Le cancer, une maladie professionnelle ?

Par Fanny Bernardon le 10 juin 2019
Le cancer est il une maladie professionnelle
Quel est le point commun entre l’amiante, le benzène, les rayonnements ionisants et les poussières de bois ? Ces produits ou procédés sont des facteurs de risque de cancers parce que cancérigènes, c’est-à-dire qu’ils provoquent ou favorisent la survenue d’un cancer. A eux quatre, ils seraient responsables de 98% des cancers professionnels.

Qu’est-ce qu’un cancer professionnel ?


Le code de la Sécurité Sociale définit un cancer professionnel comme « tout cancer, en particulier les cancers primitifs (et non les métastases), résultant d’une exposition professionnelle à certains produits ou procédés » (article L. 46-1). La liste des cancers professionnels peut être trouvée sur le site de l’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) aux côtés de l’ensemble des maladies professionnelles.

Comment sait-on qu’un cancer est d’origine professionnelle ?


Les cancers sont des pathologies plurifactorielles. Cela signifie qu’elles sont causées par un grand nombre de facteurs de risque, les 3 premiers étant le tabac, l’alcool et l’alimentation. L’attribution d’un cancer à un facteur de risque professionnel n’est donc pas aisée, puisqu’un individu peut être exposé au même moment à plusieurs facteurs de risque, certains professionnels et d’autres non. De plus, les relations de causalité entre exposition à un facteur de risque et survenue de cancer sont rarement mises en évidence. Ainsi, pour affirmer qu’un cancer est d’origine professionnelle, les professionnels se basent sur la liste de substances identifiées comme cancérogènes (ou cancérigènes).

En cas d’incertitude quant à la cause professionnelle ou non d’un cancer, un deuxième avis médical peut être obtenu auprès d’un spécialiste via une consultation physique ou une plateforme en ligne comme deuxiemeavis.fr.

Quelle est la part des cancers professionnels parmi tous les cancers ?


Le plan cancer 2014-2019 estime que les cancers professionnels concernent entre 4% et 8.5% de toutes les cancers en France, soient 14 à 30 000 malades.

Quels cancers sont concernés ?


Estimation du pourcentage de cancers du poumon, de la vessie dus à des facteurs professionnels


Pourcentage cancer du poumon et de la vessie
Source : InVs 2003


Qu’est ce que cela change pour le patient ?


Un cancer professionnel peut faire l’objet d’une reconnaissance en tant que maladie professionnelle et ouvre certains droits pour le patient. Pour en bénéficier, ce dernier doit remplir le formulaire « déclaration de maladie professionnelle » téléchargeable sur www.ameli.fr et l’adresser à sa caisse d’assurance maladie, accompagné de son dossier médical. Toute demande de reconnaissance en maladie professionnelle doit être réalisée dans les deux ans après la date de création du certificat médical. A cette occasion, le Dossier Médical Partagé est un outil précieux afin de faciliter la coordination entre les médecins consultés et de favoriser une prise en charge de qualité.

Par ailleurs, une personne qui a été exposée à des agents cancérogènes durant son activité professionnelle peut demander à bénéficier d’une surveillance médicale post-professionnelle une fois qu’elle est retraitée, demandeuse d’emploi ou inactive.

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier