Lombalgie chronique : faut-il essayer les médecines complémentaires ?

Par Fanny Bernardon le 9 décembre 2019
lombalgie chronique medecines complementaires
Les maux de dos, surtout lorsqu’ils durent, peuvent affecter à la fois les dimensions physiques et psychologiques d’une personne. Une lombalgie chronique peut mener à un arrêt de travail prolongé, voire à une dépression. Cette pathologie ne doit pas être prise à la légère et nécessite une prise en charge coordonnée avec différents professionnels de santé. 

Devant une lombalgie chronique, est-il judicieux de se tourner vers les médecines complémentaires


Reconnaître une lombalgie chronique

Une lombalgie se définit par des douleurs au niveau des vertèbres lombaires (bas du dos) qui descendent parfois jusqu’aux fesses. Elle est dite chronique lorsqu’elle dure plus de 3 mois. On l’oppose à la lombalgie dite courante. Celle-ci évolue généralement vers la guérison grâce à de l’exercice physique. Des séances de kinésithérapie et d’activité physique adaptée peuvent aussi être prescrites. 

Le diagnostic d’une lombalgie chronique ne nécessite généralement pas d’examen d’imagerie médicale, sauf dans le but d’exclure d’autres pathologies suspectées, par exemple si les douleurs sont associées à des symptômes neurologiques, une fièvre ou une perte de poids inexpliquée.

Dans tous les cas, c’est votre médecin qui confirmera que vous souffrez de lombalgie chronique


La prise en charge d’une lombalgie chronique

Elle est pluridisciplinaire et implique différents professionnels de santé parmi lesquels le kinésithérapeute, le médecin rhumatologue, le médecin spécialiste de médecin physique et de réadaptation, le médecin du travail et le médecin spécialiste de la douleur.

Le traitement est toujours évalué au cas par cas et doit mobiliser les professionnels de santé de manière cohérente. Les approches peuvent associer :
  • des médicaments antalgiques : paracétamol, AINS (Anti-Inflammatoires Non Stéroïdiens), opioïdes, antidépresseurs, gabapentinoïdes,... Ils visent à traiter le symptôme (la douleur) mais ne guérissent pas la cause. Ils ne sont donc pas suffisants en cas de lombalgie, qu’elle soit chronique ou courante.
  • une éducation à la douleur
  • des techniques manuelles de mobilisation et manipulation
  • une prise en charge psychologique, par exemple via une Thérapie Cognitive-Comportementale (TCC) 
La chirurgie est l’ultime recours en cas de lombalgie non traumatique. Elle nécessite l’expertise d’un chirurgien du rachis.

La neurostimulation est également utilisée dans certains cas.


Les médecines complémentaires sont-elles efficaces en cas de lombalgie chronique ?

Acupuncture, hypnose, ostéopathie, méditation pleine conscience, massages… Nombreuses sont les approches complémentaires disponibles pour soulager les douleurs de dos. Mais lesquelles sont efficaces

Il n’est pas aisé d’évaluer les médecines complémentaires mais certaines ont démontré leur utilité. Dans tous les cas, aucune n’est contre-indiquée. Si vous souhaitez faire appel à un praticien de médecine complémentaire, rappelez-vous d’en informer votre médecin traitant

Efficacité démontrée
  • Acupuncture
  • Yoga
  • Taï-chi
  • Méditation Pleine Conscience
  • Ostéopathie
  • Hypnose
  • Massage bien-être
Etudes non conclusives
  • Qi gong
  • Pilates
  • Gymnastique de médecine traditionnelle chinoise

Prendre un deuxième avis est une pratique fréquente en cas de lombalgie car la mise en place du traitement le plus adapté nécessite une réelle expertise. Un hyper-spécialiste de votre pathologie peut être trouvé sur la plateforme deuxiemeavis.fr. Il pourra confirmer la pertinence de la prise en charge en cours ou bien ouvrir de nouvelles options thérapeutiques encore inexplorées.




SOURCES : 
  • Revue Médicale Suisse, Médecines complémentaires et lombalgies : que dit la littérature scientifique ?
    https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-568/Medecines-complementaires-et-lombalgies-que-dit-la-litterature-scientifique
  • Société Française de Chirurgie Orthopédique et Traumatologie, Fiches pratiques
    http://www.sofcot.fr/Infos-Patients/Fiches-pratiques-et-fiches-Persomed
  • Haute Autorité de Santé, Prise en charge du patient présentant une lombalgie commune
    https://www.has-sante.fr/jcms/c_2961499/fr/prise-en-charge-du-patient-presentant-une-lombalgie-commune

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier