Je découvre les médecins référencés

icône de la maladie "TEP-scan"TEP-scan

1|

Qu'est-ce qu'un TEP-scan ?

La tomodensitométrie par émission de positon, appelée également “TEP” ou “PET scan”, est une technique d’imagerie scintigraphique. Elle vise à observer la distribution d'une molécule radioactive, appelée radiotraceur, au sein d'un organe ou d’un tissu cible.

 L’imagerie TEP permet de réaliser une image corps entier en faisant la « cartographie » de la distribution du radiotraceur dans le corps du patient. Cette cartographie représente le fonctionnement des organes, des tissus, ou de voies biologiques cellulaires spécifiques. On parle d’imagerie « fonctionnelle » ou « moléculaire ».

 

Différents radiotraceurs peuvent être utilisés selon l’indication de l’examen TEP et le type de tissu à explorer. Les radiotraceurs les plus fréquents sont :

  • TEP au 18FDG : traceur le plus utilisé, le 18F-Fluoro-désoxy-D-glucose est un analogue du glucose qui s’accumule dans les cellules avec un fort métabolisme glucidique (notamment les cellules cancéreuses mais aussi les cellules inflammatoires). C’est le traceur majoritairement utilisé dans les indications oncologiques: bilan d’extension d’un cancer, suspicion de récidive, évaluation de la réponse à la chimiothérapie/immunothérapies, suivi au long cours... Cet examen est également utilisé pour rechercher des arguments en faveur d’une maladie neuro-dégénérative en cas de troubles cognitifs (altération de la mémoire…)
  • TEP à la 18F-CHOLINE : traceur spécifiquement utilisé dans le bilan d’extension des cancers de prostate à haut risque, ou en cas de récidive biologique du cancer de la prostate (élévation du PSA après un traitement par chirurgie ou radiothérapie)
  • TEP à la 18F-DOPA : traceur utilisé pour le bilan de tumeurs neuro-endocrines (digestives, cancers médullaires de la thyroïde, phéochromocytomes) ou l’étude des noyaux gris centraux en cas de syndrome parkinsonien.
2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour un TEP-scan ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour un TEP-scan ?

L’examen TEP scan est une technique d’imagerie récente prenant une part de plus importante dans la prise en charge des cancers notamment. Ses indications et modalités de réalisation et interprétation sont en évolution permanente. Cet examen peut être extrêmement informatif à condition d'être réalisé selon un protocole précis et adapté ainsi qu’après une interprétation par des médecins nucléaires formés. 

 

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées pour un TEP-scan ?

  • Y-a-t’il un intérêt à ce que je fasse un TEP scan au cours du suivi de mon cancer ? 
  • Quelle est l’interprétation de mon TEP scan ?
  • Quels sont les cancers pour lesquels le TEP scan est indiqué ? 
  • Le TEP scan est-il dangereux ? 
  • Quels sont les centres dans lesquels je peux réaliser mon TEP scan ?
  • Quel est l’apport du TEP scan par rapport au scanner traditionnel ? 
  • Est-il trop tard pour faire un TEP scan si j’ai déjà commencé la chimiothérapie ? 

Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.

3|

Quels sont les spécialistes du TEP-scan ?

La demande d’examen TEP est prescrite par un médecin référent d’une pathologie qu'elle soit infectieuse, tumorale ou autre. La réalisation de l’examen TEP a lieu dans un service de médecine nucléaire et l’interprétation est confiée à un médecin nucléaire expérimenté dans l’interprétation des images TEP. 

4|

Quelles sont les maladies éligibles au TEP-scan ?

Cet examen est prescrit dans les cas suivants :

  • Prise en charge de nombreux cancers, à la phase initiale pour le bilan d’extension de la maladie (recherche d'atteinte ganglionnaire ou à distance, dite métastatique), en cas de récidive, ainsi que pour évaluer l’efficacité d’un traitement par chimiothérapie, immunothérapie ou radiothérapie.
  • Différenciation entre une lésion maligne ou bénigne (par exemple, pour l’aide à la caractérisation d’un nodule pulmonaire)
  • Recherche d’un site de récidive en cas d’élévation des marqueurs tumoraux sanguins lors du suivi ou de suspicion clinique de la récidive.
  • Pour rechercher des arguments en faveur d’une pathologie neurodégénérative (maladie d'alzheimer…) ou une maladie de parkinson
5|

Comment se passe un TEP-scan ?

L’examen se déroule au cours d’un rendez-vous à l'hôpital où centre spécialisé. Il ne nécessite pas d’hospitalisation. Il faut compter globalement 2h au total pour la réalisation de l’examen. 

Le patient doit être à jeun depuis au moins 6 heures (eau plate autorisée ainsi que le café et thé sans sucre) et ne pas avoir pratiqué d’activité sportive depuis au moins 48 heures.

L’examen nécessite au préalable la mesure de la glycémie capillaire (réalisée par le manipulateur radio lors de l’arrivée en salle d’examen). En général, la glycémie doit être inférieure à 11 mmol. par litre pour faire l’examen dans de bonnes conditions. 

L’injection du traceur se fera sur une voie veineuse périphérique, à la suite de laquelle il sera nécessaire d’attendre 60 minutes au calme allongé sans bouger, lire, fumer, mâcher de chewing-gum, afin de ne pas interférer avec la fixation du produit. La qualité des images acquises dépend grandement de cette étape.

L’acquisition des images durera par la suite entre 10 et 20 minutes. Il est important d’enlever tout objet métallique et de ne pas bouger lors de cette phase.

 

Quel est le suivi après un TEP-scan ?

La réalisation d’un examen TEP ne nécessite pas de suivi particulier pour ce qui est de la tolérance de l’injection et de l’examen. La reprise des activités est immédiate à la sortie de l’examen. Cependant, il persiste de la radioactivité résiduelle pendant les 12 à 24 heures qui suivent l’examen, pouvant amener à prendre certaines précautions (bonne hydratation, limitation des contacts avec les nourrissons et les femmes enceintes…).

Il est cependant important de communiquer les résultats de l’examen au médecin prescripteur ainsi que de suivre les implications thérapeutiques qui en découlent. 

6|

Quels sont les bénéfices et les risques d'un TEP-scan ?

Quels sont les bénéfices d’un TEP-scan ?

La TEP est une technique novatrice qui prend une part grandissante dans l’exploration des cancers à leur phase initiale comme au cours de leur suivi, ainsi que dans d’autres indications telles que la recherche de pathologies inflammatoires ou neuro-dégénératives. Il permet une analyse du corps entier en un seul examen, apporte une information clé et non-invasive sur les caractéristiques biologiques des cellules et fonctionnement des organes fixant le traceur. 

 

Quels sont les risques d’un TEP-scan ?

La TEP ne présente pas de risque d’allergie, c’est un examen indolore et sans danger. Le traceur radioactif n’est pas toxique et de plus, il est irradiant et administré en quantité pondérale extrêmement faible. Il répond à un principe de justification de l’utilité de l’examen et de limitation de l’irradiation totale reçue. L’injection du traceur n’a aucun effet secondaire après son injection (possibilité de conduire, pas de nausées ni somnolence). 

 

Cet examen est généralement contre-indiqué en cas de grossesse ou allaitement du fait de l’injection de traceur radioactif et de l’utilisation de radiations pour l’acquisition de l’image. L’irradiation reçue est traduite en termes de PDL (mGy.cm²) et affichée dans le compte-rendu de l’examen. Le PDL est notamment utile si des examens irradiants sont fréquemment répétés afin de quantifier la dose cumulée d’irradiation reçue.

Par ailleurs, des précautions sont nécessaires si le patient est diabétique et chez les insuffisants rénaux

 

Les limites de cet examen résident également dans la difficulté d’interprétation et la spécificité de la fixation du radiotraceur. Par exemple, dans certaines circonstances, la cause de l’’accumulation du traceur 18FDG est difficilement différenciable entre une fixation tumorale ou inflammatoire.

Mise à jour le 09/11/2022 Revue par le Professeur Olivier Humbert

Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin référent de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
Deuxième avis médical : quels avantages ?

Deuxième Avis

Deuxième avis médical : quels avantages ?

Par Mathilde Lamolinerie le 08/01/2020

Quelles sont les causes de l'apnée du sommeil ?

Troubles du sommeil

Quelles sont les causes de l'apnée du sommeil ?

Par Céline Desrumaux le 28/11/2022

Spécialistes du sommeil : qui consulter ? Quand ?

Troubles du sommeil

Spécialistes du sommeil : qui consulter ? Quand ?

Par Céline Desrumaux le 21/11/2022

Je découvre le blog

Découvrez nos webinaires

handicap et troubles du comportement
Webinaire
Handicap & troubles du comportement. Comment aider les patients et leur famille?
Jeudi 1 décembre de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Ils sont tous disponibles en replay !
Voir tous nos webinaires

Tumeurs et Cancers :

  • Cyberknife
  • Tumeur paupière
  • Méningiome rachidien
  • Cancer de la rétine
  • Cancer de l'oeil
  • Tératome ovarien
  • Fibrome aponévrotique calcifiant
  • Tumeur de la granulosa
  • IRM du rectum
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins référencés

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avis Les médecins référencés Les maladies La prise en charge Témoignages Blog
Mentions légales Politique de confidentialité C.G.S

Copyright © Carians 2022, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !