la gastroscopie en 5 questions
Gastro-entérologie

La gastroscopie en 5 questions

La gastroscopie, également appelée « endoscopie digestive haute », « endoscopie œsogastroduodénale » ou « fibroscopie œsogastroduodénale », permet d’examiner l’intérieur de l’œsophage, de l’estomac et du duodénum (première partie de l’intestin grêle).

Cet examen vous a été prescrit et plusieurs questions se bousculent dans votre esprit ?

Dans cet article on vous dit tout !

 

La gastroscopie : ça sert à quoi ?

 

La gastroscopie permet d’évaluer l’apparence de la muqueuse (surface interne) de l'œsophage, de l'estomac et du duodénum.

Cette exploration visuelle peut déterminer l'origine des symptômes en mettant en évidence d’éventuelles anomalies et de pratiquer des biopsies (prélèvement d'un fragment de tissu pour l'étudier au microscope).



La gastroscopie : pour quelles maladies suspectées ?

 

Elle permet de rechercher des lésions présentes dans diverses maladies telles que les reflux, la maladie de Crohn, l’ulcère gastroduodénal, les varices dues à une cirrhose du foie, cancer de l'œsophage ou de l'estomac, etc.

 

Des interventions peuvent également avoir lieu par gastroscopie, il peut s’agir d’un retrait de corps étrangers (arête de poisson), d’une ablation d’une tumeur bénigne, de coagulation de vaisseaux sanguins, de prélèvement ou de biopsie.



La gastroscopie : comment ça se passe ?

 

L’appareil utilisé est un endoscope ou gastroscope, il s’agit d’un tube souple muni d’une caméra, d’une lampe et de divers instruments chirurgicaux. Le gastro-entérologue l’introduit par la bouche ou le nez, puis le guide doucement vers l’arrière gorge et avance jusqu’à l’intestin. Ensuite, il envoie de l’air pour écarter les parois de l’estomac afin de les observer grâce à la caméra embarquée. Parfois, il effectue des prélèvements ou des soins, puis il retire doucement l’appareil.

L’examen, d’environ 15 minutes, peut être désagréable mais il est indolore. Il est effectué sous anesthésie locale ou générale. Il n’est pas possible de parler durant l’examen et en cas d’anesthésie locale, il est nécessaire de respirer régulièrement et de ne pas avaler sa salive. 

 

La gastroscopie : comment s'y préparer ?

 

Avant d’effectuer une gastroscopie, il est indispensable d'être strictement à jeun. Cela signifie ne pas manger, ne pas boire et ne pas fumer durant les 6 heures précédant l’examen. Il peut également être demandé de ne pas prendre certains médicaments une semaine avant l’examen, c’est notamment le cas de ceux qui augmentent le risque de saignements.

Par ailleurs le jour de l’examen, il peut être nécessaire d'être accompagné, car il est généralement administré un médicament relaxant qui rend impossible la conduite.

 

La gastroscopie : quels sont ses risques ?

 

Juste après l’examen, les effets secondaires temporaires sont souvent des troubles de la déglutition et un enrouement liés au passage de l’appareil ainsi que des ballonnements en raison de l’air insufflé.

Les complications sont en revanche très rares, il existe toutefois un risque de perforation, d'hémorragie, de troubles cardio-vasculaires et respiratoires, et d'infection. Ces complications peuvent apparaître lors de l'examen ou quelques jours après.

Malgré tout, ne pas réaliser une gastroscopie qui vous a été recommandée peut avoir des conséquences préjudiciables sur votre santé, en ignorant par exemple un diagnostic potentiellement grave (ulcère, cancer). Un deuxième avis médical peut vous permettre d’y voir plus clair. N’hésitez pas à en parler à votre médecin !

 

SOURCE :

  • Ameli, https://www.ameli.fr
  • Clinique de gastro-entérologie du CHU Sainte Justine, https://www.chusj.org/fr/soins-services/G/Gastroenterologie?viewContact=13365

Par Philippine Picault - Publication le 24/05/2021

Catégories
Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Gastro-entérologie
quand demander un deuxième avis pour des troubles digestifs ?

Trouble digestif : les 3 moments clés pour demander un deuxième avis

Préciser le diagnostic, choisir le meilleur traitement, s’assurer de la pertinence d’une opération, zoom sur les 3 moments clés où la recherche d’un deuxième avis médical sera la plus pertinente pour...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 31/05/2021

qu'est ce qu'une coloscopie

Qu'est ce que la coloscopie ?

Conseillée de manière préventive, notamment au-delà d’un certain âge, la coloscopie permet le dépistage du cancer colo-rectal ainsi que des maladies du colon. Elle permet aussi de poser un diagnostic,...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Mathilde Lamolinerie le 17/05/2021

chirurgie digestive qu'est ce que c'est

Chirurgie digestive : de quoi s'agit-il ?

La chirurgie digestive ou viscérale est une branche spécifique de la chirurgie qui s’intéresse aux opérations portant sur l’abdomen ou le pelvis. Ces opérations sont souvent lourdes et très influentes...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Mathilde Franc le 10/05/2021

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Deuxiemeavis.fr - Paris Biotech Santé - 29 rue du Faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris

Rejoignez-nous !

Marion