image Maladies des os, des articulations et des muscles

Fracture du coude (et ses séquelles)

Je découvre les médecins experts
Je demande un deuxième avis

Mise à jour le 29 décembre 2018

  • Définition fracture du coude (et ses séquelles)

    Le coude est un complexe articulaire reliant 3 os : l’humérus situé dans le bras, le radius et l’ulna (anciennement appelé cubitus) dans l’avant-bras.

    Il est composé de 3 articulations :

    • articulation huméro-ulnaire entre l’humérus et l’ulna
    • articulation huméro-radiale entre l’humérus et le radius
    • articulation radio-ulnaire supérieure entre le radius et l’ulna
    L’extrémité de l’ulna forme une saillie osseuse appelée olécrane : c’est la pointe du coude.

    Le coude peut être le siège de fractures à différents endroits :
    • fracture de l’humérus distal, c’est-à-dire sur l’humérus, proche du coude. Elle touche souvent les enfants entre 3 et 11 ans.
    • fracture de la tête du radius. Elle touche souvent les adultes actifs.
    • fracture de l’olécrane
    Une fracture du coude survient généralement suite à une chute sur bras tendu. Elle peut être associée à une luxation du coude, ainsi qu’à une lésion de l’artère brachiale (du bras), du nerf radial ou du nerf médian qui traversent le coude.

  • Intérêt d'un deuxième avis

    Pourquoi demander un deuxième avis ?

    Un second avis est tout à fait pertinent dans le cadre d’une fracture du coude. En effet, cette articulation est particulièrement à risque de s’enraidir pour une raison encore inconnue. La prise en charge d’une telle séquelle dépend de chaque situation. Globalement, il s’agit de techniques lourdes, techniquement complexes et impliquant de suites post-opératoires souvent longues et douloureuses. La coopération du patient lors de la rééducation est clé. Le risque de développer une algodystrophie ou de récidiver n’est pas exclu. Dans ce contexte, un deuxième avis permet d’apporter un nouvel éclairage pour envisager la prise en charge la plus adaptée à la situation unique de chaque patient.

    Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    L'avis d'un médecin expert, en moins de 7 jours, pris en charge par votre complémentaire santé !

    deuxiemeavis.fr vous propose une solution rapide et sécurisée :

    Je découvre les médecins experts
    Je demande un deuxième avis
    image de cadenasdeuxiemeavis.fr est agréé par la CNIL. N° d'autorisation : 1786189
    100% de patients satisfaits

    Combien ça coûte?

    Pour les assurés sociaux français, le service est pris en charge par certaines complémentaires santé. Contactez-nous pour savoir si vous êtes couverts.

    Est-ce sécurisé?

    deuxiemeavis.fr est agréé par la CNIL.
    N° d'autorisation : 1786189

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées?

    • Quelle est la localisation de ma fracture ? Est-elle déplacée ou non déplacée ? Quelle est sa gravité ?
    • Dois-je éviter de faire certains mouvements, le temps que la fracture consolide ?
    • Mon traitement actuel ne parvient pas à soulager mes douleurs. Quelles sont les autres options ?
    • Quelle est la prise en charge la plus adaptée à ma situation ? Orthopédie ou chirurgie ?
    • On me propose de porter une attelle. Combien de temps devrais-je le porter ? En quoi va consister la rééducation après son retrait ?
    • On me propose une intervention chirurgicale. En quoi consiste-t-elle ? Quelles en sont les modalités ? Quels sont les risques et les bénéfices ? Devrais-je être immobilisé ? Devrais-je porter un plâtre ou une attelle ? Vais-je avoir mal ? Au bout de combien de temps puis-je reprendre le sport ?
    • Qu’implique la pose d’une prothèse au niveau du coude ?
    • Que faire si mon articulation devient raide ?
    • Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.

    Quels spécialistes consulter?

    Un chirurgien orthopédiste. C’est le spécialiste des maladies, des traumatismes et des déformations de l’appareil locomoteur (os, muscles, tendons, articulations, ligaments). Assurez-vous qu’il soit spécialiste des membres supérieurs.
    image de docteur
    1
    médecin expert
    pour fracture du coude (et ses séquelles)
    Je découvre les médecins experts
  • symptômes fracture du coude (et ses séquelles)

    Les symptômes sont :

    • articulation très douloureuse au toucher
    • flexion ou extension du coude limitées
    • gonflement de l’articulation
    • apparition d’une ecchymose en quelques heures : épanchement de sang, peu ou pas gonflé, qui se manifeste par une tâche bleu ou violacée, devenant ensuite jaunâtre puis verdâtre

  • Diagnostic fracture du coude (et ses séquelles)

    Le diagnostic requiert :

    • un examen clinique. Le médecin recense les symptômes et cherche à évaluer la présence d’une lésion vasculaire ou nerveuse.
    • une radiographie du coude de face, de profil et de trois-quarts. Elle permet généralement d’identifier la localisation de la fracture et de la décrire.
    • un scanner. Il est utile dans les situations complexes.

  • Traitement fracture du coude (et ses séquelles)

    La prise en charge dépend de la localisation de la fracture, de sa gravité, de la direction du trait de la fracture, du nombre et de la taille des fragments osseux.
    Dans tous les cas, des médicaments anti-inflammatoire et des antalgiques sont prescrit afin de soulager la douleur.

    Si la fracture n’implique pas de déplacement des fragments osseux, un immobilisation de courte durée, puis une rééducation avec un kinésithérapeute peuvent suffire.

    Dans les cas plus graves,  avec déplacement des fragments osseux, une intervention chirurgicale est nécessaire. Différentes méthodes existent :

    • l’ostéosynthèse. Il s’agit d’assembler les fragments osseux à l’aide de vis, d’agrafes, de plaques vissées ou encore de broches. C’est la technique la plus communément utilisée. Elle est réalisée sous anesthésie locorégionale, en ambulatoire.
    • l’arthroplastie. Elle a pour but de restaurer la mobilité de l’articulation par la pose d’une prothèse.
    • la résection. Il s’agit de supprimer la totalité de la tête radiale et des fragments osseux libres.
    Toute intervention chirurgicale se poursuit par une rééducation.

    Une fracture ouverte est une urgence chirurgicale afin de limiter le risque d’infection profonde.

    La principale séquelle possible d’une fracture du coude est une raideur de l’articulation, en particulier en extension (l’avant-bras s’éloigne du bras) et en supination (la paume de la main est tournée vers le ciel). Parmi toutes les articulations du corps, c’est celle du coude qui est la plus sujette à une raideur, pour une raison inconnue. Des traitements non chirurgicaux (rééducation avec un kinésithérapeute, port d’une attelle) et chirurgicaux existent. Ces derniers peuvent faire appel à différentes techniques :
    • l’arthrolyse. Elle est réalisée sous anesthésie locorégionale ou générale. Il s’agit de retirer les tissus qui empêchent la mobilité de l’articulation. L’hospitalisation dure 4 à 5 jours. Elle doit être poursuivie par une rééducation avec un kinésithérapeute et une mobilisation passive grâce à une attelle motorisée pendant 3 à 4 semaines.
    • l’arthroplastie. Il peut s’agir de poser une prothèse de coude par exemple.

Télécharger la fiche

Les autres maladies du coude

Nos articles de blog

Nous vous proposons des articles réguliers sur les maladies que nous couvrons, les associations qui peuvent vous aider, les progrès en termes de télémédecine...

Actualité du 15/03/2019
Entraîneure de gymnastique dans le sud de Paris, Sophie a toujours beaucoup sollicité ses épaules. Suite à des douleurs récurrentes au niveau de son épaule gauche, elle passe une IRM en 2010 qui met en évidence une tendinite. Depuis, elle arrête...
Lire la suite...
Actualité du 01/03/2019
Depuis le début de l’année 2018, Virginie* souffre de lombalgies - des douleurs au niveau des vertèbres lombaires situées dans le bas du dos. Malgré des séances de kinésithérapie prescrites par son médecin traitant, les douleurs...
Lire la suite...