image Maladies des yeux

Choroïdérémie

Je découvre les médecins experts

Mise à jour le 15 septembre 2020 - Revue par Professeur Eric Souied

  • Qu'est-ce que la choroïdérémie ?

    La choroïde est une des couches du fond de l’œil, proche de la rétine. Elle contient beaucoup de vaisseaux et assure donc l’apport nutritif des cellules qui participent à la vue. Dans la choroïdémie, il y a une dégénérescence des différentes couches cellulaires du fond de l’œil appelées : l’épithélium pigmentaire rétinien, la choriocapillaire, la choroïde et la neurorétine.

    La choroïdérémie est due à une mutation génétique sur le gène CHM, situé sur le chromosome X. Comme toutes les maladies liées au gène X, la choroïdérémie touche exclusivement les hommes (sauf quelques exceptions rares). Cette maladie génétique reste rare et touche entre 1 personne sur 50 000 et 1 personne sur 100 000.

    Les premiers symptômes peuvent être constatés dès l’enfance ou l’adolescence et peuvent évoluer progressivement jusqu’à la perte complète de la vue généralement vers la cinquantaine. Au sein d’une même famille, la sévérité de l’atteinte et l’âge d’apparition peuvent être très variables.
  • Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une choroïdérémie ?

    Pourquoi demander un deuxième avis pour une choroïdérémie ?

    La choroïdérémie est cliniquement proche de la rétinite pigmentaire, il peut donc y avoir des erreurs de diagnostic entre ces deux maladies. Il peut donc être judicieux de rechercher un deuxième avis afin de vérifier le diagnostic posé.

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

    • Cette maladie peut-elle est confondue avec une autre ? S’agit-il bien de la choroïdérémie et non de la rétinite pigmentaire ?
    • Quelles sont les habitudes à adopter pour retarder l’évolution de la choroïdérémie ?
    • Quelles sont les habitudes à adopter pour limiter le handicap causé par la choroïdérémie ?

    Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.

  • Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    Deux avis valent mieux qu'un

    Que vous soyez patient ou médecin, deuxiemeavis.fr vous permet d'obtenir l'avis d'un médecin expert en moins de 7 jours alors que les délais de consultation peuvent excéder parfois 6 mois.

    Un deuxième avis médical auprès d'un médecin référent dans votre problème de santé peut vous permettre d'approfondir les avantages et inconvénients de votre traitement et parfois d'identifier des alternatives. Un patient plus informé et qui participe au choix de son traitement a généralement de plus grandes chances de guérison.

    Je découvre les médecins experts
    discover experts
    EXPERTISE

    Expertise des médecins vérifiée et garantie par le conseil scientifique

    discover experts
    RAPIDITÉ

    Avis médical sous 7 jours, délai compatible avec une prise de décision rapide

    discover experts
    CONFIDENTIALITÉ

    Données de santé protégées et jamais communiquées à des tiers

    discover experts
    PRIS EN CHARGE

    Sans avance de frais, pris en charge à 100% par les complémentaires santé partenaires

  • Quels sont les spécialistes de la choroïdérémie ?

    Les spécialistes de la choroïdérémie sont les ophtalmologistes.
  • Quels sont les symptômes de la choroïdérémie ?

    Les premiers symptômes de la choroïdérémie apparaissent généralement dès l’enfance ou l’adolescence, mais peuvent parfois apparaître à l’âge adulte.

    On note tout d’abord une difficulté à voir dans l’obscurité ou en condition de faible luminosité, cela s’appelle l’héméralopie. Cela peut aussi se manifester par une difficulté à s’adapter au passage d’une luminosité importante à l’obscurité. La maladie évolue ensuite de manière plutôt lente mais irrégulière. Les patients vont vivre une alternance de phases relativement stables et de phases de dégradation rapide de la vue.

    Lorsque la choroïdérémie progresse, on observe alors une perte de la vision périphérique qui s’étend progressivement vers le centre du champ de vision. C’est ce qu’on appelle communément la “vision en tunnel”.

    Cette altération de la vision touche les deux yeux, elle est dite bilatérale.

    La choroïdérémie commence à devenir handicapante le plus souvent vers l’âge de 30 ans.

    Les patients peuvent aussi souffrir de dyschromatopsie, soit une difficulté à distinguer les couleurs.
  • Comment diagnostiquer une choroïdérémie ?

    Le diagnostic précoce de la choroïdérémie dès l’apparition des premiers symptômes durant l’enfance permet une meilleure information auprès des familles et une meilleure prise en charge du patient qui réussit parfois à retarder l’évolution de la maladie.
    Le diagnostic est le plus souvent évoqué lors d’une enquête familiale, ou lors des consultations ophtalmologiques de contrôle ou suite à l’apparition des premiers symptômes tels que la difficulté à voir dans l’obscurité ou à une baisse de l’acuité visuelle.

    Pour confirmer le diagnostic de choroïdérémie, les examens suivants sont à réaliser :

    • Un examen du fond d’œil est nécessaire. Réalisé par un ophtalmologiste, il permet d’observer la rétine du patient.
    • Un électrorétinogramme, qui permet d’enregistrer l’activité nerveuse dans l’œil. Pour diagnostiquer la choroïdérémie, le patient est exposé à des flash lumineux et l’enregistrement de son activité rétinienne sera anormal, car cette pathologie empêche l’adaptation aux différentes luminosités.
    • L’examen au périmètre de Goldman, qui permet d’évaluer le champ visuel du patient. Lorsque la choroïdérémie évolue, le champ visuel peut être diminué en périphérie, cette mesure permet donc de suivre l’évolution de la maladie.
    • L’OCT (Tomographie par Cohérence Optique), examen indolore qui permet d’obtenir une image de la rétine, en utilisant une technique similaire à celle du scanner. Cet examen d’imagerie permet d’évaluer l’atteinte de la rétine.
    • L’angiographie fluorescéinique, qui peut être pratiqué chez l’ophtalmologiste et permet d’étudier les vaisseaux de l’œil. Cet examen nécessite l’injection d’un produit fluorescent, c’est pourquoi il est maintenant fréquemment remplacé par un test de l’auto-fluorescence rétinienne qui permet d’obtenir ces résultats sans avoir recours à une injection.

    La choroïdérémie est une maladie génétique, il peut être intéressant de rechercher la mutation à l’aide d’une prise de sang pour confirmer le diagnostic.

    Une consultation spécialisée avec un généticien ou un ophtalmologiste généticien peut souvent répondre aux questions des patients.

  • Comment soigner une choroïdérémie ?

    Il n’existe pas à proprement parler de traitement pour guérir la choroïdérémie cependant certaines mesures peuvent être mise en place pour en retarder l’évolution et diminuer le handicap causé par la maladie.
    Il est possible de porter des verres correcteurs pour rétablir l'acuité visuelle et protéger de l’éblouissement tout en améliorant le contraste.
    Il est aussi conseillé de se protéger du soleil à l’aide d’un chapeau, d’une casquette et de lunettes de soleil.
Je télécharge la fiche

Les autres maladies des yeux