image Maladies des os, des articulations et des muscles

Lombalgie (douleurs chroniques)

Je découvre les médecins experts
Je demande un deuxième avis

Mise à jour le 14 février 2018

  • Définition lombalgie (douleurs chroniques)

    La lombalgie chronique se manifeste par des douleurs dans bas du dos depuis plus de 3 mois. Ces douleurs sont localisées au niveau des vertèbres lombaires. Elles peuvent aussi s’étendre au niveau de la fesse, la crête iliaque, la cuisse, en dépassant rarement le genou. La lombalgie est donc un symptôme et non une pathologie qui peut avoir des causes diverses.

    La lombalgie chronique se divise en 2 types:

    - Dégénérative (symptomatique) : liée à un traumatisme, une tumeur, une infection ou inflammation,
    - Non dégénérative : dont les causes peuvent être ligamentaires, musculaires, liées à un trouble de la statique du rachis, discogénique, facettaire ou mixte.

    La lombalgie induit une atrophie des muscles stabilisateurs de la colonne. Elle apparaît habituellement chez les personnes de 30 à 50 ans et a des répercussions quant à la qualité de vie.

  • Intérêt d'un deuxième avis

    Pourquoi demander un deuxième avis ?

    Le deuxième avis s’avère très utile dans le cadre de la lombalgie chronique puisque la douleur a un impact sur le quotidien, que ce soit la vie sociale, professionnelle mais aussi sur l’état psychologique. La douleur persistante est souvent mal vécue et comprise par l’entourage. Il est impossible de prévoir quand la douleur va disparaître ce qui rend la situation difficile à supporter.

    Le deuxième avis permet d’informer au mieux le patient. Il éclaire quant à la stratégie thérapeutique la mieux adaptée: causes de la lombalgie, autres traitements éventuels, et les comportements en cas de récidive.

    Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    L'avis d'un médecin expert, en moins de 7 jours, pris en charge par votre complémentaire santé !

    deuxiemeavis.fr vous propose une solution rapide et sécurisée :

    Je découvre les médecins experts
    Je demande un deuxième avis
    image de cadenasdeuxiemeavis.fr est agréé par la CNIL. N° d'autorisation : 1786189
    100% de patients satisfaits

    Combien ça coûte?

    Pour les assurés sociaux français, le service est pris en charge par certaines complémentaires santé. Contactez-nous pour savoir si vous êtes couverts.

    Est-ce sécurisé?

    deuxiemeavis.fr est agréé par la CNIL.
    N° d'autorisation : 1786189

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées?

    Quelles questions poser dans le cadre d’un deuxième avis ?
    • Quelle est l’origine de la lombalgie?
    • Quelle va être la durée de la douleur?
    • Que puis-je faire pour calmer la douleur?
    • Quel(s) traitement(s) proposez-vous pour ma lombalgie?
    • Quel mode de vie dois-je adapter?
    • Dois-je adapter mon alimentation?
    • Faut-il se muscler le dos ou se reposer?
    • Ma situation professionnelle a-t’elle un lien avec ma lombalgie?
    • Une opération chirurgicale est-elle conseillée dans mon cas?

    Quels spécialistes consulter?

    Rhumatologue, spécialiste des rhumatismes inflammatoires, il soigne également certaines affections de l’appareil locomoteur.

    Chirurgien orthopédiste, spécialisé dans l’appareil locomoteur, maladies, traumatismes et déformations. Pour toute question relative à un éventuel traitement chirurgical. Assurez-vous qu’il soit spécialiste du rachis.

    Médecin rééducateur fonctionnel, établit le protocole de rééducation adapté au cas, il a un rôle d’encadrement des kinésithérapeutes, des psychologues, des ergothérapeutes.
    image de docteur
    2
    médecins experts
    pour lombalgie (douleurs chroniques)
    Je découvre les médecins experts
  • symptômes lombalgie (douleurs chroniques)

    La lombalgie est en elle même un symptôme : elle se traduit par des douleurs dans le bas du dos au niveau des vertèbres lombaires.

  • Diagnostic lombalgie (douleurs chroniques)

    Le diagnostic initial repose sur l’interrogatoire et un examen clinique qui permettent d’identifier le type de lombalgie, évaluer l’intensité de la douleur, de l’état d’anxiété et/ou dépression et une évaluation fonctionnelle. Des radiographies du rachis lombaire de face, profil et debout sont recommandées. L’IRM et scanner sont pratiqués moins fréquemment.

  • Traitement lombalgie (douleurs chroniques)

    Le choix du traitement dépend :

    • de la cause de la lombalgie
    • des pathologies éventuelles associées
    • de l’intensité de douleur
    • des répercussions sur la vie du patient
    • de l’âge
    • des antécédents familiaux et médicaux
    • de l’état de santé physique et psychologique du patient

    Traitements :

    Dans un premier temps, le traitement de la lombalgie chronique est médicamenteux. Des antidouleurs sont prescrits, tels que le paracétamol ou des opiacés si la douleur persiste. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens permettent de réduire l’inflammation musculaire, et des relaxants musculaires, mais la prise sera limitée dans le temps du fait des effets secondaires.

    Les séances de kinésithérapie permettent grâce à des exercices adaptés de regénérer et muscler le bas du dos, d’adapter les bonnes postures et soulager les contraintes au sein de la colonne.

    Le rhumatologue a recours à des infiltrations de cortisone en cas d’échec des séances de thérapie.  

    Une intervention chirurgicale n’est recommandée que lorsque les symptômes persiste après tous ces traitements.

Télécharger la fiche

Les autres maladies pour problème de dos

Nos articles de blog

Nous vous proposons des articles réguliers sur les maladies que nous couvrons, les associations qui peuvent vous aider, les progrès en termes de télémédecine...

Actualité du 06/07/2017
La lombalgie se traduit par des douleurs au dos, et est considérée dans sa forme la plus commune comme un symptôme. En effet, la lombalgie est provoquée généralement à cause d'une autre maladie associée. En règle générale, la douleur disparaît en...
Lire la suite...
Actualité du 14/12/2018
Aujourd’hui, nous allons vous raconter l’histoire de Sylvie*, souffrant d'ostéopénie, une baisse de la densité de l'os, et surtout un état physiologique précurseur de l'ostéoporose.Sylvie a 63 ans. Aujourd’hui retraitée, elle a...
Lire la suite...