image Maladies digestives

Cirrhose du foie

Je découvre les médecins experts
Je demande un deuxième avis

Mise à jour le 17 novembre 2016- Revue par Professeur Stanislas Pol

  • Définition cirrhose du foie

    Le foie est l’un des organes les plus importants de notre corps. Il assure des fonctions essentielles au bon fonctionnement de notre organisme. Il nous débarrasse des substances toxiques que nous absorbons lorsque nous mangeons, nous buvons ou nous respirons, et qui sont présentes dans le sang. Le foie fabrique également des enzymes et de la bile, qui sont nécessaires à la digestion.

    La cirrhose est une maladie qui endommage de façon définitive cet organe digestif. Elle se manifeste lorsque le foie est agressé par différents produits toxiques ou des éléments infectieux. Les cellules du foie sont progressivement détruites et des lésions apparaissent. Les tissus hépatiques sont alors envahis par une fibrose (cicatrice) qui détruit l’anatomie harmonieuse du foie et l’empêche de fonctionner correctement.

    Les facteurs de risques sont bien connus. Dans 80% des cas, une consommation excessive d’alcool est à l’origine de la cirrhose du foie. Mais la maladie peut également survenir à la suite d’une hépatite virale chronique ou d’un syndrome métabolique souvent associé à de l’obésité. La maladie évolue de façon plus ou moins rapide selon les cas mais elle peut se réparer en cas de contrôle de sa cause : le foie est seul organe capable de régénération. C’est une affection qui entraîne de nombreuses complications et qui - si elle n’est pas traitée - engage le pronostic vital. Dans 5% des cas, la cirrhose est à l’origine d’un cancer du foie. Toutefois, il est très difficile d’anticiper la survenue des complications et d’évaluer la vitesse à laquelle évoluera la maladie.

    En France, ce sont de 10 000 à 15 000 personnes qui décèdent chaque année d'une cirrhose du foie.

    La cirrhose est diagnostiquée vers 55 ans en moyenne.

  • Intérêt d'un deuxième avis

    Pourquoi demander un deuxième avis ?

    Un deuxième avis est tout indiqué dans le cadre d’une cirrhose du foie car il s’agit d’une maladie grave, avec laquelle vous devrez apprendre à vivre. Cette affection a des répercussions importantes sur votre mode de vie, qu’il faudra adapter en conséquence pour éviter les complications. Dans ce contexte, il est important de bien connaître sa maladie, ses enjeux, et ses contraintes. Dans les cas où la maladie est diagnostiquée à un stade déjà bien avancé, les traitements peuvent s’avérer lourds et non dénués de risques. Un second avis vous permettra de participer de manière éclairée aux choix thérapeutiques, et de détenir les clés pour évaluer correctement le rapport risques / bénéfices de chaque traitement, en fonction de votre situation personnelle.

    Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    L'avis d'un médecin expert, en moins de 7 jours, pris en charge par votre complémentaire santé !

    deuxiemeavis.fr vous propose une solution rapide et sécurisée :

    Je découvre les médecins experts
    Je demande un deuxième avis
    image de cadenasdeuxiemeavis.fr est agréé par la CNIL. N° d'autorisation : 1786189
    100% de patients satisfaits

    Combien ça coûte?

    Pour les assurés sociaux français, le service est pris en charge par certaines complémentaires santé. Contactez-nous pour savoir si vous êtes couverts.

    Est-ce sécurisé?

    deuxiemeavis.fr est agréé par la CNIL.
    N° d'autorisation : 1786189

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées?

    • A quel stade se situe ma cirrhose ?
    • Quels sont les traitements adaptés à ma situation?
    • Y a-t-il des effets secondaires ?
    • Pourra-t-on stopper l’évolution de la maladie ?
    • Vais-je devoir suivre un traitement à vie ?
    • Quelles sont les complications les plus fréquentes ?
    • En quoi consiste le suivi post traitement ?
    • Quelle hygiène de vie dois-je adopter ?
    • Dans ma situation, quels sont les risques liés à une transplantation hépatique ?

     Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez

    Quels spécialistes consulter?

    L'hépatologue est le spécialiste qui s'intéresse aux maladies hépatobiliaires  c'est-à-dire aux maladies du foie et des voies biliaires et de la rate. Il peut poser un diagnostic et proposer les soins nécessaires à la fois pour traiter la maladie et aussi ses complications. Il peut être aussi gastro-entérologue.

    image de docteur
    1
    médecin expert
    pour cirrhose du foie
    Je découvre les médecins experts
  • symptômes cirrhose du foie

    C’est une maladie difficile à diagnostiquer car pendant un certain temps, elle ne présente aucun symptôme. Généralement, elle est diagnostiquée lorsqu’une complication apparaît. C’est à dire, lorsqu’elle est déjà bien avancée. Certains signes, tels que des varices (augmentation de volume d’une veine) au niveau de l’œsophage, un abdomen gonflé (ascite), la peau et le blanc de l’oeil qui virent au jaune (ictère), sont révélateurs de la maladie.

  • Diagnostic cirrhose du foie

    Le diagnostic se base tout d’abord sur un interrogatoire du médecin qui recherche les symptômes et les facteurs de risque de la maladie. Les facteurs de risque principaux de cirrhose sont : l’alcoolisme chronique, les hépatites virales B ou C, l’hémochromatose et l’obésité (stéato-hépatite non alcoolique ou NASH).

    Un examen clinique, un bilan sanguin (comprenant notamment un bilan hépatique) et une échographie peuvent apporter des éléments de diagnostic, mais c’est la biopsie hépatique qui confirmera ou infirmera la présence de la cirrhose.

  • Traitement cirrhose du foie

    Le choix du traitement dépend :

    • De l’âge du patient
    • De la cause de la cirrhose
    • De la précocité du diagnostic
    • Du degré d’évolution de la maladie
    • Des complications éventuelles
    • Des antécédents médicaux et familiaux du patient
    • De son hygiène de vie
    • De son état de santé général

     

    Traiter les causes de la cirrhose. L’objectif du traitement est d’une part de traiter la cause de la cirrhose, mais aussi d’en stopper l’évolution et de prévenir toute complication. Ainsi, si la cirrhose est due à une consommation excessive d’alcool, il conviendra de stopper cette consommation d’alcool, mais si elle est due à une hépatite virale, il faudra prendre alors des médicaments antiviraux. En en cas de cirrhose due à une hémochromatose, des saignées seront prescrites pour diminuer la quantité de fer présente dans l’organisme. Mais quelle que soit la cause de la cirrhose, un sevrage total de la consommation d'alcool est recommandé car l'alcool aggrave la maladie. Le médecin peut aussi être amené à prescrire des médicaments utiles contre les complications de la cirrhose. Il s’agira essentiellement de diurétiques, pour amener le patient à uriner plus souvent et diminuer ainsi l’excédent de liquide, et des bêtabloquants, en cas de varices oesophagiennes ou d'hypertension portale. Ce sont là des médicaments destinés à réduire les symptômes de la cirrhose.

    Traiter les complications dues à la cirrhose. Il faut également traiter les complications engendrées par la maladie. Les hémorragie digestives sont principalement prévenues ou traitées par voie endoscopique (ligature des varices) ou pharmacologiques (béta-bloquants). Les nodules du foie détectés par une surveillance échographique semestrielle, peuvent nécessiter une intervention chirurgicale ou radiologique interventionnelle (radiofréquence).

    La transplantation hépatique. Dans certains cas, une greffe du foie peut-être envisagée quand les autres traitements n’apportent pas de résultats. C’est une intervention chirurgicale lourde qui a pour objectif de remplacer un foie malade par un foie sain. Elle est notamment indiquée dans les cas de cirrhose accompagnée de graves complications ou encore s’il y a une insuffisance hépatique sévère. Le foie peut provenir d'une personne en état de mort cérébrale. Une personne vivante peut également donner une partie de son propre foie car c’est un organe qui a une capacité de régénération importante.

Télécharger la fiche

Les autres maladies du foie