fracture du coude
Témoignages

L'histoire de Christine, 63 ans, souffrant d'une fracture du coude

Plusieurs semaines après son opération du coude, Christine n'a malheureusement pas retrouvé sa mobilité et se trouve très limitée pour effectuer les gestes du quotidien. Elle sollicite un deuxième avis médical afin de savoir s'il ets nécessaire d'opérer de nouveau sa fracture du coude.

 

Un retard de consolidation de la fracture

 

Il y a 4 mois, Christine chute dans la rue et se réceptionne sur son coude. Malheureusement, elle se fracture le col du radius, l'un des deux os de l'avant-bras. Un traitement chirurgical est réalisé pour réduire le déplacement de la tête radiale qui a bougé à 180 degrés et des broches sont posées pour consolider la fracture.

Les mois passant et malgré le retrait des broches, Christine est toujours douloureuse à l'appui de son coude et a perdu beaucoup de mobilité. Les radios de contrôle montrent une fracture non consolidée 3 mois après l'intervention, alors que la consolidation d'une telle fracture se fait en général en 1 mois 1/2. Son chirurgien lui fait part de son hésitation quant au traitement à entreprendre et lui indique avoir besoin de l'avis d'un collègue. Cela provoque beaucoup d'inquiétude chez Christine qui ne se sent plus en confiance. Elle préfère demander un deuxième avis de son côté. Elle se tourne vers la plate-forme deuxiemeavis.fr et envoie l’ensemble de son dossier médical pour être mise en relation rapidement avec un expert de sa pathologie.

 

Un deuxième avis détaillé et rassurant pour la patiente

 

Christine reçoit l'avis d'un chirurgien orthopédiste sur son dossier médical. Il confirme le diagnostic : elle souffre d'une fracture non consolidée (pseudarthrose) du col du radius droit.

L'expert explique à Christine que la tête radiale participe grandement à la mobilité du bras mais également aux mouvements de rotation de la main et à la stabilité de l'articulation du coude. C'est pourquoi, toute fracture de la tête radiale dont le traitement est incomplet ou inapproprié, peut entrainer une altération de l’articulation du coude (arthrose) et avoir un impact sur la mobilité du poignet. L'expert conseille donc à la patiente de réaliser un scanner pour analyser la fracture, le déplacement et la modification anatomique de la tête radiale et une IRM pour explorer l'articulation à la recherche d'une synovite ou d'une atteinte du cartilage. En fonction du résultat de ces examens, une intervention chirurgicale pourra être proposée.

Deux possibilités thérapeutiques s'offrent à Christine. La première option consiste, après un nettoyage du "foyer" de la fracture, à réaliser une greffe osseuse locale et à effectuer une fixation avec une plaque spécifique reproduisant la morphologie normale du col et de la tête radiale. Les résultats de l'IRM seront décisifs pour savoir si cette technique est possible. En effet, ce traitement peut être proposé uniquement s’il existe une bonne vitalité de la tête radiale et un cartilage articulaire de bonne qualité. L'expert explique à la patiente que cette option est techniquement difficile mais elle permet de reconstruire l’anatomie de l’articulation du coude de façon durable.

La deuxième possibilité est la mise en place d’une prothèse de tête radiale après résection de celle-ci. L'expert met en garde Christine : la mise en place de ces prothèses nécessite une certaine expérience en chirurgie du coude. De plus, la durée de vie moyenne de ces prothèses est actuellement d’une dizaine d’années. De nouveaux matériaux sont aujourd'hui proposés afin d'améliorer leur longévité, mais c'est encore trop récent pour avoir des retours après 10 ans.
Dans tous les cas, après le traitement chirurgical, Christine devra réaliser une rééducation précoce afin d’éviter toute raideur articulaire secondaire.

Christine est ravie de l’avis du médecin expert qui répond parfaitement à ses attentes. Elle comprend beaucoup mieux sa situation et va passer les examens nécessaires avant de choisir l'intervention chirurgicale la plus adaptée avec son chirurgien.  

 

Nous souhaitons bon courage à Christine pour la suite de son parcours de soins.

Vous vous posez aussi des questions sur votre traitement ? Un deuxième avis médical peut vous être utile. N’hésitez pas à en parler à votre médecin !

 

*Pour des raisons de confidentialité et de protection de la vie privée, le nom des personnes a été changé.

Par Olivia Derrien - Publication le 30/09/2022

Actualisé le 03/10/2022

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Découvrez nos webinaires

handicap et troubles du comportement
Webinaire
Handicap & troubles du comportement. Comment aider les patients et leur famille?
Jeudi 1 décembre de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Ils sont tous disponibles en replay !
Voir tous nos webinaires
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin référent de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Témoignages
paralysie faciale

L'histoire de Lise, 63 ans, souffrant d'une paralysie faciale

Il y a 15 ans, lors d'un voyage a l'étranger, Lise* est victime d'un grave accident de la route qui l'a laisse dans le coma pendant plus de trois semaines. Rapatriée en France en urgence, elle souffre...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Olivia Derrien le 25/11/2022

tumeur à cellules géantes du radius

L'histoire de François, 64 ans, souffant d'une tumeur à cellules géantes du radius

Deux avis médicaux divergents quant au traitement à entreprendre   Il y a un an, François* décide de consulter son médecin car il a des douleurs et une gêne importante au niveau de son poignet droit....

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Olivia Derrien le 18/11/2022

douleurs sciatiques

L'histoire d'Alice, 65 ans, souffrant de douleurs sciatiques

Depuis 8 ans, Alice* souffre du dos en continu et jusque là aucun traitement n'a pu la soulager. On lui propose aujourd'hui une opération du dos mais cette idée lui fait très peur.   Le kyste lombaire...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Olivia Derrien le 11/11/2022

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins référencés

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avis Les médecins référencés Les maladies La prise en charge Témoignages Blog
Mentions légales Politique de confidentialité C.G.S

Copyright © Carians 2022, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !