport et fatigue
Se rendre à l’hôpital ou chez le médecin pour une consultation physique implique pour le patient de se déplacer. Que le trajet soit long ou court, il engendre des frais et une fatigue à ne pas négliger. L’Assurance maladie prend-elle en charge tous les coûts liés au transport ? Comment la télémédecine peut-elle remédier à ces difficultés ?

Des frais de transport en sus du prix de la consultation

Lorsque vous vous rendez chez le médecin, qu’il s’agisse d’un médecin généraliste ou d’un médecin spécialiste, en ville ou à l’hôpital, vous aurez à régler, en sus du prix de la consultation, des frais liés à votre transport. Quand vous n’habitez pas une grande ville, les distances sont allongées et ces frais peuvent rapidement se trouver très élevés. Et si, de surcroît, comme c’est le cas de 5,7 millions de Français, vous habitez dans un désert médical ? c’est-à-dire dans une région pauvre en professionnels de santé ? vous devrez faire face à des dépenses disproportionnées pour votre transport


Remboursement par l’Assurance Maladie : quels sont les cas éligibles ?

Dans certains cas, l’Assurance maladie peut rembourser les frais de transport médical. Attention cependant, le remboursement est conditionné à des motifs bien précis, comme par exemple une hospitalisation, une incapacité au déplacement, un état de santé nécessitant de vous déplacer allongé ou encore des soins liés à un accident du travail, à une maladie professionnelle ou à une ALD (affection de longue durée). Par ailleurs, le choix du moyen de transport que vous utiliserez restera à l’appréciation de votre médecin (selon les cas : ambulance, taxi conventionné, véhicule sanitaire léger, véhicule personnel, transports en commun) et la distance effectuée sera prise en compte dans le choix du remboursement ou non par la Sécurité sociale. Vous devrez également justifier d’une prescription de votre médecin pour un transport médicalisé, d’une convocation de l’Assurance maladie, de la Commission régionale d’invalidité ou d’un fournisseur d’appareils médicaux, et même dans certains cas de l’accord préalable de l’Assurance maladie. Attention donc, de nombreux paramètres entrent en compte pour pouvoir prétendre à un remboursement de transport médical par la Sécurité sociale.


Une fatigue liée au déplacement à ne pas négliger

Autre question primordiale à prendre en considération lorsque l’on souhaite programmer un déplacement médical : la fatigue. Quand on est malade, et a fortiori lorsque l’on a des difficultés de mobilité, un trajet peut vite engendrer une fatigue supplémentaire dont on se serait bien passé. Entre fatigue physique et fatigue morale liée au stress des transports, une consultation médicale peut rapidement se transformer en véritable parcours du combattant.


La solution de la télémédecine

Si vous n’avez pas besoin de consulter un médecin en face à face, pensez aux téléconsultations qui présentent l’avantage d’éviter les frais de transport ainsi que la fatigue. En proposant des avis médicaux sans déplacement sur la base du dossier médical du patient, deuxiemeavis.fr favorise l’équité d’accès aux soins : les personnes malades peuvent avoir accès aux mêmes hyper-spécialistes sans question de frais de transport, de fatigue physique, ni de mobilité. Le service présente également l’avantage non négligeable pour la personne malade de s’assurer qu’elle dispose de toutes les pièces médicales dont le médecin aura besoin pour rendre son avis. En effet, il est parfois frustrant en consultation physique, après un déplacement coûteux et fatiguant, de s’entendre dire qu’il manque des éléments pour pouvoir donner un avis...



SOURCES :
  • Assurance maladie, Frais de transport : prise en charge et remboursements, mars 2019 :
    https://www.ameli.fr/paris/assure/remboursements/rembourse/frais-transport/frais-transport
  • Service-Public.fr, Remboursement des frais de transports par l’Assurance maladie, juin 2019 :
    https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2951

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier