colposcopie
Gynécologie, urologie

La colposcopie en 3 questions

La colposcopie est un examen gynécologique qui consiste à regarder le col de l’utérus et le vagin à l’aide d’un colposcope et de réaliser une biopsie si nécessaire.

Dans quel cas cet examen est-il pratiqué ? Comment se déroule une colposcopie ? Est-ce douloureux ? Pourquoi passer une colposcopie ?
Dans cet article, on vous dit tout sur la colposcopie !


Quand réaliser une colposcopie ?

Dans la majorité des cas, un examen colposcopique est demandé en raison d’un frottis cervico-vaginal de dépistage qui évoque l’existence d’anomalies cellulaires (frottis anormal).
Toutefois, cet examen peut également être réalisé pour suivre les résultats d’un traitement, en raison d’une lésion du col utérin, d’un saignement génital ou encore en cas de pertes génitales abondantes inexpliquées.

Le but d’une colposcopie est d’orienter le gynécologue afin d’effectuer une biopsie à l’endroit le plus suspect. L'examen peut être réalisé à l'hôpital, en cabinet de ville ou dans un centre de santé.


Comment se déroule une colposcopie ?

Lors de l’examen gynécologique, la patiente est allongée sur le dos. Le médecin écarte ses parois vaginales à l'aide d'un spéculum et applique deux colorants.
Ces colorants font réagir les cellules normales et anormales qui changent alors de couleur. Cela permet de mettre en évidence les zones où se situent les lésions :

  • Lugol colore en marron foncé les muqueuses normales,
  • L’acide acétique blanchit les cellules anormales.

À l'aide d'une loupe binoculaire appelée colposcope, le gynécologue explore le col de l'utérus et le vagin en grossissant l'image. Le contraste créé par les colorants le guidera sur les zones anormales.
A l’aide de petites pinces aiguisées, il va prélever un petit échantillon de tissu. La biopsie est le moment essentiel de la colposcopie, puisqu’elle va permettre de prélever un fragment de la muqueuse du col de l’utérus.

Cet examen dure environ 10 minutes. Bien qu’il puisse provoquer un léger saignement, il n’est pas douloureux car la prise est très superficielle et ne nécessite pas d’anesthésie.


Quels résultats attendre d’une colposcopie ?

Le gynécologue pourra avoir une impression visuelle immédiate sur l’état des lésions prélevées, mais seule une étude au microscope des tissus dans un laboratoire d'histopathologie permettra d’obtenir un diagnostic avec certitude.

Les résultats et la décision de traitement interviendront environ une semaine après la colposcopie. Un compte-rendu, parfois accompagné de photo, sera réalisé mentionnant l'aspect et le grade des lésions.

La biopsie peut révéler un cancer du col de l’utérus qui nécessitera des examens complémentaires pour connaître le degré d’extension de la maladie.

Néanmoins, la biopsie n’est pas synonyme de cancer. Elle peut également détecter des lésions bénignes qui peuvent disparaître spontanément, ou être traitées bien avant d’aboutir à un cancer.


Votre colposcopie a détecté une lésion ? Un deuxième avis médical peut vous permettre de préciser le diagnostic ou le traitement. N’hésitez pas à en parler à votre médecin !



Sources :

  • Collège national des gynécologues et obstétriciens français : http://www.cngof.fr/interventions-gynecologiques/352-la-colposcopie-exploration-du-col-uterin
  • Société Française de Colposcopie et de Pathologie Cervico-Vaginale (SFCPCV) : http://www.societe-colposcopie.com

 

Par Philippine Picault - Publication le 05/08/2020

Actualisé le 19/05/2021

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Découvrez nos webinaires

webinaire cancer de la prostate
Webinaire
Adénome et cancer de la prostate :
Comment éviter l’opération ?
Jeudi 25 novembre 2021 de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Revoyez les en replay
Voir tous nos webinaires
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Gynécologie, urologie
traitement cancer urologique

Prostate, vessie, rein… Comment soigne-t-on les cancers urologiques ?

Ce sont les cancers les plus fréquents chez l’homme. Les cancers urologiques affectent l’appareil génital masculin (prostate, testicule, verge) mais aussi les appareils urinaires féminin et masculin...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 22/11/2021

cancer et fertilité masculine

Cancer et fertilité masculine : comment la préserver ?

Préserver sa fertilité quand on est atteint d’un cancer de la prostate, du testicule ou de la verge, c’est possible. Un simple recueil de sperme avant le traitement ou l’opération permet d’anticiper...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 17/11/2021

facteurs de risque cancer urologique

Prévenir les cancers urologiques : quels sont les facteurs de risque ?

Près de 79 000 cancers de la sphère urologique sont diagnostiqués chaque année. Certains facteurs de risque biologiques et environnementaux peuvent être évités ou atténués pour prévenir ou ralentir...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 15/11/2021

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion