Je découvre les médecins référencés

icône de la maladie "Chirurgie réfractive"Chirurgie réfractive

1|

Qu'est-ce qu'une chirurgie réfractive ?

La chirurgie réfractive regroupe un ensemble d’opérations permettant de traiter les anomalies de la réfraction. On distingue les chirurgies réfractives cornéennes au laser (PKR, LASIK, SMILE) et les chirurgies endoculaires avec pose d’un implant (PRELEX lors d’une ablation du cristallin clair et remplacement par un implant ou implants phaques lorsqu’un implant est ajouté en avant du cristallin). 

2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une chirurgie réfractive ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour une chirurgie réfractive ?

Un deuxième avis peut être nécessaire pour les cas dans lesquels la décision d’opérabilité du trouble serait difficile, les cas présentant des contre-indications limites ainsi que pour sélectionner au mieux la chirurgie appropriée au cas par cas. Un deuxième avis peut également s’avérer utile en postopératoire  en cas d’évolution anormale.

 

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées pour une chirurgie réfractive ?

  • Une chirurgie réfractive est-elle indiquée dans mon cas ?
  • Mon trouble de la vision est-il opérable ? 
  • Ma cornée présente elle une contre-indication à la chirurgie réfractive cornéenne au laser?
  • Quelles sont les différentes techniques chirurgicales qui existent et laquelle est la plus adaptée dans mon cas ? 
  • Quels sont les risques de complications liées à l’opération ? 
  • Quels sont les effets secondaires passagers habituels suite à l’opération ?
  • Quelle est la raison de mon trouble visuel persistant après chirurgie réfractive?

Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.

3|

Quels sont les spécialistes de la chirurgie réfractive ?

Un ophtalmologue est le seul spécialiste à consulter.

4|

Quelles sont les maladies éligibles à la chirurgie réfractive ?

Les indications à cette chirurgie sont la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie. Quel que soit le trouble, celui-ci doit être stable depuis 2 ans.

Une consultation pré-opératoire permettra de déterminer l’opérabilité du trouble réfractif, de s’assurer de l’absence de contre-indication à un acte chirurgical et de réaliser différentes mesures utiles à l’opération. 

5|

Comment se passe une chirurgie réfractive ?

La chirurgie réfractive est réalisée en ambulatoire (sans hospitalisation) sur une durée courte (dure moins de 10 minutes pour chirurgie réfractive cornéenne et 30-45 minutes pour chirurgie endoculaire). Le geste est réalisé sous anesthésie locale par des gouttes anesthésiantes (seule la pose d’implants phaques peut nécessiter une anesthésie générale). 

Le principe des chirurgies au laser est de modifier la forme de la cornée afin de modifier sa puissance réfractive. Différentes techniques existent : 

  • Photokératectomie réfractive (PKR): Cette chirurgie débute par l’ablation de la couche la plus superficielle de la cornée (épithélium) suivie de l’ablation au laser d’une partie de l’épaisseur du tissu cornéen. Quelques jours de cicatrisation sont nécessaires avant la récupération visuelle complète le temps de la repousse de l’épithélium cornéen (environ 1 semaine). 
  • Laser in situ keratomileusis (LASIK): Contrairement à la chirurgie PKR, l’épithélium de la cornée est conservé. Un « capot » est ouvert soit à l’aide d’une découpe manuelle soit à l’aide d’un laser femtoseconde dans celle-ci permettant l’accès au corps de la cornée (stroma) et l’ablation au laser d’une partie de celui-ci. Le capot cornéen est ensuite repositionné. La récupération visuelle a lieu souvent dès le lendemain et les deux yeux sont généralement opérés le même jour. 
  • Small incision lenticule extraction (SMILE): Cette opération consiste à créer une incision cornéenne au laser femtoseconde puis de découper avec ce même laser une portion en forme de lentille dans l’épaisseur de la cornée. La récupération visuelle est rapide et les deux yeux sont généralement opérés le même jour

 

La chirurgie endoculaire avec pose d’implant s’intéresse au cristallin, soit en le remplaçant soit en le conservant et lui adjoignant une lentille artificielle. 

  • Presbyopic lens exchange (PRELEX): Inspirée de la chirurgie de la cataracte, cette chirurgie consiste à remplacer le cristallin par un implant dont la puissance calculée en préopératoire corrige les défauts de réfraction. La récupération visuelle a lieu en quelques jours. Le deuxième œil est généralement opéré quelques semaines après. 
  • Les implants phaques: Cette chirurgie est indiquée pour les patients chez qui l’intervention au laser n’est pas indiquée, notamment pour des défauts réfractifs importants ou selon l’état de la cornée. Contrairement aux autres, elle nécessite le plus souvent une anesthésie générale au bloc opératoire. Elle consiste à déposer une lentille sur-mesure et de puissance déterminée en préopératoire devant le cristallin. Cette opération est la seule réversible mais impose une surveillance ophtalmologique rapprochée liée à un risque augmenté de complications tel que la cataracte, l’hypertonie oculaire ou le glaucome et l'altération de la cornée. 

 

Quel est le suivi après une ablation cardiaque ?

Dans les suites de l’acte chirurgical, des collyres seront prescrits et une consultation post-opératoire de contrôle avec l’ophtalmologue aura lieu dans les jours suivant l’opération pour s’assurer de la bonne cicatrisation de l’œil. 

Selon la technique d’opération, le suivi ophtalmologique devra être par la suite plus ou moins important. 

6|

Quels sont les bénéfices et les risques d'une chirurgie réfractive ?

Quels sont les bénéfices d’une chirurgie réfractive ?

En corrigeant le trouble de réfraction, la chirurgie réfractive permet aux patients de ne plus porter de lunettes ou lentilles correctrices. C’est une opération dite « de confort », car elle permet au patient de mieux voir sans accessoire mais ne répond pas à une indication thérapeutique.

 

Quels sont les risques d’une chirurgie réfractive ?

Dans les suites immédiates de l’opération, une vision trouble peut être observée, ainsi qu’une sensation de « grain de sable sous la paupière », une douleur, un larmoiement et une rougeur de l'œil. Tous ces symptômes sont classiques et se dissipent généralement en quelques jours. 

Comme lors de tout acte chirurgical, il existe un risque de complications sévères très rares telles qu’une infection, une inflammation ou une cicatrisation excessive anormale, responsables de diminution de l’acuité visuelle. D’autres complications moins graves sont possibles, notamment la perception de halos lumineux, une sensibilité à la lumière, une déformation des images, une vision dédoublée, une sécheresse oculaire (en général régressive en quelques mois) ou une chute partielle de la paupière supérieure. 

Le résultat de l’opération dépend en partie des phénomènes de cicatrisation. Selon ces derniers, peuvent être indiqués une nouvelle intervention ou bien le port de lunettes ou lentilles pour compléter la correction. 

Mise à jour le 26/08/2022 Revue par le Professeur Cédric Schweitzer

Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin référent de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
Les complications d'une chirurgie

Orientation, information, accompagnement

Les complications d'une chirurgie

Par Mathilde Franc le 21/06/2021

Deuxième avis médical : quels avantages ?

Deuxième Avis

Deuxième avis médical : quels avantages ?

Par Mathilde Lamolinerie le 08/01/2020

5 traitements naturels pour lutter contre les troubles du sommeil

Troubles du sommeil

5 traitements naturels pour lutter contre les troubles du sommeil

Par Marion Berthon le 30/11/2022

Quelles sont les causes de l'apnée du sommeil ?

Troubles du sommeil

Quelles sont les causes de l'apnée du sommeil ?

Par Céline Desrumaux le 28/11/2022

Je découvre le blog

Découvrez nos webinaires

handicap et troubles du comportement
Webinaire
Handicap & troubles du comportement. Comment aider les patients et leur famille?
Jeudi 1 décembre de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Ils sont tous disponibles en replay !
Voir tous nos webinaires

Maladies des yeux :

  • Cataracte de l'enfant
  • Glaucome
  • Cataracte
  • Nystagmus
  • Strabisme
  • Hypertonie oculaire
  • Strabisme adulte
  • Implant oculaire
  • Neuropathie optique
  • Maladie opthalmologique
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins référencés

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avis Les médecins référencés Les maladies La prise en charge Témoignages Blog
Mentions légales Politique de confidentialité C.G.S

Copyright © Carians 2022, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !