vieillissement et maladies neurologiques : comment ralentir leur évolution ?
Neurologie

Vieillissement et maladies neurologiques : comment ralentir leur évolution ?

Le cerveau, la moelle épinière et les nerfs évoluent avec l’âge. Ils vieillissent naturellement. Quand ce vieillissement naturel s’accompagne de maladies neurodégénératives, un suivi spécifique et des mesures de prévention peuvent être mis en place pour en ralentir l’évolution.

 

Cerveau, moelle épinière, nerfs : ils vieillissement naturellement

 

Le cerveau évolue au fil des âges de la vie : pendant l’enfance, le cerveau est en phase de croissance, se développe et crée sans cesse de nouvelles connexions ; à l’âge adulte, il reste stable ; mais quand on atteint un âge mûr, les fonctions cérébrales ralentissent. Avec le vieillissement, le nombre de cellules nerveuses du cerveau se réduit, le débit sanguin vers le cerveau diminue de 20 % en moyenne, la mémoire à court terme et la faculté d’assimiler de nouveaux apprentissages ralentissent. A partir de 70 ans, les capacités orales commencent à décliner. Vers 80 ans, la vitesse de traitement de l’information et le temps de réaction ne sont plus les mêmes. De la même manière, la moelle épinière et les nerfs périphériques déclinent avec l’âge : le débit sanguin diminue et la colonne vertébrale devient plus friable et assure moins bien sa fonction d’amortisseur pour la moelle épinière et les nerfs, ce qui engendre une diminution de la force et de l’équilibre. Maladresse, réflexes plus lents, perte de sensibilité sont des signes du vieillissement nerveux.

 

Les maladies neurodégénératives

 

La prévalence des maladies neurodégénératives est en constante augmentation en raison de l’allongement de la durée de vie et du vieillissement de la population. La maladie d’Alzheimer, caractérisée par la dégénérescence des neurones, est la maladie neurologique dégénérative la plus fréquente chez les personnes âgées, selon l’Institut du Cerveau. Perte de mémoire, troubles de l’orientation, du langage et des fonctions exécutives, du comportement, de l’humeur et du sommeil : si la maladie d’Alzheimer est rare avant 65 ans (0,5 %), plus d’1 personne sur 4 serait concernée après 85 ans.

Deuxième maladie neurodégénérative la plus fréquente chez les personnes âgées, la maladie de Parkinson, touche 150 000 personnes en France, et 80 % des cas surviennent après 60 ans. Principalement caractérisée par des tremblements au repos, une lenteur des mouvements et une raideur musculaire, elle est la deuxième cause de handicap moteur chez les personnes âgées.

Dépression, accident vasculaire cérébral (AVC), démence, sont des troubles neurologiques qui apparaissent également fréquemment en vieillissant.

Le défi des équipes de recherche sur les maladies neurologiques dégénératives est d’assurer un diagnostic précoce des personnes concernées en identifiant les facteurs de risque, de comprendre les mécanismes de ces pathologies et d’étudier l’évolution du cerveau atteint.

 

Comment ralentir le déclin neurologique lié à l’âge ?

 

Alors, comment bien vieillir et garder son cerveau en éveil malgré le déclin neurologique lié à l’âge ? Que l’on soit ou non atteint d’une maladie neurologique, voici quelques astuces pour ralentir le vieillissement du cerveau et du système nerveux : stimuler les connexions de son cerveau par des jeux, continuer d’apprendre, maintenir une activité physique, favoriser les rencontres et éviter la solitude… A contrario, l’hypertension artérielle, la consommation d’alcool, le diabète et l’hypercholestérolémie peuvent accélérer le vieillissement du cerveau.

En effet le cerveau est bien fait. Passé un certain âge, avec un peu de stimulation, il produit un plus grand nombre de cellules et forme de nouvelles connexions pour compenser ses pertes de mobilité.

 

Que faire si je pense être concerné ?

 

Vous êtes âgé et vous pensez être concerné par une maladie neurologique dégénérative ? Prenez rendez-vous avec votre médecin sans attendre. Un diagnostic précoce et une prise en charge adaptée par un neurologue spécialiste des maladies neurologiques liées à l’âge sont primordiaux. Pour vous assurer le meilleur suivi possible, n’hésitez pas à demander un deuxième avis médical en consultation ou en télémédecine. Il permettra de mettre en place des approches de prévention personnalisées visant à ralentir la progression de la maladie avant l’apparition de dommages cérébraux irréversibles.

 

SOURCES :

  • Le manuel MSD, Steven A. Goldman, MD, PhD, Effets du vieillissement sur le système nerveux, https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-du-cerveau,-de-la-moelle-%C3%A9pini%C3%A8re-et-des-nerfs/diagnostic-des-maladies-du-cerveau,-de-la-moelle-%C3%A9pini%C3%A8re-et-des-nerfs/pr%C3%A9sentation-du-diagnostic-des-maladies-du-cerveau,-de-la-moelle-%C3%A9pini%C3%A8re-et-des-nerfs
  • Institut du Cerveau, Tout savoir sur la maladie d’Alzheimer : définition, symptômes, https://icm-institute.org/fr/alzheimer/
  • Institut du Cerveau, La maladie de Parkinson, causes, mécanismes biologiques, symptômes, diagnostic et traitements, https://icm-institute.org/fr/parkinson/
  • Deuxiemeavis.fr, Maladies du système nerveux, https://www.deuxiemeavis.fr/famille/maladies-du-systeme-nerveux

Par Marion Berthon - Publication le 02/08/2021

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Découvrez nos webinaires

handicap et troubles du comportement
Webinaire
Handicap & troubles du comportement. Comment aider les patients et leur famille?
Jeudi 1 décembre de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Ils sont tous disponibles en replay !
Voir tous nos webinaires
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin référent de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Neurologie
deuxième avis médical maladie neurologique

Maladies neurologiques : sollicitez un deuxième avis quand...

Les causes, les mécanismes et les effets des maladies neurologiques gardent encore une grande partie de leur mystère. Tous les jours, des équipes de chercheurs du monde entier explorent les confins du...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 27/09/2021

myélographie

Myélographie : que faire avant, pendant et après ?

Vous souffrez d’une maladie neurologique affectant le canal rachidien ou la moelle épinière et on vous a demandé de réaliser une myélographie pour en savoir plus sur sa nature et sa localisation. Mais...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 20/09/2021

la tomodensitométrie

La tomodensitométrie : un examen d'imagerie médicale très utile et répandu

Qu’est ce qu’une tomodensitométrie ?   La tomodensitométrie (TDM) est aussi appelée scannographie ou scanner. C’est un examen d’imagerie qui permet d’obtenir des images détaillées de l’intérieur du...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Mathilde Lamolinerie le 30/08/2021

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins référencés

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avis Les médecins référencés Les maladies La prise en charge Témoignages Blog
Mentions légales Politique de confidentialité C.G.S

Copyright © Carians 2022, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !