cancer et fertilité masculine
Gynécologie, urologie

Cancer et fertilité masculine : comment la préserver ?

Préserver sa fertilité quand on est atteint d’un cancer de la prostate, du testicule ou de la verge, c’est possible. Un simple recueil de sperme avant le traitement ou l’opération permet d’anticiper un futur désir de paternité.

 

Les cancers urologiques chez l’homme

 

Chaque année en France, près de 79 000 cancers de la sphère urologique sont diagnostiqués. A lui seul, le cancer de la prostate représente plus de 50 000 diagnostics par an, ce qui fait de lui le cancer le plus fréquent chez l’homme. Comme pour le cancer de la prostate, les cancers de la vessie et du rein touchent généralement les personnes de plus de 65 ans. Les cancers du testicule et du pénis affectent en revanche des hommes plus jeunes, âgés en moyenne de 15 à 35 ans. Leurs facteurs de risque peuvent être biologiques ou environnementaux.

 

Quels sont les effets d’un traitement contre le cancer sur la fertilité masculine ?

 

Les cancers urologiques et leurs traitements influent sur la fertilité masculine. Si la diminution ou la perte de la fertilité n’est pas systématique ni définitive, elle est néanmoins fréquente. La toxicité des traitements et leur effet sur la production de spermatozoïdes dépendent du type de traitement utilisé et de sa durée. Certaines interventions chirurgicales sont également susceptibles d’entraîner des troubles de l’érection ou une anéjaculation.

 

A qui s’adresser pour préserver votre fertilité ?

 

Des mesures de protection de la fertilité existent. Avant de débuter un traitement contre le cancer ou avant de subir une intervention chirurgicale, vous avez la possibilité de prendre rendez-vous dans un laboratoire agréé. Les Centres d’étude et de conservation des œufs et du sperme humains (CECOS) sont des établissements publics dédiés au recueil du sperme, à sa congélation et à sa conservation, répartis sur le territoire. Afin de recueillir une quantité suffisante de sperme, deux à trois prélèvements peuvent être nécessaires. Cette démarche est intégralement prise en charge par l’Assurance maladie.

 

La fertilité de l’enfant et de l’adolescent

 

2 500 cancers sont diagnostiqués chez des enfants et des adolescents chaque année. A cet âge, on ne pense pas toujours à son futur désir de paternité. Il est pourtant possible d’accéder à des soins de santé reproductive et de préserver sa fertilité, que l’on soit pubère ou prépubère. Selon une étude du CHU de Toulouse, les dépôts de sperme progressent chaque année de 9,5 % chez les adolescents et les jeunes adultes. Le sperme peut être conservé aussi longtemps que souhaité, sans altération de ses capacités fécondantes. Avant la puberté, quand les spermatozoïdes ne sont pas encore formés, il est possible de conserver du tissu testiculaire.

Avant de commencer un traitement contre les cancers urologiques ou avant une intervention chirurgicale, informez-vous sur les risques de baisse de la fertilité et sur les possibilités de conservation qui s’offrent à vous. Un deuxième avis médical pourra appuyer vos décisions.

 

SOURCES :

  • Assistance publique – Hôpitaux de Paris, Cancers urologiques, 2017 : https://www.aphp.fr/cancers-urologiques
  • Institut national du cancer, Fertilité et sexualité : https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-testicule/Fertilite-et-sexualite
  • Centres d’études et de conservation des œufs et du sperme humains (CECOS), Préserver sa fertilité : https://www.cecos.org/preserver-sa-fetilite/#preservationdelafertilitemasculine

Par Marion Berthon - Publication le 17/11/2021

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Découvrez nos webinaires

webinaire cancer de la prostate
Webinaire
Adénome et cancer de la prostate :
Comment éviter l’opération ?
Jeudi 25 novembre 2021 de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Revoyez les en replay
Voir tous nos webinaires
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Gynécologie, urologie
traitement cancer urologique

Prostate, vessie, rein… Comment soigne-t-on les cancers urologiques ?

Ce sont les cancers les plus fréquents chez l’homme. Les cancers urologiques affectent l’appareil génital masculin (prostate, testicule, verge) mais aussi les appareils urinaires féminin et masculin...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 22/11/2021

facteurs de risque cancer urologique

Prévenir les cancers urologiques : quels sont les facteurs de risque ?

Près de 79 000 cancers de la sphère urologique sont diagnostiqués chaque année. Certains facteurs de risque biologiques et environnementaux peuvent être évités ou atténués pour prévenir ou ralentir...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 15/11/2021

choisir sa contraception

Comment bien choisir sa contraception ?

Mieux informées, les femmes se posent de plus en plus de questions sur leur méthode contraceptive. Qu’il s’agisse du choix d’une première contraception, d’une recherche d’alternative, d’une quête de...

Lire la suite, 3 min de lecture

Par Marion Berthon le 18/08/2021

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion