adénoïdectomie et une amygdalectomie
Témoignages

L’histoire de Léo, 6 ans, devant subir une adénoïdectomie et une amygdalectomie

Léo* est un petit bonhomme de 6 ans, qui vit dans ce joli département à l’accent chantant qu’est l’Ariège. Il aime le judo et le foot. Mais ses parents sont un peu inquiets pour leur enfant, car depuis quelques années, Léo a des difficultés respiratoires. Cela a des conséquences fâcheuses sur sa santé, ainsi que sa vie sociale et scolaire. Il leur a été recommandé de faire subir une adénoïdectomie et amygdalectomie à Léo.

 

Adénoïdectomie et amygdalectomie : la double opération

 

Depuis qu’il a 3 ans, les parents de Léo ont recensé des signes allant dans le sens d’une gêne respiratoire croissante de leur fils. Il est cerné, car il peine à faire de bonnes nuits, son sommeil est haché. Il ronfle, grince des dents, est sujet à des sueurs nocturnes. Il s’en trouve fatigué et manque de concentration. Il a aussi des difficultés à déglutir, ce qui pourrait expliquer son trop léger appétit et sa minceur. Ses lèvres sont anormalement desséchées. A cela s’ajoute un terrain allergique à la poussière et aux moisissures qui provoque chez lui de fréquentes rhinites (écoulements et congestions nasales).

Ses parents ont consulté une pédiatre qui leur a fait réaliser une radiographie. Le médecin a constaté que les végétations adénoïdes de Léo apparaissent hypertrophiées. C’est une pathologie assez courante chez les jeunes enfants, qui signifie que les végétations (amas rectangulaires de tissu situés dans la partie postérieure de la gorge) ont un volume supérieur à la normale. Elles prennent une place plus importante qu’elles ne devraient dans la gorge. Cette obstruction nasale et respiratoire entraîne des troubles du sommeil, de l’appétit, de la concentration…comme chez Léo.

Les parents ont ensuite pris attache avec un médecin ORL, qui a analysé la bouche et les oreilles de Léo. L’examen de la radiographie ainsi que l’écoute d’un audio nocturne réalisé lorsque Léo dormait, lui a permis d’affiner son diagnostic médical : Léo présente aussi les symptômes de l’apnée du sommeil. Soit la fermeture partielle et/ou complète des voies respiratoires supérieures pendant le sommeil, ce qui peut générer l’arrêt de la respiration. Elle est fréquente dans le cas d’hypertrophie des végétations adénoïdes, et renforce ce verdict. L’ORL indique qu’il faudrait procéder à une adénoïdectomie mais assortie d’une amygdalectomie. L’adénoïdectomie consiste en une ablation des végétations adénoïdes. L’amygdalectomie, plus communément appelée « opération des amygdales » est une opération pour procéder à l’ablation des amygdales.

Du fait du jeune âge de Léo, ses parents souhaiteraient lui épargner une double opération et se demande si une adénoïdectomie, seule, pourrait suffire. A ce souhait de protéger leur enfant, s’ajoute le déménagement proche de la famille, en Egypte. Encore indécis, ils ont besoin de pouvoir statuer rapidement sur les suites à donner en termes d’opération.

 

Un deuxième avis éclairant

 

Ils se tournent vers le site deuxièmeavis.fr, choisissent un médecin et obtiennent une réponse du spécialiste en 4 jours. Ce service est intégré dans le contrat qu’ils ont avec leur mutuelle, il est donc pris en charge.

Le médecin expert, sélectionné par leurs soins, analyse l’ensemble des éléments du dossier médical de Léo (radiographie et compte-rendu, bilan allergique, enregistrement nocturne de Léo). Il prend aussi connaissance du questionnaire créé par le service deuxiemeavis.fr, auquel les parents de Léo ont pris soin de répondre et qui comporte des éléments d’informations complémentaires (antécédents médicaux…).

Le médecin expert leur rend un avis 4 jours plus tard, et confirme la présence de signes d'obstruction respiratoire haute. Il se base sur le contexte clinique (ronflements, apnées, sueurs nocturnes, fatigue, difficulté à manger les morceaux), ainsi que l’écoute de l’enregistrement auditif, sur lequel les pauses respiratoires sont facilement identifiables. Face à ce faisceau de signes nocturnes et de signes diurnes et au dossier médical le médecin avance un diagnostic d’« hypertrophie adeno-amygdalienne (amygdales et végétations adénoïdes) obstructive, avec symptôme d'apnée chronique ». Il complète en mettant l’accent sur « l’impact sur les performances attentionnelles de l'enfant, la qualité du sommeil, et les complications cardiaques à long terme ».

Cependant, en toute transparence, il alerte sur le fait de ne pas disposer de tous les éléments pour rendre un avis ferme et complètement éclairé. Un échange s'amorce via la messagerie entre les parents de Léo et le médecin. 

Une photo prise transmise au médecin, permet à ce dernier de préciser son diagnostic et les examens à effectuer. En effet, sur la photo les amygdales de Léo semblent bien hypertrophiées mais ne sont pas jointives. Elles ne sont donc pas au stade où elles sont si envahissantes et disproportionnées, qu’elles se trouvent collées. Les problèmes résultant d’amygdales jointives sont plus gênants et peuvent nécessiter une amygdalectomie.

A ce stade et au vu des éléments à disposition, le médecin temporise et ne juge pas nécessaire de procéder à une double opération : adénoïdectomie et amygdalectomie. Il recommande plutôt de procéder par étapes afin d’éviter, si possible, l’opération. Léo pourrait commencer un traitement de 15 jours, avec surveillance d’une diminution éventuelle des signes à l’éveil et nocturnes. Il juge utile de procéder aussi à une nasofibroscopie pour apporter des éléments supplémentaires : une vérification de l'état de la fosse nasale, des cornets et des végétations choanales. Et enfin, il pourra être possible d’envisager l’opération adénoïdectomie et amygdalectomie plutôt partielle.

Les parents de Léo sont confortés dans leur volonté initiale : éviter, à ce stade, la double opération. Ils se sentent rassurés sur la marche à suivre désormais avant de prendre la décision de l’opération, en dernier recours. Ils jugent les retours du médecin très clairs et se sentent mieux informés. Un deuxième avis « parfait et rassurant », ajoutent-ils !

Nous envoyons tous nos encouragements et vœux de guérison à Léo et ses parents !

 

Vous vous posez aussi des questions sur votre traitement ? Un deuxième avis médical peut vous être utile. N’hésitez pas à en parler à votre médecin !



*Pour des raisons de confidentialité et de protection de la vie privée, le nom des personnes a été changé.

Par Mathilde Lamolinerie - Publication le 01/07/2022

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Découvrez nos webinaires

infertilité du couple
Webinaire
L'infertilité du couple : parlons-en !
Jeudi 7 juillet de 17h à 18h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Ils sont tous disponibles en replay !
Voir tous nos webinaires
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Témoignages
hernie discale lombaire

L’histoire de Rémi, 43 ans, terriblement gêné par une hernie discale lombaire

Rémi* est régulièrement terrassé par une douleur insupportable dans le bas du dos.  Autrement dit, il est victime depuis 3-4 ans de lombalgies récidivantes et de plus en plus invalidantes. Une crise...

Lire la suite, 5 min de lecture

Par Mathilde Lamolinerie le 12/08/2022

insuffisance veineuse

L’histoire d’Amine, 70 ans, souffrant d’insuffisance veineuse

Amine* a passé de nombreuses années à sillonner le ciel. Il était alors personnel navigant commercial en compagnie aérienne. Désormais retraité, il vit à Paris. Il profite de son temps libre pour...

Lire la suite, 5 min de lecture

Par Mathilde Lamolinerie le 05/08/2022

acromégalie

L’histoire de Guillaume, 37 ans, atteint d'acromégalie

Guillaume* n'avait pas d'antécédents médicaux notables mais en deux ans, son état de santé s’est rapidement dégradé. Suite à un bilan hormonal, le verdict tombe : il souffre d’acromégalie et doit se...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Philippine Picault le 29/07/2022

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avis Les médecins experts Les maladies La prise en charge Témoignages Blog
Mentions légales Politique de confidentialité C.G.S

Copyright © Carians 2022, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion