image Maladies digestives

Reflux gastro-œsophagien

Mise à jour le 15 septembre 2020

  • Qu'est-ce qu'un reflux gastro-œsophagien ?

    Le reflux gastro-œsophagien (RGO) peut être défini comme la remontée d’une partie du bol alimentaire de l’estomac vers l'œsophage (qui est la partie du tube digestif entre la bouche et l’estomac). L’estomac sécrète en effet de l’acide pour aider à la digestion des aliments, mais lorsque le contenu acide de l’estomac remonte dans l'œsophage, cela peut entraîner une inflammation de ce dernier.

    Dans la majorité des cas, le reflux a pour origine une anomalie du sphincter entre l’estomac et l’œsophage ou sphincter inférieur de l’œsophage (SIO). Celui-ci n’assure pas son rôle de protection physiologique et s’ouvre trop fréquemment de manière pathologique (à l’origine, il est censé s’ouvrir uniquement pour laisser passer le bol alimentaire).

    Le reflux gastro-œsophagien peut également être dû à une hernie hiatale, c’est-à-dire que la partie supérieure de l’estomac est emmenée avec l’œsophage dans la cage thoracique.
  • Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour un reflux gastro-œsophagien ?

    Pourquoi demander un deuxième avis pour un reflux gastro-œsophagien ?

    Le reflux gastro-œsophagien est une pathologie fréquente, essentiellement bénigne, mais qui peut être confondue avec d’autres pathologies. S’il n’est pas traité, il peut mener à plusieurs complications graves. Plusieurs traitements sont possibles et la chirurgie n’est pas requise dans tous les cas. Un deuxième avis permet donc un diagnostic précoce et d’éviter une chirurgie inutile. Il permet d’améliorer le pronostic et d’éviter les complications sévères.

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

    • À quoi est dû mon reflux gastro-œsophagien ?
    • La chirurgie est-elle réellement nécessaire ?
    • Quel est le but de la fibroscopie ?
    • Quelles sont les complications possibles du reflux gastro-œsophagien ?
    • Quel est le traitement médicamenteux le plus adapté dans mon cas ?
    Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.
  • Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    Deux avis valent mieux qu'un

    Que vous soyez patient ou médecin, deuxiemeavis.fr vous permet d'obtenir l'avis d'un médecin expert en moins de 7 jours alors que les délais de consultation peuvent excéder parfois 6 mois.

    Un deuxième avis médical auprès d'un médecin référent dans votre problème de santé peut vous permettre d'approfondir les avantages et inconvénients de votre traitement et parfois d'identifier des alternatives. Un patient plus informé et qui participe au choix de son traitement a généralement de plus grandes chances de guérison.

    discover experts
    EXPERTISE

    Expertise des médecins vérifiée et garantie par le conseil scientifique

    discover experts
    RAPIDITÉ

    Avis médical sous 7 jours, délai compatible avec une prise de décision rapide

    discover experts
    CONFIDENTIALITÉ

    Données de santé protégées et jamais communiquées à des tiers

    discover experts
    PRIS EN CHARGE

    Sans avance de frais, pris en charge à 100% par les complémentaires santé partenaires

  • Quels sont les spécialistes du reflux gastro-œsophagien ?

    Les spécialistes à consulter pour le reflux gastro-œsophagien sont :
    • un gastro-entérologue pour les explorations diagnostiques : fibroscopie oeso gastro-duodénale, pH-métrie de 24 h, pH impédancemétrie, manométrie œsophagienne.
    • un chirurgien digestif dans le cas où une chirurgie anti-reflux est envisagée.
  • Quels sont les symptômes du reflux gastro-œsophagien ?

    Les symptômes du reflux gastro-œsophagien sont : une brûlure (pyrosis) qui débute dans le creux de l’estomac et remonte derrière le sternum, des régurgitations acides avec la sensation de remontées de liquides et/ou d’aliments parfois jusque dans la bouche. Ces symptômes peuvent survenir plus souvent après les repas, lors de la position penchée en avant ou encore en position allongée.

    Le reflux gastro-œsophagien peut également se manifester par des symptômes ORL (toux sèche chronique) ou pulmonaires (asthme non-allergique).

    Le reflux gastro-œsophagien peut mener à certaines complications lorsque l’inflammation de œsophage est très importante. Les brûlures voire les douleurs au niveau de l’œsophage peuvent être en rapport avec une œsophagite qui peut être à l’origine d’ulcères œsophagiens susceptibles de saigner. L’inflammation peut aussi entraîner des difficultés à avaler les aliments (dysphagie) par une perturbation de la motricité de l’œsophage ou beaucoup plus rarement par un rétrécissement de l'œsophage. Si le reflux gastro-œsophagien n’est pas contrôlé, on peut voir apparaître un endobrachyoesophage ou œsophage de Barrett (c’est un remplacement des cellules de l’œsophage par des cellules de l’estomac). C’est cette complication qui est la plus problématique, car si l’œsophage de Barrett n’est pas surveillé, ni contrôlé, cela peut aboutir à un cancer du bas de l’œsophage.
  • Comment diagnostiquer un reflux gastro-œsophagien ?

    Dans la majorité des cas, le diagnostic de reflux gastro-œsophagien repose sur les symptômes, c’est un diagnostic de présomption. Si le traitement de première intention (chez un patient de moins de 50 ans sans signe d’alarme) est efficace, cela est un signe de plus en faveur du diagnostic de reflux gastro-œsophagien.

    Si les symptômes ne s’améliorent pas, il faudra alors proposer à une fibroscopie oeso gastro-duodénale (examen qui permet de visualiser l’intérieur de l’œsophage) pour rechercher une œsophagite et/ou une hernie hiatale ou encore détecter une autre pathologie.

    Si aucune anomalie n’a été mise en évidence, la pH-métrie œsophagienne qui permet de mesurer l’exposition acide de l’œsophage sur 24 heures permet de faire le diagnostic de façon plus objective.

    Afin de différencier les reflux gazeux, liquides, acides ou non-acides, une “pH impédancemétrie” peut également parfois être effectuée en cas de pH-métrie négative alors que les symptômes ou l'œsophagite persistent.

    Une manométrie œsophagienne (prise de pression dans l’œsophage et sur le sphincter inférieur de l’œsophage) pour confirmer ou infirmer la présence de troubles de la motricité œsophagienne peut être proposée le plus souvent avant une intervention chirurgicale.
  • Comment soigner un reflux gastro-œsophagien ?

    Le traitement du reflux gastro-œsophagien repose sur un traitement médicamenteux comme sur des mesures hygiéno diététiques.

    Les alginates et antiacides permettent de calmer les symptômes, mais ne sont pas efficaces sur l'œsophagite. Les inhibiteurs de pompe à protons (IPP) permettent quant à eux de traiter à la fois les symptômes et les œsophagites en réduisant la sécrétion acide de l’estomac.

    Dans certains cas, un traitement chirurgical est envisageable. Il consiste à corriger les anomalies anatomiques responsables de cette pathologie. Il a pour objectif de corriger une hernie hiatale et de rendre la jonction gastro-œsophagienne à nouveau fonctionnelle en reconstituant une barrière anti-reflux.
Je télécharge la fiche

Maladie de l'estomac :

Nos articles de blog

Nous vous proposons des articles réguliers sur les maladies que nous couvrons, les associations qui peuvent vous aider, les progrès en termes de télémédecine...

Actualité du 07/12/2020
Les maladies chroniques sont des maladies de longue durée évolutives. Elles sont caractérisées, selon le Haut Conseil de la Santé Publique, par des retentissements sur la vie quotidienne comme une « limitation fonctionnelle des activités sociales...
Lire la suite...
Accédez facilement à un médecin expert de votre maladie pour obtenir son avis écrit en moins de 7 jours