Select...

le don du sang
Orientation, information, accompagnement

Don de sang : de quoi s’agit-il ?

De tous les dons de vie, le don de sang est le plus courant. Et pourtant, nous manquons régulièrement de sang, d’autant que les besoins ont augmenté depuis une quinzaine d’années avec l’allongement de la durée de vie.

Dans cet article, découvrez comment se passe un don de sang et pour quelles maladies il est nécessaire.

 

Pourquoi le don de sang est-il important ?

 

Le don de sang est capital, car il sauve des vies en fournissant du sang aux personnes blessées, lors de chirurgies, de traitements médicaux et d'autres situations médicales d'urgence. Les dons de sang contribuent à maintenir les stocks nécessaires pour répondre aux besoins des patients, et chaque don peut faire la différence entre la vie et la mort.

Le don de sang peut s’avérer indispensable dans deux types de situations :

Le don de sang est un geste de solidarité fort qui permet à 1 million de malades d’être soignés chaque année.

 

Quels sont les besoins annuels en don de sang en France ?

 

Selon l'EFS, chaque année, le don de sang permet de soigner 1 million de personnes.

Pour assurer ces besoins, l'Établissement Français du Sang a besoin de 10 000 dons par jour.

 

Comment savoir si on peut donner du sang ?

 

Voilà les critères généraux qui sont pris en compte :

  • L'âge : les donneurs doivent avoir entre 18 et 70 ans
  • Le poids : il faut peser au moins 50 kg
  • L'état de santé : les personnes en bonne santé sont généralement éligibles, mais certaines pathologies peuvent exclure temporairement ou définitivement certains donneurs.
  • Des voyages récents : des critères peuvent être en place pour les personnes ayant voyagé dans des régions spécifiques où des maladies transmissibles par le sang sont plus courantes.
  • Des comportements à risque : certains comportements, comme des rapports sexuels à risque, peuvent également affecter l'admissibilité au don.

L’EFS propose un test d’éligibilité en ligne : Un questionnaire de 2 minutes pour vérifier les principales contre-indications au don du sang (grossesse, voyages, antibiothérapie, tatouages et piercings, pratiques sexuelles…).

 

Comment se fait un don de sang ?

 

Dans un premier temps, le donneur potentiel a un entretien avec un professionnel de santé pour remplir un questionnaire pré-don.

Une fois que vous êtes déclaré apte à donner par un médecin ou un infirmier de l’Établissement Français du Sang (EFS), le prélèvement peut débuter (entre 420 et 480 ml de sang en fonction de votre poids). 

L’acte en lui-même dure de 8 à 10 minutes, mais comptez 45 minutes au total. Le sang fait ensuite l’objet de différents tests afin de s’assurer qu’il ne contient pas de microorganismes pathogènes.

Après le prélèvement, vous serez conduit vers une zone de récupération où vous pourrez vous détendre, prendre une collation et vous assurer que vous vous sentez bien.

Vos informations sont enregistrées, et vous recevrez des conseils sur les soins post-don.

 

Comment se préparer à un don de sang ?

 

Le jour J, veillez à avoir avec vous une pièce d’identité ou simplement votre carte de donneur si vous êtes donneur régulier. Il n’est pas nécessaire de connaître son groupe sanguin. Mangez normalement, mais évitez les aliments trop gras et l’alcool.

 

Que manger après un don de sang ?

 

C’est le temps du réconfort ! Après le prélèvement, pensez à bien vous hydrater et à vous reposer au moins 20 minutes. Le personnel vous offrira une collation : c’est souvent un moment chaleureux d’échange avec d’autres donneurs.

Concernant le sport, évitez toute pratique physique à haute intensité dans les heures suivant le don.

 

À quelle fréquence peut-on donner son sang ?

 

Une femme peut donner son sang 4 fois par an au maximum et un homme 6 fois par an au maximum.

 

Où faire un don de sang ? Quels sont les lieux de collecte ?

 

C’est simple, il vous suffit de consulter le site de l’Établissement Français du Sang et de trouver le centre le plus proche de chez vous.

 

Quels sont les autres dons possibles ?

 

Lors d'un don du sang classique, on prélève généralement des globules rouges, des plaquettes, du plasma et des globules blancs.

Cependant, la plupart du temps, la majorité du sang collecté est composée de globules rouges.

Les plaquettes sont généralement extraites lors d'un don de plaquettes spécifique, tandis que le don de plasma se concentre principalement sur la collecte de cette composante.

Il existe donc plusieurs formes de don dont le don de plasma. Le plasma est riche en protéines, en anticorps et en d'autres substances essentielles. Ce don est souvent utilisé pour traiter des patients atteints de troubles de la coagulation, de brûlures graves, de maladies auto-immunes et d'autres conditions médicales.


Lors d'une séance de don de plasma, le sang est prélevé, puis une machine sépare le plasma des autres composants sanguins. Les globules rouges et les plaquettes sont ensuite réintroduits dans le corps du donneur. Le plasma collecté est utilisé pour fabriquer des médicaments et des produits sanguins qui peuvent sauver des vies.

 

Sources :

  • Établissement Français du Sang, https://dondesang.efs.sante.fr/
  • Société Française d’Hématologie, https://sfh.hematologie.net/
  • Société Française du Cancer, https://sfc.asso.fr/

Publication le 06/06/2024 par Fanny Bernardon

Mise à jour le 06/06/2024 par Pascaline Olivier

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Découvrez nos webinaires

webinaire maladies thyroide
Webinaire
Maladies de la thyroïde : comprendre et traiter les troubles
Mardi 28 mai de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Ils sont tous disponibles en replay !
Voir tous nos webinaires
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin référent de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Orientation, information, accompagnement
Le rôle du médecin traitant

Le rôle du médecin traitant

Depuis le 13 août 2004, la loi oblige désormais les assurés sociaux à choisir un médecin traitant. Il s'agit d'un référent pour le patient car c'est lui qui doit assurer son suivi médical et...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Nathalie Torloting le 30/05/2024

Comment vivre avec une maladie chronique ?

Comment vivre avec une maladie chronique ?

Après des semaines voire des mois de questionnements, de symptômes invalidants, d’examens médicaux, le diagnostic est tombé : vous êtes atteint d’une maladie dite chronique. Rassuré de pouvoir enfin...

Lire la suite, 4 min de lecture

Par Fanny Bernardon le 09/05/2024

Santé, bien connaître ses droits

Santé, bien connaître ses droits

Saviez-vous qu'en tant que patient et usager du système de santé vous bénéficiez de nombreux droits à la santé ? En mai 2023, 41% des Français ignoraient l'existence d'une loi en France obligeant les...

Lire la suite, 4 min de lecture

Par Marion Berthon le 07/05/2024

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Découvrir les médecins référencés

S’informer sur la prise en charge

S’informer sur la protection des données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert

Nous sommes disponibles
pour vous accompagner

Nous sommes disponibles pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins référencésLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Rejoignez-nous !

Copyright © Carians 2024, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris