qu'est ce que l'échoencéphalographie
Neurologie

Échoencéphalographie : de quoi s'agit-il ?

Comment comprendre le trouble d’un nouveau-né qui ne peut pas s’exprimer ? L’imagerie médicale est un élément incontournable du diagnostic pour être en mesure de proposer la prise en charge la plus adaptée.

 

Dans cet article, découvrez l’échoencéphalographie, l’un des examens du cerveau chez l’enfant jusqu’à ses 2 ans.

 

Qu’est ce qu’une échoencéphalographie ?

 

L’échoencéphalographie est une échographie du cerveau. C’est un examen qui permet de visualiser le cerveau et d’évaluer approximativement, mais très facilement, la pression à l’intérieur du cerveau. Plus précisément, il s’agit de la pression du liquide céphalorachidien (LCR) dans lequel baigne le cerveau.

 

Note : pour désigner l’échoencéphalographie, on utilise aussi les termes d’échographie cérébrale, échographie crânienne et échographie transfontanellaire.

 

A qui s’adresse l’échoencéphalographie ?

 

L’échoencéphalographie concerne les enfants de moins de 2 ans, généralement en unité de soins intensifs néonatals. La néonatalogie ou néonatologie concerne les enfants de moins de 28 jours : on parle de « nouveau-né ».

 

Pourquoi ? Les ultrasons utilisés pendant l’échoencéphalographie traversent mal les os du crâne, à l’exception de ceux des plus jeunes (prématurés, nouveau-nés et nourrissons). En effet, avant 2 ans, les os ne sont pas encore soudés. Ils sont séparés par de la membrane appelée fontanelle, qui permet le passage des ultrasons.

 

Pourquoi réaliser une échoencéphalographie ?

 

L’échoencéphalographie est indiquée dans les cas de :

  • Troubles de la conscience
  • Traumatisme crânien
  • Paralysie
  • Convulsions
  • Apnée inexpliquée
  • Infection
  • Malformation congénitale : malformation présente à la naissance.

 

Cet examen permet de diagnostiquer :

  • Une hémorragie intracrânienne : saignement dans le crâne.
  • Un hématome intracrânien : hémorragie d’un volume de plus de 20 ml.
  • Une encéphalopathie néonatale ou encéphalopathie hypoxique-ischémique néonatale : le cerveau ne fonctionne pas bien.
  • Une tumeur.
  • Une hydrocéphalie : excès de liquide céphalorachidien dans la boîte crânienne.

 

L’échoencéphalographie peut aussi être utilisée pendant et après une opération du cerveau, en neurochirurgie ou encore pour suivre une maladie connue. 

 

Comment se passe une échoencéphalographie ?

 

C’est le réanimateur pédiatrique ou le neurochirurgien pédiatrique qui réalise l’échoencéphalographie à l’aide d’un appareil d’échographie (l’échographe). Il pose une petite sonde sur le crâne recouverte de gel, et visualise le cerveau en temps réel sur l’écran de l’échographe, au lit du malade. Il déplace la sonde doucement en suivant majoritairement la fontanelle qui laisse passer les ultrasons. L’examen dure environ 10 minutes.

 

Quels sont les avantages de l’échoencéphalographie ?

 

L’échoencéphalographie présente beaucoup d’avantages :

  • Elle ne nécessite pas d’injection de produit de contraste. On parle d’examen « non invasif ».
  • L’échoencéphalographie peut être répétée autant de fois que nécessaire, même au cours d’une seule journée.
  • Elle est réalisée au chevet du patient.
  • Elle est indolore, sans effets secondaires, sans rayons x, sans préparation particulière.

 

L’échoencéphalographie ne permet pas de visualiser la morphologie du cerveau de façon précise, c’est pourquoi elle peut être complétée par un scanner, une échographie Doppler transcrânienne ou une IRM qui est l’examen de référence.

 

A partir de 2 ans, les os du crâne se soudent entre eux et la fontanelle membraneuse se solidifie, ce qui ne permet plus de réaliser d’échoencéphalographie.



SOURCES :

  • Société Française de Radiologie, http://www.sfrnet.org/
  • Société Française de Pédiatrie, https://www.sfpediatrie.com/

Par Fanny Bernardon - Publication le 23/08/2021

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Neurologie
deuxième avis médical maladie neurologique

Maladies neurologiques : sollicitez un deuxième avis quand...

Les causes, les mécanismes et les effets des maladies neurologiques gardent encore une grande partie de leur mystère. Tous les jours, des équipes de chercheurs du monde entier explorent les confins du...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 27/09/2021

myélographie

Myélographie : que faire avant, pendant et après ?

Vous souffrez d’une maladie neurologique affectant le canal rachidien ou la moelle épinière et on vous a demandé de réaliser une myélographie pour en savoir plus sur sa nature et sa localisation. Mais...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 20/09/2021

la tomodensitométrie

La tomodensitométrie : un examen d'imagerie médicale très utile et répandu

Qu’est ce qu’une tomodensitométrie ?   La tomodensitométrie (TDM) est aussi appelée scannographie ou scanner. C’est un examen d’imagerie qui permet d’obtenir des images détaillées de l’intérieur du...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Mathilde Lamolinerie le 30/08/2021

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion