Les 5 engagements sociétaux de deuxiemeavis.fr pour accompagner les personnes malades

Par Marion Berthon le 19 juin 2019
les 5 engagements sociétaux de deuxiemeavis.fr pour aider les malades
La télémédecine n’a pas pour objectif de remplacer la prise en charge médicale traditionnelle, mais a vocation à accompagner l’évolution du système de santé de demain. Dans cette optique, deuxiemeavis.fr prend 5 engagements sociétaux forts pour répondre aux besoins des personnes atteintes d’une pathologie lourde :

1. Faciliter l’accès à l’expertise médicale où que vous soyez


Selon les chiffres publiés par la DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques du ministère des Solidarités et de la Santé), 5,7 millions de Français vivent dans des déserts médicaux, territoires sous-denses en médecins. Ces Français éprouvent les plus grandes difficultés à consulter un médecin généraliste et à accéder à un service d’urgence, et a fortiori à rencontrer un médecin spécialiste en cas de problèmes de santé sérieux. Pour ne pas laisser ces malades en errance médicale, deuxiemeavis.fr propose un service qui supprime la distance entre le patient et le médecin et qui permet à chaque personne atteinte d’une pathologie lourde, quel que soit son lieu d’habitation, de consulter à distance un expert de sa maladie. Un service particulièrement bénéfique pour les personnes qui souffrent de difficultés de mobilité ou qui sont affaiblies par leur maladie.

2. Réduire les délais de consultation d’un spécialiste


On le sait pour l’avoir tous expérimenté un jour, les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous chez un spécialiste sont beaucoup trop longs. Les résultats de l’enquête sur les délais d’attente en matière d’accès aux soins réalisée par la DREES auprès de 40 000 personnes sont édifiants : on devra patienter en moyenne 50 jours pour consulter un cardiologue et 60 jours pour un dermatologue. Le risque est de voir les personnes malades renoncer aux soins faute de rendez-vous : 36 % des demandes de consultation médicale n’aboutissent pas. Deuxiemeavis.fr prend cette question très au sérieux et garantit que votre dossier médical sera examiné par un médecin spécialiste qui vous rendra un avis dans un délai de 7 jours maximum.

3. Encourager le dialogue avec les professionnels de santé


Une étude publiée en octobre 2018 dans la revue Jama Medical Education montre que sept malades sur dix ont déjà menti à leur médecin par peur d’être jugés ou sermonnés. Pour restaurer la confiance et parce que l’alliance thérapeutique entre les personnes malades et les professionnels de santé est essentielle à une bonne prise en charge médicale, deuxiemeavis.fr met un point d’honneur à encourager le dialogue entre le patient et l’équipe médicale qui le suit. Que le deuxième avis rendu confirme ou infirme celui de la première équipe médicale, le dialogue sera lancé et la personne malade aura toutes les cartes en mains pour choisir l’option thérapeutique qui lui convient le mieux.

4. Améliorer l’adhésion des personnes malades au traitement


Dans 75 % des cas, le deuxième avis médical rendu permet d’obtenir une confirmation du premier avis et de conforter la personne malade dans ses choix. Une confiance qui lui permet de développer une meilleure adhésion au protocole thérapeutique qui lui est proposé. Comme Suzanne, 78 ans, atteinte d’un rétrécissement aortique, qui s’inquiète de se voir proposer une intervention TAVI qui consiste à remplacer sa valve aortique en passant par l’artère fémorale alors qu’elle ne ressent pas d’inconfort majeur. L’expert en cardiologie avec lequel deuxiemeavis.fr l’a mise en relation lui a confirmé l’intérêt de la procédure et l’a rassurée sur le fait qu’elle prenait moins de risques en acceptant l’opération qu’en ne faisant rien.

5. Optimiser le traitement des maladies complexes


En cas de divergence d’avis médicaux entre le premier médecin spécialiste consulté et le médecin expert proposé par deuxiemeavis.fr, les témoignages des personnes malades mettent en avant des diagnostics optimisés mais aussi des opérations évitées, comme ce fut le cas pour Laurence, 51 ans, atteinte de fibromes utérins. Quand Laurence se voit recommander une hystérectomie totale, un de ses médecins lui conseille d’envoyer son dossier médical à deuxiemeavis.fr. Le résultat est sans appel : comme Laurence ne ressent aucun symptôme et que son fibrome évolue lentement, il n’y a aucune urgence à pratiquer une telle opération d’autant que le fibrome va vraisemblablement se résorber de lui-même à la ménopause.

Références

- Noémie Vergier et Hélène Chaput, Les dossiers de la DREES : Déserts médicaux : comment les définir ? Comment les mesurer ?, mai 2017 
- Etudes et résultats de la DREES : la moitié des rendez-vous sont obtenus en 2 jours chez le généraliste, en 52 jours chez l’ophtalmologiste, octobre 2018
- Andrea Gurmankin Levy, PhD, MBe1; Aaron M. Scherer, PhD2; Brian J. Zikmund-Fisher, PhD3; et al., Prevalence of and factors associated with patient nondisclosure of medically relevant information to clinicians, JAMA, 2018

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier