Select...

presbyacousie
ORL

Comprendre la presbyacousie en 5 minutes

Saviez-vous que l’on commence à moins bien entendre dès l’âge de… 18 ans ? Heureusement, cela concerne uniquement les sons les plus aigus, ce qui n’impacte pas notre quotidien. Mais à partir de 50 ans, la diminution naturelle de l’audition engendre de véritables difficultés à communiquer au quotidien : c’est la presbyacousie.

 

Dans cet article, découvrez ce qu’est la presbyacousie, ses symptômes, ses causes, son diagnostic et ses traitements.

 

Qu’est-ce que la presbyacousie ?

La presbyacousie désigne la diminution naturelle et progressive de l’audition à cause du vieillissement, souvent à partir de 50 ans. C’est une forme d’hypoacousie (baisse de l’audition). Elle touche souvent les 2 oreilles de façon symétrique. A mesure que la presbyacousie s’aggrave, la personne a de plus en plus de mal à suivre une conversation, en particulier en milieu bruyant, ce qui peut mener à un isolement, voire à une désocialisation et à une dépression. La qualité de vie est alors très dégradée et nuit à la santé globale. On estime que 5 à 6 millions de personnes souffrent de presbyacousie en France.

 

Les symptômes de la presbyacousie 

On reconnaît une presbyacousie à :

  • une difficulté à entendre les discussions

o   notamment lorsqu’il y a du bruit (conversation à plusieurs, réunion, bruit ou musique de fond) ou lorsque le son est réverbéré (église) ;

o   en particulier les voix de femmes ou d’enfants, les chuchotements, et certaines consonnes (S, Z, CH, F, V) ;

  • la nécessité de suivre le mouvement des lèvres pour mieux comprendre ce que dit l’interlocuteur

 

Souvent, la presbyacousie s’accompagne d’acouphènes, des sons entendus dans les oreilles (sifflements, bourdonnements…) mais qui ne sont pas véritablement émis par l’environnement. La presbyacousie est différente de la surdité, puisque les personnes ont du mal à entendre les sons aigus ou trop faibles, mais pas les sons graves.

 

Les causes de la presbyacousie

La presbyacousie est liée au vieillissement naturel de l’oreille, mais peut être aggravée par d’autres causes :

  • un facteur génétique : certaines familles sont particulièrement sujettes à la presbyacousie ;
  • un excès de cholestérol (hypercholestérolémie), une hypertension artérielle et un tabagisme ;
  • un diabète, car la maladie entraîne des troubles graves au niveau de la cochlée, un organe de l’oreille interne ;
  • la prise excessive de médicaments toxiques pour la cochlée comme certains antibiotiques et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (aspirine, paracétamol, ibuprofène) ;
  • une exposition chronique aux bruits forts.

 

Le diagnostic de la presbyacousie

Le diagnostic de la presbyacousie repose sur un ensemble de tests auditifs réalisés par un médecin Oto-Rhino-Laryngologiste (ORL). Les tests d’audiométrie tonale évaluent la capacité à entendre les sons, des fréquences les plus basses aux plus élevées, tandis que les tests d’audiométrie vocale mesurent la capacité à distinguer les sons entre eux.

 

Il est recommandé de faire contrôler son audition chez un médecin ORL tous les ans à partir de 60 ans, afin de détecter une presbyacousie dès qu’elle début. Les audioprothésistes, les techniciens professionnels de santé qui fabriquent les prothèses auditives, proposent aussi des tests auditifs gratuits.

 

Les traitements de la presbyacousie

Le traitement de la presbyacousie consiste en des aides auditives qui permettent d’améliorer l’audition. Elles sont prescrites par un médecin ORL et réalisées par un audioprothésiste. Il en existe de nombreux types différents : taille, forme, puissance… Malheureusement, moins d’un français sur 5 souffrant de presbyacousie est équipé d’aides auditives ! En cause : la crainte du regard des autres, le coût, ou tout simplement l’absence d’information. Certains appareils sont désormais entièrement remboursés par la sécurité sociale. 

 

Il est important de prendre en charge précocement la presbyacousie car l’aide auditive sera d’autant plus efficace et bien supportée. Le délai pour s’y habituer sera aussi réduit. Il existe également des médicaments mais ils ne sont pas satisfaisants à eux seuls.  

 

Sources

  • VIDAL

https://www.vidal.fr/maladies/nez-gorge-oreilles/presbyacousie-surdite.html

  • ameli.fr

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/perte-acuite-auditive/definition-causes#:~:text=La%20surdit%C3%A9%20ou%20perte%20de,l'audition%20due%20au%20vieillissement.

Publication le 18/05/2022 par Fanny Bernardon

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Découvrez nos webinaires

webinaire maladies thyroide
Webinaire
Maladies de la thyroïde : comprendre et traiter les troubles
Mardi 28 mai de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Ils sont tous disponibles en replay !
Voir tous nos webinaires
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin référent de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : ORL
Qui consulter en cas d'acouphènes ?

Qui consulter en cas d'acouphènes ?

Vous entendez comme un sifflement ou un bourdonnement dans vos oreilles ? Le bruit ne semble pas venir de l'extérieur et persiste depuis quelques temps ? Il est important de consulter un médecin afin...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Fanny Bernardon le 03/08/2022

La consultation chez le médecin ORL pour des acouphènes

La consultation chez le médecin ORL pour des acouphènes

En cas de bruits dans les oreilles qui persistent, comme des sifflements ou des bourdonnements, il est important de consulter un professionnel. Mais qui ? Quel est le spécialiste des acouphènes ? Et...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Fanny Bernardon le 01/08/2022

IRM de l'oreille interne : bien se préparer pour cet examen

IRM de l'oreille interne : bien se préparer pour cet examen

Les acouphènes gardent souvent le secret de leur origine et se révèlent difficiles à diagnostiquer. On dispose cependant aujourd’hui de bilans d’imagerie utiles au dépistage précoce des acouphènes....

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 27/07/2022

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Découvrir les médecins référencés

S’informer sur la prise en charge

S’informer sur la protection des données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert

Nous sommes disponibles
pour vous accompagner

Nous sommes disponibles pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins référencésLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Rejoignez-nous !

Copyright © Carians 2024, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris