L’histoire de Daniel, 71 ans, atteint d’un cancer du pancréas

Par Olivia Derrien le 18 octobre 2019
témoignage cancer du pancréas
Il y a 5 ans, alors que Daniel se sent très fatigué, il fait des analyses biologiques. C’est une forte anémie qui conduira les médecins à investiguer davantage et à découvrir qu’il est atteint d’un cancer du pancréas. Après une opération et une chimiothérapie, ses bilans sont très rassurants et Daniel parvient à retrouver une vie tout à fait normale.

Mais récemment, il constate l’apparition d’une formation kystique dans la zone de son opération passée. Les analyses montrent également une remontée progressive du CA19.9 : un antigène produit notamment par les cellules cancéreuses du pancréas


Le diagnostic du cancer du pancréas 

Le pancréas est une glande du système digestif qui aide à la digestion par la sécrétion de suc pancréatique. Il régule également le taux de sucre dans le sang en produisant deux hormones : l’insuline et le glucagon. Le cancer du pancréas - adénocarcinome pancréatique - a pour origine la mutation d’une cellule qui va se multiplier de façon anormale et ainsi former une masse appelée tumeur. Cette tumeur peut être localisée au niveau du pancréas ou déborder sur d’autres tissus voire former des métastases à distance. 

Le diagnostic peut se faire à l’aide du bilan biologique, d’une échographie ou encore d’un scanner. Dans certains cas il faudra également faire une biopsie


Une pancréatectomie proposée à Daniel

La nouvelle écho-endoscopie passée par Daniel n’a pas montré de cellules anormales. De même que le PET-scan, cet examen consistant à injecter un produit légèrement radioactif dans le sang afin de fixer les cellules cancéreuses, n’a montré aucune fixation. L’équipe médicale de Daniel préconise tout de même de l’opérer afin d’enlever le kyste. Mais les risques sont importants, pouvant aller jusqu’à la pancréatectomie totale, autrement dit l’ablation du pancréas. Cela aurait pour conséquence un diabète post-opératoire constant, qui peut être difficile à traiter. Par ailleurs, le pancréas n’étant plus là pour assurer la production de suc pancréatique, il sera sans doute nécessaire pour Daniel de prendre des extraits enzymatiques pancréatiques oraux

Daniel se questionne donc sur l’intérêt de l’opération : est-il vraiment nécessaire de prendre de tels risques ? Afin d’en être sûr, il fait appel à deuxiemeavis.fr dont il avait entendu parlé par une connaissance. En 5 jours, il reçoit l’avis d’un Professeur en gastroentérologie et hépatologie.


Un avis concordant et rassurant pour le patient

Le médecin expert de deuxiemeavis.fr confirme qu’il n’y a pas de fixation au niveau du kyste sur le PET-scan. Cependant, il indique à Daniel que la lésion grossit sur les différents scanners, de même que le marqueur tumoral CA19.9 ne cesse d’augmenter. Pour le professeur il n’y a donc pas de meilleure option thérapeutique pour Daniel que l’opération car s’il s’agit d’une récidive encore localisée de son cancer opéré en 2014. 

Toutefois il rassure le patient. Dans un premier temps, l’opération pourra permettre d’effectuer un prélèvement et de pratiquer un examen “extemporané” (c’est un examen microscopique qui permettra de ne pas enlever le pancréas si cela n’est pas nécessaire). 

Par ailleurs, le médecin expert alerte Daniel sur deux ganglions maxillaire et axillaire qu’il a pu observer sur le dernier PET-scan. Il lui conseille de se faire retirer rapidement le ganglion axillaire afin de le faire analyser. En effet, il pourrait être le siège d’une métastase de son cancer du pancréas. Dans ce cas, le médecin préconisera une chimiothérapie

Enfin, le médecin expert a noté un antécédent de cancer du sein chez la maman de Daniel. Il lui recommande, sans urgence, de rechercher une mutation génétique du gène BRCA2. En effet, cette mutation prédispose les personnes porteuses au risque de cancer. Cela pourrait être une piste à explorer en termes de possibilités thérapeutiques si la chirurgie ne suffisait pas.


Daniel comprend désormais beaucoup mieux l’option thérapeutique proposée par son chirurgien grâce à un avis clair, précis et très complet. Il est ravi de l’expérience qu’il a pu avoir avec deuxiemeavis.fr et il se sent beaucoup plus serein pour aborder son opération. 

 
Nous lui souhaitons bon courage pour la suite de son parcours. 

Si vous vous retrouvez dans l’histoire de Daniel, tout comme lui, demandez un deuxième avis sur votre maladie.



*Pour des raisons de confidentialité et de protection de la vie privée, le nom des personnes a été changé.

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier