L'angiographie qu'est ce que c'est ?
Cardiovasculaire

L’angiographie : un examen pour analyser les vaisseaux sanguins

L’angiographie est terme général qui désigne l’étude radiologique d’un vaisseau par la prise de radiographies successives lors d’une injection intravasculaire de produit de contraste iodé.
Ce terme d’angiographie ne fait pas la distinction entre un examen des artères (artériographie) ou des veines (phlébographie).                                                                          Aujourd’hui, l’étude d’un vaisseau peut se faire aussi avec un scanner (angioscanner) ou par résonance magnétique (IRM) c’est l’angio IRM.                                                                                                  

Comment se passe une angiographie ? Y a-t-il des risques ? Dans cet article, on vous dit tout sur l’angiographie.

 

Qu’est ce qu’une artériographie ?

 

L'artériographie est l’exploration du système artériel, il s’agit d’un examen invasif (ponction artérielle). Cette évaluation du système artériel est rendue possible par l’injection d’un produit de contraste radio opaque, à base d’iode qui est introduit dans une artère (artère fémorale au niveau de l’aine ou artère radiale au niveau du bras).  De simples radiographies sont prises successivement pendant la circulation du produit de contraste. Sans ce produit de contraste, les vaisseaux ne seraient pas visibles et on ne pourrait pas détecter des pathologies comme un rétrécissement artériel, une occlusion, une dilatation. Dans certains cas le cathéter introduit nécessite d'être avancé jusqu’à l’origine de la petite artère qui doit être particulièrement explorée. Cette technique permet d’obtenir des images des artères présentes dans les différentes zones du corps : artériographie des membres inférieurs, des artères carotides, mais aussi des artères coronaires, angiographie rétinienne, angiographie cérébrale, angiographie pulmonaire... Ainsi quelque soit l’artère étudiée, peuvent être mise en évidence des rétrécissements (sténose) liés à des dépôts de gras (athérome), des obstructions (thrombose), des dilatations (anévrysme). Après cette étape diagnostique, l’artériographie permet si besoin de réaliser un geste thérapeutique (dilatation, pose de stent, embolisation)

 

L'artériographie, comment ça se passe ?

 

L’examen dure entre une et deux heures et est réalisé par un radiologue (cardiologue pour la coronarographie), à l’hôpital ou dans un centre d’imagerie médicale.

Il peut vous être recommandé de ne consommer ni aliments, ni liquides dans les 12 heures qui précèdent l’intervention. Il vous sera ensuite demandé de vous départir de vos bijoux et des vêtements qui gêneraient l’intervention et de vous installer le plus immobile possible, allongé sur la table d’examen, recouvert de draps stériles. Un médicament pour vous détendre peut vous être administré par injection, si cela est jugé nécessaire.

Pour accéder à l’artère fémorale, une ponction est pratiquée dans l’aine, après une anesthésie locale, la zone ayant été préalablement désinfectée et rasée si nécessaire. Un tube mince et flexible (cathéter) est inséré par l’opérateur (cardiologue ou radiologue) jusqu’à l’aorte, sous contrôle radiologique. Par ce cathéter, sera injecté un produit de contraste à base d’iode, qui agit comme « colorant », et permet de rendre visible les vaisseaux.

A la fin de l’examen, après un enregistrement des images, le cathéter est retiré et l’opérateur va exercer une compression sur la zone de la ponction durant une dizaine de minutes, soit, et de plus en plus souvent, est placé un dispositif qui bouche la petite brèche qui a été créée dans l’artère.

 

Angiographie : les risques

 

Les risques d’accident dans le cadre de l’angiographie sont quasiment nuls (inférieurs à 1%) et dépendent de l’état de santé du patient. Cette technique est réalisée par des équipes spécialisées.

Bien sûr, avant l'examen, il est demandé un bilan sanguin avec une étude de la fonction rénale, le patient devra signaler s’il est allergique à l’iode et devra fournir la liste de ses médicaments. L’exposition aux rayons X, comme pour une radiologie conventionnelle, n’est pas recommandée pour les femmes enceintes ou qui allaitent.

Il existe toutefois quelques effets secondaires à connaître, dont les principaux sont :

  • Un hématome, des saignements ou une infection (très rare) au niveau de la zone de ponction qui en général disparaissent dans les semaines qui suivent
  • Une allergie à l’iode utilisée dans le produit de contraste pouvant entraîner des éruptions cutanées ou nausées passagères. En cas d’allergie connue un traitement sera conseillé en préventif.
  • Plus graves, des accidents rénaux peuvent affecter les patients souffrant d’insuffisance rénale…
  • Les risques de thromboses ou d’embolie liés au passage du cathéter sont rarissimes.

Depuis plusieurs années, en particulier pour les vaisseaux périphériques, l’artériographie est remplacée par l'angioscanner ou l'angio IRM, examens moins invasifs ne nécessitant pas de ponction artérielle .

 

L’angioscanner

 

Cet examen permet également la visualisation des artères et des veines, il nécessite l’injection d’un produit de contraste iodé mais qui est injecté dans une veine. Il utilise aussi les rayons X.

L’angioscanner est un outil peu invasif, efficace dans le diagnostic de sténose, de dilatation, d’embolie pulmonaire, toutefois il ne permet pas d’effectuer de geste thérapeutique comme une dilatation ou la pose d’un stent.

Il n’a, pour le moment, pas remplacé la coronarographie pour l’exploration des coronaires.

 

L’angio IRM

 

Technique également utilisée pour l'exploration du réseau artériel et veineux, il n’utilise pas les rayons X mais la résonance magnétique, le produit de contraste injecté n’est pas iodé,

 

Un problème artériel vient de vous être diagnostiqué ? Vous vous posez des questions sur ce diagnostic et sur le traitement à entreprendre ? Un deuxième avis peut vous être utile. Il peut vous permettre de mieux comprendre votre maladie et de connaître les différentes options de traitement qui s’offrent à vous. N’hésitez pas à en parler à votre médecin.



SOURCES : 

https://www.maxisciences.com

https://www.cancer.ca

https://www.e-sante.fr

www.cardiodiac.net

Par Mathilde Lamolinerie - Publication le 29/12/2021

Actualisé le 24/01/2022

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Découvrez nos webinaires

webinaire sur la sclerose en plaques
Webinaire
Sclérose en plaques : évolution et avenir de la prise en charge thérapeutique
Mardi 10 mai 2022 de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Revoyez les en replay
Voir tous nos webinaires
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Cardiovasculaire
l'écho-doppler vasculaire

L’écho-doppler vasculaire en 5 questions

L'écho-doppler est un examen non invasif qui permet d’explorer les vaisseaux sanguins, en étudiant en particulier les parois de ces vaisseaux et la vitesse des flux du sang dans les artères et/ou des...

Lire la suite, 3 min de lecture

Par Philippine Picault le 24/11/2021

chirurgie cardiaque quand y avoir recours

Chirurgie cardiaque : quand y avoir recours ?

La chirurgie cardiaque concerne toutes les opérations chirurgicales sur le cœur, mais aussi sur les vaisseaux sanguins cardiaques et thoraciques. La décision d’opérer n’est jamais anodine et nécessite...

Lire la suite, 3 min de lecture

Par Fanny Bernardon le 23/11/2020

maladie cardiovasculaire deuxieme avis

Maladies cardiovasculaires : quand demander un deuxième avis ?

Les maladies cardiovasculaires sont des pathologies au diagnostic complexe qui requièrent le plus souvent des stratégies diagnostiques et thérapeutiques lourdes. Annonce du diagnostic, mise en place...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 16/11/2020

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avis Les médecins experts Les maladies La prise en charge Témoignages Blog
Mentions légales Politique de confidentialité C.G.S

Copyright © Carians 2022, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion