Qu'est ce que la qualité de vie ?

Par Marion Berthon le 23 octobre 2019
qualité de vie
Quand on est malade, on souhaite avant tout retrouver le meilleur état de santé possible ainsi que la qualité de vie dont on bénéficiait avant sa maladie. Zoom sur une question très personnelle où se mêlent attentes, inquiétudes, valeurs et objectifs personnels.


La qualité de vie, une affaire de ressenti

La notion de qualité de vie en santé est difficile à définir car elle implique une forte part subjective. C’est une affaire de ressenti qui peut varier d’un individu à l’autre. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) définit la qualité de vie comme « la façon dont les individus perçoivent leur position dans la vie, dans le contexte de la culture et du système de valeurs dans lesquels ils vivent et en relation avec leurs buts, attentes, normes et préoccupations » et explique qu’il « s’agit d’un concept large, qui incorpore de façon complexe la santé physique d’une personne, son état psychologique, son degré d’indépendance, ses relations sociales, ses convictions personnelles et sa relation avec des éléments importants de l’environnement. »

Energie, bonne mobilité, gestion efficace de la douleur, soutien social et familial, accès aux soins, sens de l’existence sont par exemple des marqueurs de qualité de vie. Pour simplifier la question, on considérera ainsi qu’une personne bénéficie d’une bonne qualité de vie lorsqu’elle demeure dans un état psychologique positif quel que soit son état de santé.

 

Comment améliorer sa qualité de vie ?

La notion de qualité de vie étant propre à chacun, elle est également difficile à quantifier, mais elle constitue depuis les années 1970 un critère important de l’évaluation du progrès médical à travers le monde. De nombreux groupes de travail ont été mis en place ces dernières années pour trouver des solutions pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques, notamment en cas de cancer ou de maladie neurodégénérative. Tous mettent en évidence la nécessité d’allier confort physique et psychique. Le plan 2007-2011 du ministère de la Santé avait permis d’identifier plusieurs mesures phares visant à favoriser l’amélioration de la qualité de vie des patients concernés par les maladies chroniques : l’éducation thérapeutique du patient (ETP), l’aide aux aidants, la montée en charge des structures d’accueil adaptées, l’aide à la parentalité et la recherche. Dans le cadre de la maladie d’Alzheimer, la Haute Autorité de santé (HAS) préconise de porter une attention particulière à l’avis du patient sur son état physique et moral, sur son énergie, ses finances, son cadre de vie, ses relations familiales et amicales, ses émotions, ses loisirs et ses activités domestiques.

Pour améliorer sa qualité de vie quand on est malade, il convient donc de trouver une solution thérapeutique adaptée à ses envies et à son mode de vie. La recherche du juste soin est l’une des priorités de deuxiemeavis.fr qui s’attache, avec ses médecins experts, à permettre aux personnes malades de trouver l’option thérapeutique qui leur offrira le meilleur état de santé possible en accord avec leurs attentes et objectifs de vie.




SOURCES :
  • Organisation mondiale de la Santé (WHO), What Quality of Life?, World Health Forum, Geneva, 1996 : https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/67245/WHO_HPR_HEP_98.1_fre.pdf
  • Haute Autorité de santé (HAS), Evaluation des technologies de santé à la HAS : place de la qualité de vie, novembre 2018 :
    https://www.has-sante.fr/jcms/c_2883073/fr/evaluation-des-technologies-de-sante-a-la-has-place-de-la-qualite-de-vie
  • Ministère de la Santé, Plan pour l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques 2007-2011, juin 2012 :
    https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Plan_pour_l_amelioration_de_la_qualite_de_vie_des_personnes_atteintes_de_maladies_chroniques_2007-2011.pdf
  • Haute Autorité de santé, Parcours de soins des patients présentant un trouble neurocognitif associe à la maladie d’Alzheimer ou à une maladie apparentée, mai 2018 :
    https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2018-05/fiche_19_soins_qualite_de_vie.pdf

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier