Zoom sur le médecin de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR)

Par Fanny Bernardon le 27 janvier 2020
medecin de medecine physique et de réadaptation MPR
Anciennement appelé Rééducation et Réadaptation Fonctionnelle (RRF), la Médecine Physique et de Réadaptation (MPR) est une spécialité à la rencontre de la rhumatologie, de l’orthopédie et de la neurologie. Elle s’adresse à des patients aux situations aussi diverses qu’un polytraumatisme avec paraplégie, une scoliose évolutive chez l’enfant, des troubles urinaires ou encore une amputation.

Voici 5 minutes pour tout comprendre au médecin de Médecine Physique et de Réadaptation !


Quelle est la spécialité du médecin de MPR ?

La Médecine Physique et de Réadaptation (MPR) est une spécialité de médecine et nécessite 6 années de spécialisation. Le médecin de MPR a pour rôle de prendre en charge sur le long terme des patients ayant des déficiences ou handicaps (neurologiques, ostéo-articulaires, vésico-sphinctériennes, cardiovasculaires, respiratoires…) suite à un accident ou à cause d’une pathologie médicale.
Il peut être expert de patients particuliers (personnes âgées, enfants) ou de troubles spécifiques (troubles neurologiques…). 


Pourquoi consulter un médecin de MPR ?

Il pose le diagnostic, puis élabore et supervise un programme de réadaptation et de récupération unique pour chaque patient. La prise en charge est toujours pluridisciplinaire et peut associer médicaments, appareillages, techniques manuelles et soutien sur le plan social. L’objectif est de maintenir ou de restaurer l’autonomie, la qualité de vie et les activités de la vie quotidienne.

Le médecin de MPR est le chef d’orchestre qui coordonne d’autres médecins (neurologues, chirurgiens orthopédiques et traumatologues) et professionnels de santé paramédicaux (infirmier, kinésithérapeute, ergothérapeute, assistante sociale, psychologue, psychomotricien, enseignant en activité physique adaptée).


Les gestes du MPR 

Le médecin de MPR peut réaliser des gestes spécifiques comme :
  • des infiltrations ostéo articulaires de médicament anti inflammatoire afin de soulager des douleurs dans une articulation 
  • des injections de toxine botulique pour diminuer le tonus musculaires (hypertonie musculaire) ou soulager les contractions musculaires anormales
  • des ténotomies percutanées dans les situations de contractures musculaires graves 

Où trouver un MPR ?

Le médecin de MPR doit être indiqué par le médecin traitant dans le cadre d’un parcours de soins coordonné. Il exerce dans des centres de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) publics ou privés. Il peut s’agir de consultations ambulatoires ou d’hospitalisations de jour ou complètes.

Le succès de la stratégie thérapeutique proposée par le médecin de MPR dépend en partie de l’adhésion du patient. Pour être totalement engagé, celui-ci doit bien comprendre le bien fondé de sa prise en charge et être observant. N’hésitez jamais à interroger votre médecin de MPR sur l’impact attendu de tel ou tel traitement. C’est également votre droit de demander un deuxième avis médical à un confrère ou via un service comme deuxiemeavis.fr. Cela vous permettra d’être complètement rassuré ou bien d’ouvrir de nouvelles voies thérapeutiques


SOURCES : 
  • Société Française de Médecine Physique et de Réadaptation
    https://www.sofmer.com/
  • Association des Jeunes en Médecine Physique et Réadaptation
    https://www.ajmer.fr/
  • Collège français des enseignants universitaires de médecine physique et de réadaptation
    https://www.cofemer.fr/cofemer/accueil/afficheAccueil.do

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier