Découvrir les médecins référencés

icône de la maladie "Cataracte"Cataracte

1|

Qu'est-ce qu'une cataracte de l'adulte ?

La cataracte est définie par l’opacification progressive du cristallin. Celui-ci est comme une lentille transparente qui participe à l'accommodation dans les visions de près et de loin, cela en adaptant sa forme pour permettre la convergence des rayons lumineux sur la rétine. Composée de protéines et d’eau, il perd sa transparence lorsque ces protéines prennent certaines conformations, devenant alors des corps insolubles. 

Cette atteinte peut être bilatérale ou plus rarement unilatérale. C’est une atteinte courante touchant deux tiers des personnes de plus de 75 ans. Le vieillissement en est la principale cause mais elle peut apparaître en lien avec certaines maladies, notamment le diabète ou les uvéites, des traumatismes oculaires ou des traitements (par exemple la prise locale ou générale de corticoïdes pendant de longues années). Des facteurs environnementaux tels que la surexposition aux rayonnements du soleil, le tabagisme ou certains facteurs nutritionnels ont été identifiés comme favorisant le développement de la cataracte. Enfin il existe quelques formes de cataracte congénitales ou d’origine infectieuse chez l’enfant.

2|

Quels sont les symptômes de la cataracte ?

Elle se manifeste le plus souvent par une altération progressive de la vision de loin et ou de près, mais aussi une modification des couleurs ou des contrastes, le développement d’une myopie(une difficulté à voir de loin), une perte de la vivacité des couleurs “comme un voile” et parfois des éblouissements ou un dédoublement de la vision. Son installation souvent progressive la rend difficile à identifier pour le patient qui ne se rend alors pas nécessairement compte de l’atteinte de sa vision. Elle n’est pas à négliger car elle altère progressivement la qualité de vie du patient.

3|

Quel est le diagnostic pour une cataracte chez l'adulte ?

Le diagnostic est posé lors de l’examen clinique réalisé par un ophtalmologue.
Cet examen comprend une mesure de l’acuité visuelle de loin et de près pour évaluer le retentissement de l’atteinte et juger de son évolution, ainsi que la recherche de toute autre pathologie pouvant être responsable de la baisse de la vision telles que le glaucome, la dégénérescence maculaire liée à l’âge qui peuvent coexister avec la cataracte. Les différents examens réalisés par le médecin permettront notamment de caractériser l’atteinte en déterminant le type de cataracte (selon la zone du cristallin atteinte) ou encore sa densité. L’examen permettra également de vérifier l’absence d’autres pathologies ophtalmologiques associées comme la myopie forte, le glaucome ou la dégénérescence maculaire liée à l’âge mais aussi de pouvoir juger du niveau de difficulté de l’extraction. Enfin lors du bilan, une biométrie oculaire sera réalisée afin de mesurer votre oeil et déterminer la puissance de l’implant qui sera posé.

4|

Quel est le traitement pour une cataracte chez l'adulte ?

La prise en charge de la cataracte est exclusivement chirurgicale. C’est l’opération chirurgicale la plus réalisée en France. 

L’opération n’est pas urgente dans la très grande majorité des cas, elle est évaluée avec chaque patient selon le retentissement fonctionnel que celui-ci observe. Cependant, sans traitement, la cataracte s’aggrave progressivement et peut entraîner à terme une perte de la vision. D’autres complications peuvent survenir tels qu’un glaucome aigu ou chronique par augmentation de la taille du cristallin, ou encore rarement d’une uvéite. Un suivi ophtalmologique régulier est donc important dès la pose du diagnostic.

L’opération consiste en une phacoémulsification, c’est-à-dire le retrait du cristallin atteint par des ultrasons la plupart du temps que l’on remplace par un implant. Cet implant sera transparent et succède au cristallin pour permettre de restaurer  la vision. Si le patient présentait auparavant un trouble de la vision comme une myopie, une hypermétropie ou un astigmatisme, l’opération peut permettre de corriger chirurgicalement celui-ci en posant un implant de puissance adaptée. 

Cette chirurgie se fait sous anesthésie locale et en ambulatoire. Elle est en règle générale très courte et indolore mais comme toute opération, la chirurgie de la cataracte présente un risque de complications, celles-ci restant rares de l’ordre de 5% tous types de complications confondus. En cas de cataracte bilatérale, la prise en charge se fera en deux temps, le deuxième œil étant opéré au minimum une semaine après le premier. 

Suite à l’opération, la récupération de la vision est souvent rapide mais dépend d’éventuelles autres atteintes oculaires ou encore de la sévérité de la cataracte. La vision définitive ne pourra être évaluée qu’une fois celle-ci stabilisée, c’est-à-dire en général entre 4 et 6 semaines après l’intervention.

Dans les suites de l’opération, il faudra protéger l'œil pendant les premières nuits par une coque et un traitement par collyre corticoïdes, anti-inflammatoires et antibiotique vous sera prescrit pour une durée d’un mois. Le patient sera ensuite revu en consultation pour des contrôles, entre 2 et 6 jours après l’opération puis à un mois. A ce moment, d’éventuelles lunettes complémentaires pourront être prescrites. 

5|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis dans le cas d'une cataracte chez l'adulte ?

Un deuxième avis peut être intéressant:

  • Pour discuter de l’indication opératoire notamment lorsque la baisse de vision est progressive
  • Pour discuter du risque chirurgical en fonction de l’existence ou non de comorbidités ophtalmologiques ou générales
  • Pour discuter du type d’implant qui peut être posé (monofocal, profondeur de champ, multifocal) mais aussi de la correction que vous souhaitez modifier (myopie, hypermétropie, astigmatisme) 
  • Pour discuter d’une évolution postopératoire qui semble anormale ou d’une complication observée et du traitement proposé.

 

Quelles questions poser dans le cadre d'un deuxième avis ?

  • Dois-je me faire opérer ? 
  • Quand dois-je me faire opérer ? 
  • Je présente des contre-indications, puis-je me faire opérer ? 
  • Quel oeil dois-je faire opérer en premier ? 
  • Si j’ai une autre pathologie ophtalmologique ou générale, peut elle interférer dans la réalisation de la chirurgie ou dans le pronostic visuel postopératoire
  • Quel implant est le plus adapté dans mon cas ? 
  • Je présente un trouble de la vision, peut-il être corrigé par un implant correcteur ? 
  • Quels sont les effets secondaires habituels suite à l’intervention ? 
  • Quels sont les risques de complication liées à l’opération ? 
  • Si j’ai eu une complication ou si je ressens une évolution anormale, le traitement et le suivi proposés sont ils adaptés?

 

Qui consulter pour un deuxième avis ? (les spécialistes de la pathologie)

  • un ophtalmologue chirurgien est le spécialiste à consulter
  • avant toute opération, un anesthésiste sera à consulter

Quels sont les examens à transmettre ? (obligatoires et facultatifs)

  • résultats du bilan ophtalmologique contenant la mesure de l’acuité visuelle, la mesure de la tension intraoculaire, un fond d'œil. 
  • L’existence ou non de certaines pathologies ophtalmologiques (Myopie forte, glaucome, dégénérescence maculaire liée à l’âge, autres maladies) ou générales (diabète, corticoïdes, immunodépression)
  • une biométrie optique : mesure de la longueur de l’oeil et du pouvoir kératométrique (puissance optique de la cornée)
  • un OCT maculaire et du nerf optique
  • une échographie oculaire si réalisé 
  • une topographie cornéenne si réalisé
  • Une photographie du fond d’oeil si réalisé

Tout autre examen réalisé par votre ophtalmologue : angiographie rétinienne, comptage des cellules endothéliales de la cornée…

Mise à jour le 09/02/2024 Revue par le Professeur Cédric Schweitzer

Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin référent de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
Maladies chroniques : êtes-vous concerné ?

Orientation, information, accompagnement

Maladies chroniques : êtes-vous concerné ?

Par Marion Berthon le 07/12/2020

Deuxième avis médical : quels avantages ?

Deuxième Avis

Deuxième avis médical : quels avantages ?

Par Mathilde Lamolinerie le 08/01/2020

Le cancer colorectal : l’importance de la prévention

Webinaires

Le cancer colorectal : l’importance de la prévention

Par Capucine de la Brosse le 10/04/2024

Comment soigner le mal de dos avec l'orthopédie ?

Orthopédie

Comment soigner le mal de dos avec l'orthopédie ?

Par Marion Guérin le 09/04/2024

Je découvre le blog

Découvrez nos webinaires

Webinaire douleurs du genou deuxiemeavis.fr
Webinaire
Soulager les douleurs du genou : diagnostic & traitement
Mardi 12 mars de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Ils sont tous disponibles en replay !
Voir tous nos webinaires

Maladies des yeux :

  • Cataracte de l'enfant
  • Glaucome
  • Nystagmus
  • Hypertonie oculaire
  • Implant oculaire
  • Neuropathie optique
  • IRM orbitaire
Pour aller plus loin…

Découvrir les médecins référencés

S’informer sur la prise en charge

S’informer sur la protection des données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q

Nous sommes disponibles
pour vous accompagner

Nous sommes disponibles pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins référencésLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Rejoignez-nous !

Copyright © Carians 2024, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris