Je découvre les experts

icône de la maladie "Cancer du testicule"Cancer du testicule

1|

Qu'est-ce qu'un cancer du testicule ?

Partie de l’appareil reproducteur masculin, les testicules sont constitués de deux organes de forme ovoïde suspendus sous le pénis, dans un sac de peau flasque appelé scrotum. Leur fonction est de produire les hormones sexuelles mâles, la testostérone, ainsi que les spermatozoïdes. Cancer rare, le cancer du testicule concerne un seul testicule dans la quasi-totalité des cas et, après guérison, le risque de développer un cancer sur l'autre testicule est très minime. C’est un cancer en augmentation mais qui se guérit dans 95 % des cas.
2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour un cancer du testicule ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour un cancer du testicule ?

Le deuxième avis est particulièrement pertinent dans le cadre d’un cancer du testicule car il s’agit d’un sujet très sensible susceptible d’avoir des répercussions sur la vie sexuelle et la fertilité. Dans certains cas, une réflexion devra être menée sur la conservation du sperme avant intervention. De plus, pour les patients ayant une malposition des testicules, la pertinence de leur ablation doit être posée, car le risque de cancérisation est accru. Dans ce contexte, un deuxième avis permet de prendre part aux choix thérapeutiques de manière plus éclairée.

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

  • Je dois subir une chirurgie, quelle est la bonne technique opératoire ?
  • On me propose une chimiothérapie plutôt qu’une surveillance après la chirurgie mais je crains les effets secondaires. Quelles sont les alternatives et leurs bénéfices / risques ?
  • Existe-t-il plusieurs médicaments de chimiothérapie ? Comment choisir ? Faut-il combiner ces médicaments ?
  • Je fais une rechute, quels traitements privilégier désormais ? A quel moment commencer le traitement ?
Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
3|

Comment diagnostiquer un cancer du testicule ?

Diagnostiqués lors de la découverte d'une grosseur dans les bourses, les cancers du testicule se classent en deux grandes catégories : les séminomes, qui se retrouvent plutôt chez les hommes plus âgés, et les « non séminones», qui regroupent les autres formes de cancers et touchent surtout les hommes jeunes. Pour confirmer le type de cancer, il n’y a pas d’autre solution que de retirer le testicule par chirurgie pour l’analyser.
4|

Comment traiter un cancer du testicule ?

Le cancer du testicule est une forme de cancer qui répond bien aux traitements, cependant les traitements, qu’ils soient par chirurgie, radiothérapie ou chimiothérapie, peuvent entraîner l’infertilité et l'importance de la surveillance doit être bien expliquée au patient pour s'assurer de sa pleine coopération.

L’extraction du testicule par chirurgie inguinale (orchidectomie) est pratiquement toujours le premier et bien souvent le seul traitement nécessaire. Il ne nuit généralement pas à la fertilité ni à la capacité d’érection. Une prothèse testiculaire peut être mise en place dans le même temps opératoire afin de diminuer l’impact psychologique et esthétique de l’orchidectomie.

Une fois l’ablation du testicule effectuée, certains patients devront se soumettre régulièrement à des examens pendant quelques années. Ce suivi est primordial afin d’éviter de recourir à la radiothérapie ou à la chimiothérapie lorsque tout va bien (cas d'une maladie localisée au testicule), ou de les entreprendre rapidement si la maladie s'est étendue en dehors du testicule.

La radiothérapie peut être utilisée de façon adjuvante ou complémentaire après la chirurgie pour prévenir la diffusion de la maladie aux ganglions de l’abdomen, dans les cas de séminome. Elle peut causer une infertilité temporaire ou permanente, mais ne nuit pas à la capacité d’érection.

La chimiothérapie est employée si le cancer du testicule s’est répandu à d’autres sites, particulièrement aux ganglions lymphatiques. Elle peut entraîner plusieurs effets secondaires, comme l’infertilité.

Dans certains cas, l’ablation des ganglions abdominaux peut être nécessaire dès la première intervention ou après la chimiothérapie, afin d’éliminer toutes traces de la maladie. Elle peut provoquer une infertilité permanente causée par la perte d’éjaculation. Elle ne nuit pas à la capacité d’érection.

Ajoutée le 29/07/2021

Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours

En savoir plus...Je commence une demande

Voici l'un des experts pour cette maladie

Photo de Stéphane Droupy

Pr. Stéphane Droupy

Chirurgien urologue

CHU Nîmes - Hôpital Caremeau

Je découvre tous les experts
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
Vous êtes atteint d’une maladie urologique ? Les associations de patients sont là pour vous aider

Gynécologie, urologie

Vous êtes atteint d’une maladie urologique ? Les associations de patients sont là pour vous aider

Par Marion Berthon le 06/12/2021

Laparotomie, la chirurgie à « ventre ouvert »

Traitements et examens

Laparotomie, la chirurgie à « ventre ouvert »

Par Marion Berthon le 01/12/2021

Prostate, vessie, rein… Comment soigne-t-on les cancers urologiques ?

Gynécologie, urologie

Prostate, vessie, rein… Comment soigne-t-on les cancers urologiques ?

Par Marion Berthon le 22/11/2021

Cancer et fertilité masculine : comment la préserver ?

Gynécologie, urologie

Cancer et fertilité masculine : comment la préserver ?

Par Marion Berthon le 17/11/2021

Je découvre le blog

Découvrez nos webinaires

webinaire cancer de la prostate
Webinaire
Adénome et cancer de la prostate :
Comment éviter l’opération ?
Jeudi 25 novembre 2021 de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Revoyez les en replay
Voir tous nos webinaires

Tumeur urologique, Cancer urologique :

  • Cancer de la vessie
  • Cancer du rein
  • Cancer de la prostate
  • Tumeur urothéliale
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion