La biopsie pour diagnostiquer un cancer

Par Fanny Bernardon le 22 juin 2020
biopsie diagnostic cancer
Un grain de beauté qui a changé d’aspect ? Une boule dans le sein ? Une pathologie suspectée ? Pour mieux comprendre et poser un diagnostic, votre médecin spécialiste peut vous demander de réaliser une biopsie.

Dans cet article, découvrez en quoi consiste une biopsie et à quoi elle sert, particulièrement dans le cas du cancer.


Qu’est-ce qu’une biopsie ?

La biopsie consiste à prélever un fragment de tissu. Il peut s’agir d’un tissu superficiel et facilement accessible comme la peau ou d’un tissu en profondeur provenant d’un organe comme le rein, le foie ou le poumon.

A la différence d’une ponction réalisée avec une aiguille où seulement quelques cellules ou du liquide sont ponctionnés, la biopsie permet de conserver l’architecture du tissu.

Le tissu prélevé est ensuite envoyé dans un laboratoire d’anatomopathologie où un médecin spécialiste, l’anatomopathologiste, va l’analyser grâce à des colorations et au microscope.


A quoi sert une biopsie ?

Une biopsie sert à poser un diagnostic en analysant finement un tissu suspect.

Attention, la biopsie ne sert pas uniquement à révéler un cancer ! Grâce à une biopsie, on peut effectivement détecter une tumeur (excroissance) maligne, mais aussi une tumeur bénigne ou simplement un kyste (poche contenant du liquide qui se forme dans un organe ou un tissu).


Biopsie et cancer

Là où l’imagerie médicale permet de repérer une lésion suspecte (par exemple, une mammographie permet de visualiser une anomalie dans le sein), elle n’est pas suffisante pour poser un diagnostic de cancer.

A elles deux, la biopsie et l’analyse anatomopathologique permettront de préciser :
  • la nature, la forme, la taille ou encore la présence de mutations des cellules cancéreuses ce qui donnera des informations sur le type de cancer et son agressivité.
  • si un traitement anti-cancer pourrait être efficace. Par exemple, on peut chercher des récepteurs hormonaux dans le cancer du sein (molécules à la surface des cellules cancéreuses).
  • s’il s’agit de métastases, c’est-à-dire d’un cancer qui a migré vers un autre organe.

Comment se passe une biopsie ?

Tout dépend du tissu à prélever.

S’il s’agit d’un tissu très superficiel comme la peau, le dermatologue va d’abord désinfecter la peau, réaliser une anesthésie locale cutanée puis prélever le tissu :
- soit avec une lame de bistouri, si le prélèvement doit être large ou profond en fuseau
- soit avec un trépan aussi appelé « punch », si le prélèvement doit être circulaire (2 à 6 mm de diamètre), semblable à une carotte de peau.
Un point de suture est souvent nécessaire.

S’il s’agit d’un tissu provenant d’un organe profond, la biopsie est réalisée sous anesthésie générale :
  • par les voies naturelles. Pour prélever un polype dans le côlon, on introduit un fibroscope (petit tube avec une caméra) dans le côlon via l’anus et on peut alors prélever un bout de polype avec une petite pince.
  • par voie percutanée. On réalise un scanner ou une échographie pour visualiser très précisément la lésion, puis le radiologue introduit une aiguille au travers de la peau, guidé par les images du scanner ou de l’échographie.

Peut-on faire une biopsie de tous les organes ?

Oui, même du cerveau ! On parle de biopsie stéréotaxique. Un scanner permet d’abord de réaliser une cartographie très précise du cerveau, puis le chirurgien peut prélever de petits fragments de lésions cérébrales à l’aide d’instruments très fins.

Au final, la biopsie et l’analyse des tissus sont une étape clé dans le diagnostic, pour ne pas dire indispensable. De la fiabilité et de la précision du diagnostic dépendront l’efficacité de la thérapeutique proposée. Une relecture de vos résultats est parfois nécessaire : votre médecin anatomopathologiste pourra demander un deuxième avis à un confrère. Vous pouvez vous aussi demander un deuxième avis à un médecin expert de votre maladie, afin de mieux la comprendre et de prendre part à la décision médicale concernant votre traitement.



SOURCES :

- Société Française de Pathologie
http://www.sfpathol.org/
- Syndicat des Médecins Pathologistes Français
https://www.smpf.info/
- La ligue contre le cancer
https://www.ligue-cancer.net/
- Institut National du Cancer
https://www.e-cancer.fr/

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier