Lorsqu’un problème orthopédique devient un handicap

Par Fanny Bernardon le 29 avril 2020
problème orthopédique handicap

Vous avez eu un accident qui a fortement diminué votre autonomie ? La chirurgie que vous venez de subir a entraîné des complications post-opératoires qui vous rendent davantage dépendant au quotidien ? Votre problème orthopédique est devenu un handicap ?

Dans cet article, découvrez les démarches administratives pour faire reconnaître votre handicap et vos droits en tant que personne en situation de handicap.


Comment déclarer son handicap ?

Faire reconnaître votre handicap est la première étape à réaliser, c’est la porte d’entrée pour accéder à tous vos droits. Cela nécessite de remplir un dossier papier à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) de votre département. La MDPH est votre interlocuteur privilégié pour vous guider dans toutes vos procédures administratives. 

Ce dossier contient un dossier de demande et un certificat médical datant de moins de 6 mois, rempli par votre médecin traitant, généraliste ou spécialiste

C’est la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) qui livre sa décision.


Note
Il existe 5 types de handicap : moteur, sensoriel, cognitif, intellectuel et psychique. En France, le handicap est définit par la loi handicap du 11 février 2005 « Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant. ». 


Les droits des personnes handicapées

La reconnaissance de votre handicap vous ouvre de nouveaux droits, parmi lesquels :

  • droit à la Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)
  • droit à l’Allocation Adultes Handicapés (AAH)
  • droit à la pension d’invalidité
  • droit à la Prestation de Compensation du Handicap
  • droit au statut Maladie Longue Durée (MLD) permettant une prise en charge à 100% des soins liés au handicap
  • droit à la Carte Mobilité Inclusion. Elle permet par exemple de stationner gratuitement sur les places réservées aux personnes handicapées.



Handicap et travail

Les personnes vivant avec un handicap peuvent demander la Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH). Cela accorde des avantages, tant pour trouver un emploi que pour le conserver.

Les 2 principales structures d’aide à l’emploi des personnes en situation de handicap sont :

  • l’Association de gestion du fonds pour l'insertion des personnes handicapées (AGEFIPH). Sa mission est de développer l’emploi des personnes handicapées via des services et des aides financières pour les entreprises et les personnes. Il peut s’agir par exemple de subventions pour des études, d’aide à la création d’entreprise ou encore d’achat de matériel.
  • l'Association pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (LADAPT). Ce réseau est une sorte de Pôle Emploi pour les personnes en situation de handicap. Il propose également de l’aide sur des sujets de la vie quotidienne.

Vous avez eu un problème orthopédique grave et vous vous demandez s’il s’agit d’un handicap ? Un deuxième avis d’un hyper-spécialiste de votre problème peut vous éclairer. Parlez-en à votre médecin




Pour aller plus loin : 

Ministère des Solidarités et de la Santé
https://solidarites-sante.gouv.fr/affaires-sociales/handicap/
Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie
https://www.cnsa.fr/
Paris Handicap
https://handicap.paris.fr/demarches-mdph/
Maison Départementale des Personnes Handicapées
http://www.mdph.fr/
APF France Handicap
https://www.apf-francehandicap.org/
France Assos Santé
https://www.france-assos-sante.org/
https://www.handirect.fr/
handicap.fr

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier