Médecine du futur : les 4 innovations clés

Par Marion Berthon le 11 février 2019

Dans un secteur d’excellence en innovation, les chercheurs du monde entier planchent jour après jour sur de nouvelles techniques et thérapeutiques pour révolutionner la santé de demain. De l’infiniment petit à l’e-santé, plongée au cœur de la médecine du futur.


La nanomédecine


Avec la nanomédecine on explore l’infiniment petit grâce à des techniques et des outils capables d’agir sur des nanoparticules, c’est-à-dire sur de la matière « aussi petite qu’un milliardième de mètre, soit 1/50000e de cheveu », comme l’illustre le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). Cette ultra-miniaturisation permet au traitement d’être libéré de façon très ciblée uniquement vers les tissus ou les cellules malades, réduisant ainsi la toxicité pour l’ensemble de l’organisme. Si aujourd’hui une trentaine de nanomédicaments seulement sont disponibles, les recherches en cours sont en passe de révolutionner le diagnostic et le traitement des cancers et la maladie d’Alzheimer notamment.

La médecine de précision


Tout commence par le séquençage de l’ADN et l’étude du « Génome humain » qui ont permis d’identifier l’ensemble de nos gènes. A l’échelle du cancer, la génomique se traduit par l'étude des caractéristiques génétiques d’une tumeur. Car il n’existe pas un cancer par organe, mais une multitude de cancers caractérisés par des anomalies différentes et des caractéristiques moléculaires et génétiques propres. Une tumeur par patient en somme. En cartographiant ces anomalies, la médecine de précision se donne les capacités de proposer un traitement sur-mesure adapté à chaque tumeur et donc pour chaque patient. Une mutation incroyable de la prise en charge thérapeutique. L’Institut national du cancer précise qu’à ce jour « la médecine de précision comprend 51 médicaments disponibles dans 19 types de cancer. Mais de nombreux autres médicaments sont en cours de développement et devraient venir compléter l’arsenal thérapeutique dans les prochaines années. »

L’intelligence artificielle


Créée pour imiter les processus cognitifs du cerveau humain, l’intelligence artificielle (IA) connaît ces dernières années une croissance exponentielle dopée par l’évolution de la puissance de calcul des machines et révèle un potentiel infini pour la médecine du futur. Détection précoce des maladies, opérations assistées, prédictions d’évolution des épidémies, mutations du génome humain, compréhension des troubles autistiques, les promesses sont illimitées. Une IA sans limite qui éveille de grands espoirs pour la santé de demain autant qu’elle suscite des craintes de dérives éthiques…

L’e-santé

 
Ces dernières années, l’e-santé a fait une entrée remarquée dans l’offre de soins, et cela ne devrait pas s’arrêter. Qu’il s’agisse de télémédecine (avec les consultations à distance, la téléassistance d'un médecin pendant une intervention, la télé-expertise…) ou de médecine connectée (avec le dossier médical partagé, les applications mobiles, les dispositifs médicaux connectés…), la santé prend le virage du numérique. Autonomie des personnes malades, diminution des coûts de transport et d’hospitalisation, réduction des délais d’attente, médecine de proximité avec l’accès à des spécialistes et à des hyper-spécialistes quel que soit le lieu de résidence, l’e-santé a enclenché une révolution qui vient compléter l’offre de soins traditionnelle et promet de combler bien des lacunes du système de santé.

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier