image Maladies des os, des articulations et des muscles

Chondroblastome

Je découvre les médecins experts

Mise à jour le 9 juin 2020

  • Qu'est-ce qu'un chondroblastome ?

    Le chondroblastome est une tumeur osseuse bénigne d’origine cartilagineuse. Elle est relativement rare puisqu’elle ne représente que 2,5% des tumeurs osseuses bénignes et touche principalement les patients, majoritairement les garçons, âgés de cinq à vingt ans. Le chondroblastome se développe le plus souvent au niveau de l’extrémité des os longs (humérus, fémur, tibia…). Les localisations principales du chondroblastome sont donc l’épaule, la hanche et le genou. Néanmoins, il n’est pas impossible qu’il se développe également sur d’autres segments du squelette.
  • Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour un chondroblastome ?

    Pourquoi demander un deuxième avis pour un chondroblastome ?

    Dans le cadre d’un chondroblastome, un deuxième avis peut s’avérer utile en raison du caractère invalidant de cette tumeur osseuse. La douleur qu’elle occasionne peut donner lieu à une diminution de la mobilité du patient, voire à des irritations des articulations ou à des fractures pathologiques. De plus, une récidive est probable dans 5 à 20% des cas. D’où l’importance d’un traitement personnalisé et rapide. Un deuxième avis permettra au patient (ou à ses parents si le patient est un enfant) de participer de manière éclairée à l’élaboration d’une stratégie thérapeutique adaptée à son cas.

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

    • Où est située ma tumeur ?
    • Quelle est sa taille ?
    • Quel traitement est adapté à mon cas ?
    • Devra-t-on procéder à une greffe osseuse ?
    • L’opération comporte-t-elle des risques ?
    • Comment diminuer la douleur ?
    • La douleur limite ma mobilité. Vais-je la récupérer pleinement après le traitement ?
    • Quels sont les risques de récidives ?
    Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
  • Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    Deux avis valent mieux qu'un

    Que vous soyez patient ou médecin, deuxiemeavis.fr vous permet d'obtenir l'avis d'un médecin expert en moins de 7 jours alors que les délais de consultation peuvent excéder parfois 6 mois.

    Un deuxième avis médical auprès d'un médecin référent dans votre problème de santé peut vous permettre d'approfondir les avantages et inconvénients de votre traitement et parfois d'identifier des alternatives. Un patient plus informé et qui participe au choix de son traitement a généralement de plus grandes chances de guérison.

    Je découvre les médecins experts
    discover experts
    EXPERTISE

    Expertise des médecins vérifiée et garantie par le conseil scientifique

    discover experts
    RAPIDITÉ

    Avis médical sous 7 jours, délai compatible avec une prise de décision rapide

    discover experts
    CONFIDENTIALITÉ

    Données de santé protégées et jamais communiquées à des tiers

    discover experts
    PRIS EN CHARGE

    Sans avance de frais, pris en charge à 100% par les complémentaires santé partenaires

  • Quels sont les spécialistes du chondroblastome ?

    Le chondroblastome est pris en charge par un chirurgien orthopédique (pédiatrique ou non en fonction de l’âge du patient) spécialiste des tumeurs osseuses.
  • Quels sont les symptômes d'un chondroblastome ?

    Le chondroblastome est une tumeur bénigne : elle n’engage pas le pronostic vital mais peut avoir un impact fonctionnel. Il est très rare que la tumeur se transforme en tumeur maligne. L’évolution du chondroblastome est lente : les symptômes sont donc parfois absents et souvent tardifs.

    Parmi les symptômes, l’existence d’une douleur et d’une diminution de mobilité au niveau articulaire (épaule, hanche et genou le plus souvent) doivent alerter et pousser à consulter un médecin, d’autant plus si l’évolution est progressive. L’apparition d’une boiterie (en cas de tumeur touchant les membres inférieurs) peut également être la manifestation d’un chondroblastome, notamment chez l’enfant. Le chondroblastome peut également se révéler sous la forme d’une de ses complications : une fracture par exemple.
  • Comment diagnostiquer un chondroblastome ?

    Le diagnostic se base tout d’abord sur l’interrogatoire et l’examen clinique du patient à la recherche, notamment, des symptômes de la maladie. Des examens complémentaires sont ensuite réalisés : la radiographie de la zone concernée est très souvent prescrite. En fonction des résultats de la radiographie, il pourra éventuellement être demandé une scintigraphie osseuse, un scanner ou une IRM afin de mieux caractériser la lésion.
  • Comment soigner un chondroblastome ?

    Le chondroblastome présente un risque de récidive locale. 

    Le choix du traitement dépend : 
    • de l'âge du patient,
    • des antécédents familiaux et personnels (médicaux et chirurgicaux) du patient,
    • de l’intensité des symptômes et de la gêne occasionnée,
    • de la localisation de la tumeur,
    • de la taille de la tumeur.

    Le traitement du chondroblastome est chirurgical. Il consiste habituellement en un curetage complet pour retirer complètement la tumeur et est souvent complété par l’implantation de greffons osseux, pour combler la cavité creusée lors du curetage. Selon la localisation, l’intervention peut parfois être réalisée par arthroscopie. Cette technique consiste à introduire dans une articulation un petit tube rigide relié à une caméra et des instruments miniaturisés, pour permettre au chirurgien d’opérer sans ouvrir.
Je télécharge la fiche

Les autres maladies pour tumeur osseuse, cancer des os