fecondation in vitro
Gynécologie, urologie

La FIV en 4 questions

La fécondation in vitro (FIV) consiste à reproduire au laboratoire ce qui se passe naturellement dans les trompes lors de la fécondation. Cette méthode de procréation médicalement assistée (PMA) est une technique complexe pratiquée dans des centres spécialisés et agréés.
Qui peut y prétendre ? Comment se déroule une fécondation in vitro ? Quelles sont les chances de réussite ? Y a-t-il des risques ?
Dans cet article, on vous dit tout sur la FIV !


Dans quels cas recourir à une FIV ?

La FIV n’est pratiquée que sur indication médicale, après avoir effectué un bilan de fertilité. Le bilan de fertilité vise à réaliser plusieurs tests chez l’homme et chez la femme pour définir les causes de l’infertilité et le traitement le plus pertinent à mettre en oeuvre.

Le recours à une FIV classique peut être proposé notamment en cas d’infertilité tubaire, d’endométriose, d’infertilité inexpliquée, ou de troubles de l’ovulation après échec des stimulations ovariennes simples et des inséminations artificielles.


Comment se déroule la FIV ?

Le traitement par fécondation in vitro comporte 4 grandes étapes successives :

  1. La stimulation ovarienne par traitement hormonal. Elle permet le développement de plusieurs ovocytes au même moment.
  2. Le prélèvement des ovocytes et du sperme. Les ovocytes sont placés dans un incubateur qui reproduit les conditions rencontrées dans la trompe. Le même jour, le sperme est recueilli.
  3. La fécondation. Une suspension de spermatozoïdes mobiles est mise au contact de chaque ovocyte.
  4. Le transfert des embryons dans l’utérus maternel. Le nombre d’embryons à transférer dépend de l’âge de la patiente et du nombre de tentatives infructueuses.

Environ 15 jours plus tard, une prise de sang sera faite pour doser l’hormone de grossesse.

FIV : quel taux de réussite ?

Le taux de succès dépend de plusieurs facteurs : l'âge de la femme, les causes de l'infertilité, les facteurs génétiques, la qualité du sperme, des ovocytes …
Selon l’âge de la femme, le taux de grossesse après une FIV est de :

  1. 61% pour les femmes âgées de moins de 35,
  2. 32% pour les femmes entre 35 et 39 ans,
  3. 18% après 39 ans.

Dans environ 5 % des cas, la stimulation des ovaires est inefficace et le cycle de FIV doit être annulé. D’autres solutions devront être envisagées avec votre médecin spécialiste.


Quels sont les risques d’une FIV ?

En cours de traitement, il est fréquent que les femmes ressentent plusieurs effets indésirables mais sans gravité (bouffées de chaleur, douleurs abdominales, nausées, vomissements, ...).
Le recours à la FIV peut majorer certains risques comme le développement d’une grossesse extra-utérine, des naissances multiples, un accouchement prématuré ou encore le recours à la césarienne.
Il existe des risques accrus de malformations et de prématurité chez les enfants conçus par FIV.
Avant d’entreprendre une fécondation in vitro, il peut être utile de demander un deuxième avis médical, afin de s’assurer que ce traitement est bien le plus adapté à la situation du couple et commencer les démarches avec plus de sérénité.


SOURCES :

  • CHU de Liège, le transfert
    http://cpma-ulg.be/les-traitements/la-fecondation-in-vitro/fiv/etape-4-le-transfert/#sidebar
  • CHUV Médecine de la fertilité et endocrinologie gynécologique, Les étapes de la FIV
    https://www.chuv.ch/fr/fertilite/umr-home/procreation-medicalement-assistee/traitements/fecondation-in-vitro-fiv/les-etapes-de-la-fiv/
  • CHUV Médecine de la fertilité et endocrinologie gynécologique, Risques - FIV
    https://www.chuv.ch/fr/fertilite/umr-home/procreation-medicalement-assistee/risques/

Par Philippine Picault - Publication le 24/06/2020

Actualisé le 09/11/2020

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Gynécologie, urologie
choisir sa contraception

Comment bien choisir sa contraception ?

Mieux informées, les femmes se posent de plus en plus de questions sur leur méthode contraceptive. Qu’il s’agisse du choix d’une première contraception, d’une recherche d’alternative, d’une quête de...

Lire la suite, 3 min de lecture

Par Marion Berthon le 18/08/2021

la coelioscopie qu'est ce que c'est

La coelioscopie : que se passe-t-il avant, pendant et après ?

La coelioscopie est une approche chirurgicale permettant d’accéder à l’abdomen des personnes malades sans avoir à ouvrir la paroi abdominale. A quoi sert la coelioscopie et pour quelles maladies...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 14/06/2021

télémédecine gynécologie

La télémédecine en gynécologie, est-ce vraiment possible ?

Lorsque l’on a un problème gynécologique grave, prendre un deuxième avis médical rassure et permet une meilleure adhésion à la stratégie thérapeutique.   Dans cet article, découvrez la télémédecine en...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Fanny Bernardon le 09/06/2021

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion