test effort
Cardiovasculaire

Tout comprendre au test d'effort

Le test d’effort, aussi appelé épreuve d’effort, est un examen permettant de détecter de possibles anomalies du coeur au cours d'un exercice physique soutenu. Il est réalisé via un électrocardiogramme

Qu’est-ce qu’un test d’effort ? Pourquoi passer un test d’effort ? Comment se déroule t-il ? 

Dans cet article, on vous dit tout sur le test d’effort !

Quand doit-on faire un test d’effort ?


Préconisé par votre médecin traitant ou votre cardiologue, le test d’effort permet d’évaluer la réaction du système cardio-respiratoire (cœur-poumons) et est utilisé pour dépister un certain nombre de maladies du cœur. Il est notamment indiqué lorsque le patient souffre de douleurs thoraciques. Outre le dépistage, il permet de réaliser le suivi d’un patient atteint d’une maladie cardiaque

 

Il est demandé le plus souvent pour dépister une insuffisance coronarienne : les artères coronaires qui apportent le sang oxygéné au muscle cardiaque sont rétrécies avec une baisse du débit ce qui entraine une souffrance des cellules du myocarde qui ne fonctionnent plus normalement.

 

Le test d’effort peut être un outil de surveillance : par exemple après un infarctus, mais a également un rôle préventif. Il est notamment fortement conseillé dans le cadre d’une reprise du sport après des années d’arrêt, tout particulièrement pour les seniors ou pour les sportifs avant de réaliser une activité physique éprouvante (marathon…). Les sportifs de haut niveau sont quant à eux soumis fréquemment et de façon obligatoire au test d’effort pour surveiller leur capacité et guider leur entrainement.

 

Comment se préparer au test d’effort ?

 

En amont, un rendez-vous avec votre médecin traitant ou cardiologue sera effectué. Il vise principalement à s’assurer qu'il n'existe pas de contre indication et que vous pouvez être soumis sans danger à l’épreuve d’effort.

 

Le système cardio-respiratoire est analysé en situation d'effort physique soutenu, durant une trentaine de minutes maximum (10 à 30 minutes). Aucune préparation n’est nécessaire au préalable. Toutefois, en vue de l’effort à venir, il est important d’avoir pris un repas normal (deux à trois heures avant le début du test). Évitez donc d’être à jeun, ou à l’inverse les collations trop riches juste avant ! Privilégiez une tenue confortable, de sport de préférence. 

 

Comment se passe un test d’effort ?

 

L’enjeu est d’augmenter la consommation d'oxygène et le débit sanguin du cœur, pour voir comment il réagit et si des dysfonctionnements apparaissent.

Le protocole du test d'effort est individualisé en fonction de chaque patient, de son âge et de son état de santé.

Seront notamment étudiés :
- la fréquence cardiaque, surveillance sur un écran (scope) de l'électrocardiogramme
- la pression artérielle,
- l'apparition de troubles du rythme cardiaque,

 

Seront recherchés : 
- des essoufflements survenant pour un effort modeste,
- une fatigue anormale (épuisement précoce),
- des douleurs thoraciques

 

Ces paramètres seront analysés lors de différentes phases : au repos (allongé), puis durant l’effort, au pic de l’effort et lors de la récupération

 

Généralement, des électrodes sont disposées sur la peau nue du thorax et du dos, un tensiomètre entoure le bras et chez certains patients un masque peut être posé sur le visage du patient (calcul de la quantité d'oxygène consommée pendant l'effort). Ces équipements sont reliés à un ordinateur ou moniteur pour effectuer les mesures. Différentes méthodes sont alors utilisées : la bicyclette ergométrique ou un tapis roulant, selon le patient.

 

Le patient est alors soumis à une montée en intensité de l’effort, par paliers de 2 à 3 minutes, selon un protocole précis. Il sera demandé au patient de communiquer par gestes uniquement et de signaler toute douleur ou difficulté. Un professionnel de santé est présent pour surveiller le moniteur et guider le patient, de concours avec le cardiologue. En cas de signaux alarmants perçus ou de douleurs thoraciques, le test est interrompu.

 

Ce test d’effort peut être assorti d’autres examens pour mesurer la qualité respiratoire : mesure de la VO2 max ou examens sanguins pour dosage des gaz dans le sang. 

 

Et après le test d’effort ?

 

Le test d’effort est clôturé par une phase de récupération (ralentissement du rythme cardiaque qui peut se faire par une marche de quelques minutes) ou en continuant à pédaler lentement (sans frein). Enfin une phase de repos complémentaire peut être nécessaire. 

 

Les risques associés au test d’effort sont assez minimes, mais peuvent apparaître avec l’augmentation de l’intensité physique (infarctus, et très exceptionnellement un arrêt cardiaque). Pour les réduire au maximum, le test d’effort se fait en présence d’une équipe médicale et de moyens de réanimation.

 

Les résultats sont généralement délivrés sur le moment et envoyés au médecin prescripteur.  

 

Une maladie cardiovasculaire vient de vous être diagnostiquée ? Vous vous posez des questions sur ce diagnostic et les traitements à entreprendre ? Un deuxième avis médical peut vous permettre de mieux comprendre la situation et d’améliorer votre qualité de vie. N’hésitez pas à en parler à votre médecin.



SOURCES : 

  • Le Figaro Santé
    https://sante.lefigaro.fr
  • Ameli
    https://www.ameli.fr
  • Revue Médicale Suisse
    https://www.revmed.ch
  • Ramsay Santé
    https://ramsaygds.fr

Par Mathilde Lamolinerie - Publication le 02/11/2020

Catégories
Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Cardiovasculaire
chirurgie cardiaque quand y avoir recours

Chirurgie cardiaque : quand y avoir recours ?

La chirurgie cardiaque concerne toutes les opérations chirurgicales sur le cœur, mais aussi sur les vaisseaux sanguins cardiaques et thoraciques. La décision d’opérer n’est jamais anodine et nécessite...

Lire la suite, 3 min de lecture

Par Fanny Bernardon le 23/11/2020

maladie cardiovasculaire deuxieme avis

Maladies cardiovasculaires : quand demander un deuxième avis ?

Les maladies cardiovasculaires sont des pathologies au diagnostic complexe qui requièrent le plus souvent des stratégies diagnostiques et thérapeutiques lourdes. Annonce du diagnostic, mise en place...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 16/11/2020

maladies cardiovasculaires enfants

Maladies cardiovasculaires : quand le cœur des enfants va mal

Parfois, le cœur d’un enfant va mal, et le monde s’écroule. Diagnostiquées au cours de la grossesse, à la naissance ou pendant la croissance de l’enfant, les maladies cardiovasculaires  liées à une...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 09/11/2020

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 10h à 19h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Deuxiemeavis.fr - Paris Biotech Santé - 29 rue du Faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris

Rejoignez-nous !

Marion